ConnexionS'enregistrerAccueilPortailRechercherCalendrierFAQMembresGroupesGalerie
Derniers sujets
» Ce que tu écoutes en ce moment...
par Dominique D Mar 28 Mar 2017 - 16:01

» Le Grand Orchestre du Tricorne
par Dominique D Mer 11 Jan 2012 - 11:07

» Skip The Use
par Dominique D Mer 21 Déc 2011 - 10:00

» Flying Pooh
par Dominique D Mer 19 Oct 2011 - 6:18

» ALLAIN LEPREST
par chantal Sam 20 Aoû 2011 - 15:01

» Message pour tous
par Mimi Dim 29 Mai 2011 - 23:33

» The Strokes
par Mimi Mar 10 Mai 2011 - 1:19

» Louis Ville
par anfantin Sam 9 Avr 2011 - 22:40

» Sanseverino
par Mimi Ven 8 Avr 2011 - 0:10

» Courir les Rues
par Swinging Sam 26 Mar 2011 - 10:55

» Anglo Dinelo
par Mimi Ven 25 Mar 2011 - 6:46

» Genesis
par Mimi Dim 20 Mar 2011 - 23:48

Voir mes statistiques SG
*
Cliquez sur le logo SG pour consulter les statistiques du forum

Partagez | 
 

 Abd al Malik

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Britanya
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 3387
Date d'inscription : 09/06/2005

MessageSujet: Abd al Malik   Jeu 7 Déc 2006 - 13:34

A écouter sans modération!


Très belle découverte pour moi...merci copine! Wink

Il vient de recevoir le Prix Constantin, comme Camille l'année dernière...écoutez les paroles...la poésie des temps modernes...ok, c'est du slam et je ne suis ni une adepte du Rap ou du Hip Hop mais c'est magnifique...

Son album, le second, s'appelle "Gibraltar"




Qui est Abd Al Malik?

Après son premier disque Le face à face des cœurs et son livre Qu’Allah bénisse la France, parus tous les deux au début de 2004, Abd Al Malik franchit une nouvelle étape. En s’inspirant de la chanson, du jazz, et du slam, ce style parlé-chanté né à Chicago au début des années quatre-vingt dans le sillage du mouvement hip hop, son deuxième album renouvelle l’esthétique du rap.

Pour Gibraltar, le leader des New African Poets (NAP), s’est imposé un cahier des charges quasi-éthique : « déconstruire dans la forme la notion même de rap tout en restant hip hop ». Il a réunit autour de lui son complice Bilal qui a composé la plupart des titres, Laurent Vernerey à la basse, Olivier Daviaud au violoncelle, Renaud Létang au mixage. Wallen fut conviée à prêter sa voix. Matthieu Boogaerts offrit quant à lui sa guitare. N’oublions pas non plus le pianiste Gérard Jouannest qui compose et interprète trois pièces au piano, et l’accordéoniste Marcel Azzola, deux vétérans qui ont travaillé autrefois avec Jacques Brel, référence absolue pour Abd Al Malik. Dans le rôle du « metteur en son » - comme on dit « metteur en scène » pour un film - Régis Ceccarelli a apporté son talent de batteur et un esprit jazz que l’on retrouve dans la construction des morceaux et dans leur instrumentation qui sort de l’ordinaire. Il a aussi enluminé l’album avec des samples soigneusement choisis : empruntés aux univers de Keren Ann, Nina Simone, Fairuz, Ziad Rahbani, Jean Ferrat et Alain Goraguer, ces échantillons cosmopolites sont autant de décors sonores qui habillent la poésie citadine de Malik.

L’auteur Abd Al Malik puise son inspiration dans le blues des origines. Mais son art descend aussi en ligne directe de toute une généalogie de personnalités qui ont mis leur voix au service de leurs cultures : les Last Poets ancêtres du hip hop, Gil Scott-Heron poète de référence, Al Green le prêcheur tourmenté, les Positive Black Soul et leur message de paix venu d’Afrique. Comme chez eux, la voix d’Abd Al Malik est un étendard qui lui permet de divulguer son message : assorti de sa morale tolérante mais ferme qui ne peut se concevoir autrement que lucide et réaliste, celui-ci recèle une volonté omniprésente de faire avancer les choses vers un monde meilleur.

Très conscient de son rôle d’artiste et de sa position de témoin privilégié, l’ancien enfant des banlieues de Strasbourg ose ce constat sur les cités où il a longtemps vécu : « le mal de vivre se conjugue avec des éclats de rire, les intelligences les plus fines côtoient la violence la plus bête ». Il ne veut pas « avoir honte d’être muslim », il parle à « la grande famille de l’humanité » des droits de l’homme, du terrorisme, d’amour et d’espoir. Rap, poésie, chanson, slam, jazz, sa musique forgée dans l’urgence ne ressemble à aucune autre, elle est inédite, moderne et inventive.

Rappeur d’origine congolaise converti au soufisme, Abd al Malik n’hésite pas à citer dans un même élan Deleuze, Derrida, et Saul Williams. Ceux qui auront lu son livre comprendront... Son flow très attachant car fragile et toujours en équilibre, est la marque de fabrique de ce nouveau swing urbain. OVNI musical et culturel, Gibraltar est un disque qui pourrait bien marquer son époque


Source: http://www.loco.artefact.org/spip.php?article1057

Je vous laisse l'écouter lors de son passage au prix Constantin...sur " Les autres"...ça prend aux tripes...enfin moi, ça me fait ça Embarassed

http://youtube.com/watch?v=oYkuKa1SaCQ

la même, sur le plateau de Taratata...avec un beau clin d'oeil à Brel thumleft

http://youtube.com/watch?v=QLWkxFMmrIg&mode=related&search=




Site officiel http://www2.abdalmalik.fr/

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mimi
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 3214
Date d'inscription : 10/06/2005

MessageSujet: Re: Abd al Malik   Jeu 7 Déc 2006 - 13:37

Voila un artiste qui m'émeut autant que Monsieur Brel lui-même...
Les textes d'ABD Al Malik sont simples, mais poignants de vérité...
Respect Monsieur ABD Al Malik... Embarassed

Lisez-moi ce texte... entre autre... car tous ses textes font réfléchir...

SAIGNE

Derrière le statut, le vêtement, la couleur de peau, n’est-ce pas qu’on est tous semblables ?
Les mêmes préoccupations : qui suis-je, où vais-je, que n’ai-je, m’aime-t-il, m’aime-t-elle ?

C’est pas exagéré de dire que je suis mort.
J’suis allongé là à même le sol et j’me demande encore
Pourquoi ne m’aimaient-ils pas ? Pourquoi est-ce qu’ils me regardaient tous comme ça ?
Les policiers diront que le coup est parti tout seul, que j’me débattais, quoi.
C’était censé être un simple contrôle parce que sur la route j’roulais un peu trop vite,
Mais j’étais habitué à c’tempo d’vie et puis j’pensais à ma fille.
J’lui avais dit à c’garagiste que si j’roulais sans plaque j’allais avoir des blèmes.
Il m’a dit : « Vous êtes parano m’sieur, j’vous arrangerai ça d’main, y aura plus d’problème ».
Et moi, et moi j’l’ai cru avec ma tête de Noir, de cas social.
C’est dingue quand même : mon pays d’origine j’le connais même pas et franchement :
Je pense, je parle, je rêve, je respire en français,
En français je pleure, je ris, je crie, je [saigne].

Refrain
Derrière le statut, le vêtement, la couleur de peau, n’est-ce pas qu’on est semblables, tous [saignent]
Les mêmes préoccupations : qui suis-je, où vais-je, que n’ai-je, m’aime-t-il, m’aime-t-elle ? [saigne]
Pour ce pays comme ceux et celles qu’ont fait la guerre,
Comme ceux et celles qui ne savent pas dire « je t’aime », je [saigne].

Quand il est arrivé avec sa belle caisse
Je m’suis dit encore un de ces nègres qui va m’prendre la tête.
Mais il était – j’dois dire – plutôt courtois,
Même franchement carrément sympa.
Je m’suis dit qu’c’était bête d’penser comme ça,
Parce que c’type il avait pas fait d’histoires, il était juste comme moi,
Un simple passager de l’Orient Express du destin
Sauf qu’il était Noir, mais ça, ça enlevait rien.
J’ai même fait mon travail avec plaisir.
Faut dire qu’c’est rare les clients prévenants, en plus qui vous font rire.
J’lui ai dit d’repasser le lendemain pour lui visser sa plaque
Mais il voulait absolument partir de suite voir sa fille j’crois, ils sont très famille les blacks vous savez.
Vous comprendrez que ça m’a foutu un coup
Quand j’ai appris qu’le mec il était mort sur le coup.
J’suis sans doute la dernière personne à avoir ri avec lui, à avoir été cool avec lui avant qu’il ne [saigne].

Refrain
Derrière le statut, le vêtement, la couleur de peau, n’est-ce pas qu’on est semblables, tous [saignent]
Les mêmes préoccupations : qui suis-je, où vais-je, que n’ai-je, m’aime-t-il, m’aime-t-elle ? [saigne]
Pour ce pays comme ceux et celles qu’ont fait la guerre
Comme ceux et celles qui ne savent pas dire « je t’aime », je [saigne].

Déjà quand j’étais aux Antilles ça m’saoulait grave d’voir ces Noirs et ces Arabes qui foutaient la merde, quoi.
Mais c’est pas pour ça qu’j’ai voulu être flic, c’était une vocation j’crois.
La Métropole c’est spécial mais j’m’y suis vite fait.
Un bon flic c’est obligé, ça doit s’adapter.
J’ai fait pas mal d’arrestations, des mecs méchants et vraiment dangereux.
Mais l’plus étonnant c’est qu’c’est à nous qu’le civil en veut.
Bon c’est vrai qu’y a des collègues qui sont pas cools,
Mais c’est comme partout, t’as des gens biens et des fous.
Mais ça, va l’expliquer à c’gars dans cette belle voiture
Qui roule comme un dingue parce qu’il doit l’avoir volé en plus.
Il s’est arrêté brusquement, bizarrement alors j’l’ai pris en joue
Et mon collègue qu’arrêtait pas d’me dire qu’il voulait s’faire du bougnoule …
Alors ça plus toute la tension, la violence qui règne autour de nous,
J’me suis dit qu’j’avais jamais tiré en vrai quand …

Refrain
Derrière le statut, le vêtement, la couleur de peau, n’est-ce pas qu’on est semblables, tous [saignent]
Les mêmes préoccupations : qui suis-je, où vais-je, que n’ai-je, m’aime-t-il, m’aime-t-elle ? [saigne]
Pour ce pays comme ceux et celles qu’ont fait la guerre
Comme ceux et celles qui ne savent pas dire « je t’aime », je [saigne].

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Britanya
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 3387
Date d'inscription : 09/06/2005

MessageSujet: Re: Abd al Malik   Jeu 7 Déc 2006 - 13:49

Une ITW de l'artiste...


http://youtube.com/watch?v=H6wIBh19Dn4&mode=related&search=


Beau personnage! thumleft

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mimi
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 3214
Date d'inscription : 10/06/2005

MessageSujet: Re: Abd al Malik   Jeu 7 Déc 2006 - 13:58

belle itw...

Sa chanson Les autres, "c'est pas moi... c'est les autres"... me fait penser à celle de Greame Allright "Qui a tué Davy Moore ?"

Je vous mets les paroles...

Graeme Allwright
Qui a tué Davy Moore ?

Paroles: Bob Dylan 1966 "Le jour de Clarté"

--------------------------------------------------------------------------------

Qui a tué Davy Moore ?
Qui est responsable et pourquoi est-il mort ?

C'n'est pas moi, dit l'arbitre, pas moi
Ne me montrez pas du doigt !
Bien sûr, j'aurais peut-être pu l'sauver
Si au huitième j'avais dit "assez !"
Mais la foule aurait sifflé
Ils en voulaient pour leur argent, tu sais
C'est bien dommage, mais c'est comme ça
Y en a d'autres au-d'ssus de moi
C'est pas moi qui l'ai fait tomber
Vous n'pouvez pas m'accuser !

Qui a tué Davy Moore ?
Qui est responsable et pourquoi est-il mort ?

C'n'est pas nous, dit la foule en colère
Nous avons payé assez cher
C'est bien dommage, mais entre nous
Nous aimons un bon match, c'est tout
Et quand ça barde, on trouve ça bien
Mais vous savez, on n'y est pour rien
C'est pas nous qui l'avons fait tomber
Vous n'pouvez pas nous accuser !

Qui a tué Davy Moore ?
Qui est responsable et pourquoi est-il mort ?

C'n'est pas moi, dit son manager, à part
Tirant sur un gros cigare
C'est difficile à dire, à expliquer
J'ai cru qu'il était en bonne santé
Pour sa femme, ses enfants, c'est bien pire
Mais s'il était malade, il aurait pu le dire
C'est pas moi qui l'ai fait tomber
Vous n'pouvez pas m'accuser !

Qui a tué Davy Moore ?
Qui est responsable et pourquoi est-il mort ?

C'n'est pas moi, dit le journaliste de la Tribune
Tapant sur son papier pour la une
La boxe n'est pas en cause, tu l'sais
Dans un match de foot y a autant d'dangers
La boxe, c'es une chose saine
Ca fait partie de la vie américaine
C'est pas moi qui l'ai fait tomber
Vous n'pouvez pas m'accuser !

Qui a tué Davy Moore ?
Qui est responsable et pourquoi est-il mort ?

C'n'est pas moi, dit son adversaire, lequel
A donné le dernier coup mortel
De Cuba il a pris la fuite
Où la boxe est maintenant interdite
Je l'ai frappé, bien sûr, ça c'est vrai
Mais pour ce boulot on me paie
Ne dites pas qu'j'l'ai tué, et après tout
C'est le destin, Dieu l'a voulu.

Qui a tué Davy Moore ?
Qui est responsable et pourquoi est-il mort ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mimi
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 3214
Date d'inscription : 10/06/2005

MessageSujet: Re: Abd al Malik   Jeu 7 Déc 2006 - 14:36

Si vous voulez lire les paroles d'ABD Al Malik : http://www.abdalmalik.fr/paroles.php

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Swinging
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 2013
Date d'inscription : 13/08/2006

MessageSujet: Re: Abd al Malik   Jeu 7 Déc 2006 - 21:54

et si vous voulez l'écouter ça doit encore être possible dans l'excellente émission de la SSR radio paradiso

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://swinging.blog4ever.com
Britanya
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 3387
Date d'inscription : 09/06/2005

MessageSujet: Re: Abd al Malik   Jeu 7 Déc 2006 - 22:32

ça ne marche plus Swinging Mad

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Britanya
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 3387
Date d'inscription : 09/06/2005

MessageSujet: Re: Abd al Malik   Jeu 7 Déc 2006 - 22:49

Autre ITW sur l'album et au délà de l'album...sur la vie, le regard sur soi et sur les autres...

http://www.dailymotion.com/visited/search/Abd%20al%20malik/video/xnj5f_interview-abd-al-malik


...quand vous aurez le temps Rolling Eyes

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cicise
*


Nombre de messages : 1879
Date d'inscription : 10/06/2005

MessageSujet: C   Ven 8 Déc 2006 - 0:00

Citation :
" Les autres"...ça prend aux tripes...enfin moi, ça me fait ça Embarassed

C'est exactement ce que je ressens. C'est très poignant car dans sa voix on ressent les larmes de son âme , jusqu'à des sanglots même . Le vocabulaire est simple, on ressent ses remords dans ce qu'il nous raconte.


Je vais regarder les autres vidéos wavey

Je viens de regarder aussi, Soldat de plomb, le 12 septembre, m'effacer et l'alchimiste et son ITW.
J'ai beaucoup aimé sa description sur sa cité, la vérité en fait, les dégâts de la drogue, c'est du vécu. On y palpe toute la réalité beaucoup mieux que si l'on regardait un reportage télévisé sur les cités.
J'ai retrouvé dans "l'alchimiste" la même voix poignante que dans "Les autres", même si l'histoire en est toute différente.
Voici le texte
Paroles de L'alchimiste

Je n'étais rien, ou bien quelqu echose qui s'en rapproche,
J'étais vain et c'est bien c'que contenait mes poches.
J'avais la haine, un mélange de peur, d'ignorance et de gêne.
Je pleuvais de peine, de l'inconsistance de ne pas être moi-même.
J'étais mort et tu m'as rammené à la vie:
Je disais "j'ai, ou je n'ai pas"; tu m'a appris à dire "je suis".
Tu m'as dit: "le noir, l'arabe, le blanc ou le juif sont à l'homme ce que les fleurs sont à l'eau"

Oh, toi que j'aime et toi, que j'aime.
J'ai traversé tant d'avenues, tellement attendu ta venue
Qu'à ta vue, je ne savais plus si c'était toi, si c'était moi
Si c'était toi, Eh, toi que j'aime je crée ton nom
Dans le désert des villes que j'traversais car
Sûr de ton existence, je savais que tu m'entendrais
Et, toi, que j'aime, Oh, toi... que j'aime

Je n'étais rien, ou bien quelquechose qui s'en rapproche,
J'étais vain et c'est bien c'que contenait mes poches.
J'avais la haine, un mélange de peur, d'ignorance et de gêne.
Je pleuvais de peine, de l'inconsistance de ne pas être moi-même.
J'étais mort et tu m'as rammené à la vie:
Je disais "j'ai, ou je n'ai pas"; tu m'a appris à dire "je suis".
Tu m'as dit: "le noir, l'arabe, le blanc ou le juif sont à l'homme ce que les fleurs sont à l'eau"


Oh, toi que j'aime et toi, que j'aime.
Ni la rue, ni les drames, ne m'ont voilé à ta vue
Même au plus bas, même quand j'disais que tout était foutu!
Je t'aimais comme si je te voyait,
Car si je ne te voyait pas, je savais que j'étais vu par toi.
Et, toi que j'aime. Tu es un lion et ton coeur est un soleil
L'ultime secours de ceux perdus dans leur sommeil.
Et, toi, que j'aime, Oh, toi... que j'aime

Je n'étais rien, ou bien quelque chose qui s'en rapproche,
J'étais vain et c'est bien c'que contenait mes poches.
J'avais la haine, un mélange de peur, d'ignorance et de gêne.
Je pleuvais de peine, de l'inconsistance de ne pas être moi-même.
Tu es, tu es l'alchimiste de mon coeur
Et, toi, que j'aime, Oh, toi... que j'aime,
Eh.... oh, toi que j'aime...

_________________________________________________________________

Je préfère ce genre musical au rap, parce que dans le rap, le débit de paroles est trop rapide, et je trouve que l'émotion ne ressort pas de la même façon. Là, il bouge peu, tout est dans l'intention, dans la voix, et on pourrait presque toucher sa douleur ou sa peine tellement elle vit dans ce qu'il nous raconte.

Merci pour cette découverte, j'ai envie d'en connaître plus, il me touche énormément.
Un album à mettre sur ma liste wavey










Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Swinging
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 2013
Date d'inscription : 13/08/2006

MessageSujet: Re: Abd al Malik   Ven 8 Déc 2006 - 22:06

et il figure aussi dans les archives de Radio paradiso de la SSR, attention ça dure 3 semaines à peu près.

_________________
le bonheur c'est d'arriver à désirer ce qu'on a déjà.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://swinging.blog4ever.com
Britanya
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 3387
Date d'inscription : 09/06/2005

MessageSujet: Re: Abd al Malik   Sam 9 Déc 2006 - 11:05

Je savais que ça ne te laisserait pas insensible, Cicise Wink ...je mets la vidéo du groupe NAP dont Abd Al Malik est le leader...c'est tout aussi bouleversant...

Boulevard des rêves brisés

http://youtube.com/watch?v=01cIepPTap0


Le sujet vient d'être abordé dans une émission sur FR2 " La violence conjugale" et ce n'est pas sans rappeler la vidéo de Pierrick Lilliu Besoin d'espace.


Swinging a écrit:
et il figure aussi dans les archives de Radio paradiso de la SSR, attention ça dure 3 semaines à peu près.

...ça ne marche toujours pas pour moi...et vous? Rolling Eyes

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marie
**
avatar

Nombre de messages : 2466
Localisation : Haute-Savoie
Date d'inscription : 09/06/2005

MessageSujet: Re: Abd al Malik   Sam 9 Déc 2006 - 14:08

Les paroles me touchent mais j'accroche pas au genre musical... indecis
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/marieclaude53
Swinging
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 2013
Date d'inscription : 13/08/2006

MessageSujet: Re: Abd al Malik   Sam 9 Déc 2006 - 17:18

en effet ça ne marcheplus il faut qu'il y ait un petit point .(( avec un truc de ce genre pour que ce soit actif, comme c'était une redif ils ne l'ont pas laissée longtemps question de place. En tout cas une émission top qui en plus organise des concerts "sessions" ... comme , mais là il n'y a plus que les images... la prochaine c'est Sansévérino

_________________
le bonheur c'est d'arriver à désirer ce qu'on a déjà.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://swinging.blog4ever.com
cicise
*


Nombre de messages : 1879
Date d'inscription : 10/06/2005

MessageSujet: Re: Abd al Malik   Sam 9 Déc 2006 - 19:33

J'ai trouvé des itw sur ce site :

http://www.nouvellescles.com/article.php3?id_article=662

Et maintenant, je comprends un peu mieux le fait qu'il ait choisi cette direction dans ses textes.
Je ne peux qu'apprécier (applau)c'est une personne qui est arrivée à "se trouver" sans renier ses origines, ses croyances. Il a choisi une route qui lui convient mieux et qui est plus en relation avec sa façon de penser.

http://www.evene.fr/celebre/actualite/abd-al-malik-gibraltar-nap-rap-444.php
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
christine
Membre actif
Membre actif
avatar

Nombre de messages : 213
Localisation : Finistère
Date d'inscription : 09/06/2005

MessageSujet: Re: Abd al Malik   Ven 29 Déc 2006 - 15:08

Je viens à l'instant de voir un petit reportage sur lui à la tv et j'ai réalisé que je l'avais oublié cet artiste dont la voix et surtout les textes avaient plu à mes oreilles : je suis donc venu lire vos commentaires et vos liens mais pour ce qui est de ses textes , je préfère les entendre plutôt que les lire alors direction disquaire t'à l'heure .
Une personne , dans le reportage , le comparait à Brel (et ils sont nombreux à le faire) et j'ai réalisé que Brel que j'admire beaucoup rappait en fin de compte ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cicise
*


Nombre de messages : 1879
Date d'inscription : 10/06/2005

MessageSujet: Re: Abd al Malik   Ven 29 Déc 2006 - 16:14

Vous ne serez pas déçu, c'est mon coup de coeur de fin d'année.

Ses textes sont les images de sa vie, de son existence, de ses réflexions...

Et la musique ciselle le tout, elle donne de l'intensité aux textes, plus l'émotion.

J'ai acheté l'album, de vrais textes, rien à voir avec les variétoches, des textes qui puisent dans son monde mais dont on peut palper la vérité.

Je l'ai réécouté ce matin, j'ai été saisie par ce mariage texte-musique....

bisous coeur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cicise
*


Nombre de messages : 1879
Date d'inscription : 10/06/2005

MessageSujet: Re: Abd al Malik   Ven 29 Déc 2006 - 23:38

Texte : Les autres

04 - LES AUTRES

Moi, moi quand j'étais petit, j'avais mal.
C'était l'état de mon esprit, je suis né malade.
Sur l'échelle de Richter d'la misère, malade ça vaut bien 6,
Quelques degrés en-d'ssous d'là où c'est gradué « fou ».
Refrain
Les autres, les autres c'est pas moi c'est les autres,
Les autres …
J'étais voleur et avant d'aller voler je priais.
Je demandais à Dieu de n'pas m'faire attraper.
J'lui demandais qu'la pêche soit bonne,
Qu'à la fin d'la journée le liquide déborde de mes poches.
Bien souvent j'ai failli m'noyer, j'ai été à sec, aussi, souvent …
Quand j'croisais papa l'matin aller travailler avec sa 102 bleu
En rentrant l'matin d'soirée j'me disais « c'est un bonhomme mon vieux ! ».
Ensuite j'me faufilais dans mes couvertures et j'dormais toute la journée,
Le style vampire : dormir la journée et roder une fois l'soleil couché.
L'genre d'prédateur à l'envers, le genre qui à la vue d'un poulet meurt de peur.
Je n'me suis jamais fait prendre et si …
Et si j'avais été pris, aux keufs j'aurais dit …
Refrain
Les autres, les autres c'est pas moi c'est les autres,
Les autres …
J'étais beau parleur et j'souriais aux filles en jean avec des grosses ceintures.
Celles qu'aiment bien l'odeur que dégagent les gars qu'ont la réputation d'être des ordures.
Le genre à jurer sur la vie d'sa mère dès qu'il ouvre la bouche,
Rêve de BMW pour asseoir à la place du mort celles qui couchent.
Dans mon monde un mec comme moi c'est l'top,
J'aurais été une fille, on m'aurait traité d'sale …
Quand j'croisais ma sœur avec ses copines dans l'quartier,
Moi qu'allais en soirée, j'lui disais « rentre à la baraque, va faire à bouffer ! »
Ensuite j'allais rejoindre mes copines, celles qui m'faisaient bien délirer,
Celles qui comme moi avaient un père, une mère, p't-être bien des frères et sœurs, qui sait …
Mais moi, du genre beau parleur à l'endroit sans foi ni loi
Mais c'était pas moi l'chien, mais …
Refrain
Les autres, les autres c'est pas moi c'est les autres,
Les autres …
Et puis du jour au lendemain j'ai viré prêcheur.
Promettant des flammes aux pêcheurs et des femmes aux bons adorateurs,
Comme si Dieu avait b'soin d'ça pour mériter qu'on l'aime.
Mais moi pour que les autres m'aiment, moi j'en ai dit des choses pas belles.
Et j'en ai acceptées aussi, on m'a dit « t'es noir ! Tu veux t'marier avec elle mais t'es noir ! »
Les autres i' disaient comme ça qu'elle était trop bien pour moi.
Donc moi, j'faisais d'la peine à voir, moi.
Moi j'continuais ma parodie, mon escroquerie spirituelle
Sauf que … j'me carottais moi-même.
J'étais dev'nu un mensonge sur patte qui saoule grave
Et qui sait même pas c'qu'i' dit,
Qui voit même pas qu'c'est un malade et qui dit comme ça … tout l'temps i' dit …
Refrain
Les autres, les autres c'est pas moi c'est les autres,
Les autres …
Et je vous dit Monsieur, je vous dit Monsieur
Quand je pense à tout ça, Monsieur, je pleure, je pleure.


IL faut vraiement l'écouter slamer sur la musique, c'est très intense niveau émotions.
Je n'ai pas pu tout entendre ce matin, souvent dérangéjocolor
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Swinging
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 2013
Date d'inscription : 13/08/2006

MessageSujet: Re: Abd al Malik   Sam 30 Déc 2006 - 14:59

j'fais des efforts, mais j'y arrive pas, musicalement j'y trouve pas grand chose et pour les textes, j'aime qu'on me sorte du langage trop quotidien, les histoires de keuf de meuf et autres sur fond de BM, ça m'effraie un peu que le rêve le plus souvent montré soit la grosse bagnole aussi ridicule que le hummer rose de diams et autres. Je suis d'une génération où l'idéal n'était pas d'avoir mais d'être.

_________________
le bonheur c'est d'arriver à désirer ce qu'on a déjà.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://swinging.blog4ever.com
christine
Membre actif
Membre actif
avatar

Nombre de messages : 213
Localisation : Finistère
Date d'inscription : 09/06/2005

MessageSujet: Re: Abd al Malik   Dim 31 Déc 2006 - 16:34

Swinging a écrit:
Je suis d'une génération où l'idéal n'était pas d'avoir mais d'être.

Pour moi , l’idéal qu'on recherche n’est pas une question de génération mais d’éducation , d’ambition : depuis toujours , des personnes sont prêtes à tout pour assouvir leurs fantasmes de fortune , d’autres se contentent de ce qu’ils ont parce qu’ils ont les pieds sur terre et savent qu’il y a des limites à ne pas franchir ou qu’ils n’ont pas les capacités à aller plus haut dans la hiérarchie sociale , ou alors d’autres qui n’ont tout simplement pas envie car leur idéal de vie n’est pas dans le luxe , le fric mais dans les sentiments vécus .

Je me sens plus dans la dernière catégorie mais , si je m'intéresse à de telles vies extrèmes c'est parce que j’aime comprendre ce qui se passe dans la tête des gens qui sont différents de moi , qui ne vivent pas comme moi , ne pensent pas comme moi et c’est pour cela que je m’intéresse à de tels auteurs et à leurs textes qui racontent une histoire , leur histoire ou celle de personnes existantes ou ayant existé …

Et dans le texte que cite Cicise , je relève de l’ironie quand le personnage parle de bmw et des meufs qu’il attire , de sa vie en marge de la société souvent hors la loi puis j’y vois une remise en question et il pleure dès qu’il se retrouve devant sa réalité (je n'y vois plus du tout le rêve dont tu parles) : là il m’intéresse car je me dis que tout est encore possible pour ce genre de personnes .

C'était juste pour dire qu'on peut avoir le même idéal mais ne pas avoir le même attrait , intérêt pour un auteur , ça dépend où va notre curiosité ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cicise
*


Nombre de messages : 1879
Date d'inscription : 10/06/2005

MessageSujet: Re: Abd al Malik   Dim 31 Déc 2006 - 16:40

bravo Christine,

A lire, on ne passe que sur des mots qui s'enchaînent, mais je dois vous avouer qu'à l'écouter, je n'ai pas pu retenir quelques larmes, tant le ton employé et la musique qui inconsciemment appuie ces mots, les rend palpaple, et m'ont émue, profondément émue.
Il y a aussi Gibraltar, et Soldat de Plomb, et le Grand Frère...
C'est tellement différent et tellement vrai pourtant...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mimi
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 3214
Date d'inscription : 10/06/2005

MessageSujet: Re: Abd al Malik   Dim 31 Déc 2006 - 17:41

Exactement Cicise... Abd Al Malik... ça s'écoute aussi... la musique qu'il choisit et son talent de conteur... tout ça rentre en ligne de compte dans l'appréciation de l'artiste !
Un texte, c'est une chose... la manière de le présenter, c'est encore autre chose ! et le tout fait qu'on a du mal à ne pas retenir une larme ! pourtant, je ne suis pas du genre à la verser pour un oui pour un non ! mdr...
Si je fais la comparaison avec Brel, c'est parce que je ne connaissais que Brel qui pouvait conter ses chansons avec autant d'émotions... Wink
Abd Al Malik est une belle découverte, car je n'avais pas ressenti chez d'autres artistes de rap ou de slam, autant d'émotion dans la voix, l'intonation, ses silences, ses colères, ses "interrogations", ces espoirs... que dans les interprétations de Brel ! Wink
Maintenant, dans la manière de composer un texte, si au final, l'émotion est la même avec un langage de la rue, ou celui de Molière... peu importe... !
Je n'accroche pas aux textes vulgaires... pas plus aux textes miéleux ! et Abd Al Malik, ce n'est pas qu'une histoire de keuf ou de meuf ! Wink

Ils ont supprimé sur Youtube et Dailymotion ce morceau "Les autres"... dommage... c'est pourtant cette chanson qui m'a fait découvrir cet artiste et qui m'a donné l'envie d'en connaitre d'avantage... décidément, je ne comprendrais jamais les "dirigeants" qui veulent faire valoir leurs artistes en censurant sur des sites comme youtube ou dailymotion... bah ! ça restera une affaire de pognon...

_________________


Dernière édition par le Mer 11 Juil 2007 - 2:04, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
christine
Membre actif
Membre actif
avatar

Nombre de messages : 213
Localisation : Finistère
Date d'inscription : 09/06/2005

MessageSujet: Re: Abd al Malik   Dim 31 Déc 2006 - 18:57

Je connais peu de ses chansons pour l'instant , j'ai réécouter "les autres" (celle que j'ai le plus vu à la tv)et d'autres sur le site (mais en public avec les cris en prime) : c'est certain que l'écouter , c'est encore plus prenant , on ne peut rester insensible au message ... et la comparaison avec Brel est justifiée , comme lui il vit ses textes en dégageant beaucoup d'émotions partagées ...
mais hélas je n'ai pas encore l'album entre les mains , pas trouvé dans mon supermarché vendredi , le seul où j'ai osé mettre les pieds ce jour de grand rush .. j'irai voir dans les autres sinon je commande sur le net ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bernadette
Membre actif
Membre actif


Nombre de messages : 112
Date d'inscription : 08/12/2006

MessageSujet: Re: Abd al Malik   Lun 15 Jan 2007 - 0:15

ABD AL malik s'apprete a faire une tournee dans toute la FRANCE; il sera sur France 3 mardi 16 Janvier a 23h 20. Ma fille ,qui l'apprecie enormement,me dit de vous communiquer qu'il a aussi sorti on livre intitulé:

Qu'allah benisse la France

Tres bel artiste egalement,une decouverte 2007 ;on va en entendre parler cette annee.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tacha
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 1453
Date d'inscription : 19/03/2006

MessageSujet: Re: Abd al Malik   Dim 8 Juil 2007 - 18:20

j'avais jamais vraiment accroché.....

mon mari lui ... si.....
cet après midi (oui c'est tout frais.....mdr)
il en a eu envie (je parle de musique là....)
Il a mis l'album Gibraltar...

Et la première chanson Gibraltar a démarré....
j'ai eu un choc.....
j'ai fait : mais c'est sinnerman......!!!!!
Mon mari me dit: quoi????
je lui pardonne...... il ne peut pas être parfait.....

Bref..j'ai décidé d'écouter les paroles....
un homme qui n'a pas peur de Nina Simone pour illuminer ces textes doit avoir des choses à dire.....

http://www.youtube.com/watch?v=WuS4fd0g0qY


Alors voilà....
j'écoute l'album.....
je découvre
je dissèque (un défaut professionnel mdr..)
j'analyse
je ressens
je comprends parfois
pas toujours
.....

j'en reparlerai surement....
quand j'aurai digéré....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mimi
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 3214
Date d'inscription : 10/06/2005

MessageSujet: Re: Abd al Malik   Mer 11 Juil 2007 - 0:11

Je n'aime ni le slam, ni le rap... mais j'aime bien Abd Al Malik... sans doute parce qu'il a su trouver des musicos qui me permettent d'apprécier d'avantange le texte "parlé"...
Ses textes sont poignants, ses textes sont tendres, ses textes donnent de l'espoir dans cette société ou la "différence" est encore trop présente... Ce qui me plait dans ce personnage, comme Ridan... c'est qu'ils savent s'exprimer... un peu plus d'humanité... un peu moins de préjugés... Wink

Ils ont supprimé sur Youtube et Dailymotion ce morceau "Les autres"... dommage... c'est pourtant cette chanson qui m'a fait découvrir cet artiste et qui m'a donné l'envie d'en connaitre d'avantage... décidément, je ne comprendrais jamais les "dirigeants" qui veulent faire valoir leurs artistes en censurant sur des sites comme youtube ou dailymotion... bah ! ça restera une affaire de pognon...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Abd al Malik   

Revenir en haut Aller en bas
 
Abd al Malik
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Attention talent : Abd Al Malik
» Malik Zidi
» Sofiane Belmouden (Malik)
» Zayn MALIK
» [Abd Al Malik] La guerre des banlieues n'aura pas lieu

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Carpe Diem :: Musique :: Chanteurs à texte-
Sauter vers: