ConnexionS'enregistrerAccueilPortailRechercherCalendrierFAQMembresGroupesGalerie
Derniers sujets
» Ce que tu écoutes en ce moment...
par Dominique D Mar 28 Mar 2017 - 16:01

» Le Grand Orchestre du Tricorne
par Dominique D Mer 11 Jan 2012 - 11:07

» Skip The Use
par Dominique D Mer 21 Déc 2011 - 10:00

» Flying Pooh
par Dominique D Mer 19 Oct 2011 - 6:18

» ALLAIN LEPREST
par chantal Sam 20 Aoû 2011 - 15:01

» Message pour tous
par Mimi Dim 29 Mai 2011 - 23:33

» The Strokes
par Mimi Mar 10 Mai 2011 - 1:19

» Louis Ville
par anfantin Sam 9 Avr 2011 - 22:40

» Sanseverino
par Mimi Ven 8 Avr 2011 - 0:10

» Courir les Rues
par Swinging Sam 26 Mar 2011 - 10:55

» Anglo Dinelo
par Mimi Ven 25 Mar 2011 - 6:46

» Genesis
par Mimi Dim 20 Mar 2011 - 23:48

Voir mes statistiques SG
*
Cliquez sur le logo SG pour consulter les statistiques du forum

Partagez | 
 

 Léonardo di Caprio

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Britanya
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 3387
Date d'inscription : 09/06/2005

MessageSujet: Léonardo di Caprio   Sam 3 Mar 2007 - 12:26

Je vais commencer à vous parler d'un acteur américain que vous connaissez tous, au moins de nom...Leonardo di Caprio...l'un des acteurs les plus doués de sa génération qui a su passer de l'adolescence à l'âge adulte devant une caméra sans se briser...

Tout commence par une rencontre...celle de Irmelin Idenbirken , jeune allemande , venue aux US pendant la II nde guerre mondiale....
et de George di Caprio qui produit des "comics" d'avant garde, est l'ami d'écrivains tels que Charles Bukowski, William Burrougs et Alan Gisberg et partage sa vie de l'époque avec Lou Reed et le Velvet Underground.

Ils se rencontrent donc à New York avant d'émigrer pour la Californie où naît le seul fils qu'ils auront ensemble le 11 Novembre 1974, à Hollywood: Leonardo.

Irmelin et George sont des personnes qui vivent sans contraintes, que l'on a qualifié de "hippies". C'est cette éducation que leur fils recevra, même s'ils se séparent très vite.




Léo va vivre avec sa mère dans East Hollywood, un quartier pauvre fréquenté par les prostituées et les drogués, dans une rue surnommée "Syringe alley" ( la rue des seringues)...il y verra bien des choses auquel un enfant de cet âge n'est pas préparé et ceci restera dans sa mémoire.

Son père vit à quelques kilomètres de là, avec sa nouvelle compagne et son autre fils mais il gardera un contact avec lui.

L'été il passe ses vacances en Allemagne chez ses grands parents. Il est donc bilingue.



le voici avec son grand père


Dépourvus d'interdits , Léo n'aura pas besoin de se rebeller...ce sont ses parents les rebelles mais pour attirer leur attention, sûrement trop laxiste, il se montre agité, capricieux et sera souvent renvoyé....à commencer par son premier show télévisé, à l'âge de 5 ans, dans "Romper Room", émission enfantine.

A l'école, il s'ennuyait, trichait et faisait le clown , encore une fois pour attirer le regard des autres...il avait besoin de motivation pour s'intéresser...Il fréquente " The Center for Enriched Studies" et " The John Marshall High School", à Los Angeles...c'est le cinéma qui va tout transformer en une " "Success Story"...

Il revient devant la caméra en 1990 et percera vraiment à l'écran en 1993 dans "Blessures Secrètes" ( That boy's life), aux côtés de Robert de Niro et Ellen Barkin...




...ce film marque le début d'une carrière que j'essaierai de vous décrire petit à petit...pour en arriver à ce genre de photos...



Sa filmographie

1985 : Quoi de neuf, docteur ? (Série TV)

1991 : Critters 3 - Josh

1992 : Fleur de poison (Poison Ivy) - Guy

1993 : Blessures secrètes (This Boy's Life) - Toby
Gilbert Grape (What's Eating Gilbert Grape) - Arnie Grape

1994 : La rencontre de tir au pied (The Foot Shooting Party)

1995 : Les Cent et une nuits de Simon Cinéma
Mort ou vif (The Quick and the Dead) - le Kid
Basketball diaries (The Basketball Diaries) - Jim Carroll
Rimbaud Verlaine (Total Eclipse) - Arthur Rimbaud
Romeo Juliette (Romeo Juliet) - Roméo

1996 : Simples secrets (Marvin's Room) - Hank

1997 : Titanic - Jack Dawson

1998 : l'Homme au masque de fer (The Man in the Iron Mask) - Louis XIV/Philippe
Celebrity - Brandon Darrow
La Plage (The Beach) - Richard

2001 : La Plume de Don (Don's Plum) - Derek

2002 : Gangs of New York - Amsterdam Vallon
Arrête-moi si tu peux (Catch Me If You Can) - Frank Abagnale Jr.

2004 : Aviator (The Aviator) - Howard Hughes

2006 : Les Infiltrés (The Departed) Billy costigan

2007 : Blood Diamond - Danny Arsher



Son site officiel

http://www.leonardodicaprio.com/


...vous y trouverez , entre autre, tous ses récompenses...

http://www.leonardodicaprio.com/leonardo/life/awards.html

_________________


Dernière édition par le Lun 24 Sep 2007 - 22:06, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marie
**
avatar

Nombre de messages : 2466
Localisation : Haute-Savoie
Date d'inscription : 09/06/2005

MessageSujet: Re: Léonardo di Caprio   Sam 3 Mar 2007 - 16:54

C'est fou mais je crois bien que je n'ai vu que 2 films de Leonardo..."Titanic" bien sûr et "La Plage"... indecis

Excellent dans les deux évidemment... Wink

Marie-Claude

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/marieclaude53
Britanya
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 3387
Date d'inscription : 09/06/2005

MessageSujet: Re: Léonardo di Caprio   Dim 4 Mar 2007 - 18:54

Titanic est le film qui a révélé Di Caprio au public français mais il avait déjà un beau palmarès derrière lui...à commencer par ce fameux film de 1993 "Blessures secrètes"...





"Leo n'a jamais eu peur" confiait son père à des journalistes...ça lui servira à mener sa carrière comme il l'entend en refusant ce qui ne lui semble pas bon...longtemps courtisé pour jouer le rôle de James Dean, il ne le fera pas...


Lorsque Mickael Caton-Jones cherche un jeune acteur pour jouer le rôle de Tobias Wolff dans son prochain film , il fait appel à Léo...il a dix huit ans mais en paraît 15, juste l'âge du personnage ( il grandira beaucoup au cours de ce tournage et dépassera De Niro à la fin ce qui nécessitera quelques trucages pour ne pas le paraître)...

Tobias Wolff est l'auteur de cette histoire acclamée par le public...elle raconte sa propre histoire, sa propre adolescence aux US , dans les années 50 quand les jeunes américains rêvaient de Cadillac, de télé et voyaient en Kennedy , un nouveau souffle de vie....pour en savoir plus sur cet écrivain...

http://www.evene.fr/celebre/biographie/tobias-wolff-17466.php

Di Caprio jouera aux côtés de Robert de Niro et d'Ellen Barkin, de grands acteurs qui lui apporteront beaucoup...




L'histoire est celle d'un adolescent qui sillonne les routes des US avec une mère , sans travail mais optimiste. Divorcée d'un ingénieur en aéronautique, fuyant un amant trop envahissant, celle-ci doit faire face seule à l'éducation de son deuxième fils ( le premier est resté avec son père) qui est en pleine rébellion.

Ils se retrouvent à Seattle où Tobias se promettant d'être meilleur côtoie les mauvais éléments de l'école et se retrouve renvoyé...

Pour Caroline Wolff, il ne reste qu'une solution: trouver un homme pour l'aider à éduquer son fils . Elle voit en Dwight Hansen qui la courtise , l'homme idéal ...en réalité, un caractériel qui reporte sur Tobias tout son mal être...

...ce film est superbe, touchant. Les acteurs sont excellents: De Niro en névrosé, Barkin en mère déboussolée et Di Caprio en adolescent à la fois tourmenté et plein d'humour sarcastique ( ça lui servira plus tard!) qui se bat pour exister au mileu de ces adultes un peu paumés.


Voici une bande annonce...

http://commeaucinema.com/news.php3?nominfos=9845&Rub=BA


et quelques photos que vous aurez du mal à trouver sur le net...







Le film est disponible en DVD. Si vous avez l'occasion de le trouver, regardez le...c'est vraiment dommage qu'il soit si peu connu...c'est pourtant le début d'une carrière prometteuse qui donnera jour à "Gilbert Grape"...

...pour ce film, Di Caprio deviendra le meilleur espoir de l'année... Wink


Premiere Reader's Poll

Best Newcomer



Los Angeles Film Critics Association

New Generation Award



Chicago Film Critics
Most Promising Actor



National Society of Film Critics
Runner-up for Best Supporting Actor

_________________


Dernière édition par le Jeu 8 Mar 2007 - 12:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
christine
Membre actif
Membre actif
avatar

Nombre de messages : 213
Localisation : Finistère
Date d'inscription : 09/06/2005

MessageSujet: Re: Léonardo di Caprio   Lun 5 Mar 2007 - 18:35

Génial ce travail Brit, ça me donne envie de voir "blessures secrètes" que je ne connais pas .
J'ai vu un peu plus de films que Marie dont "Aviator" sur canal + en janvier où il était excellent aussi dans un rôle pas facile, mais en fait pas tant que ça non plus quand je vois sa filmographie ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Britanya
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 3387
Date d'inscription : 09/06/2005

MessageSujet: Re: Léonardo di Caprio   Mar 6 Mar 2007 - 14:25

Pour "Aviator", il a reçu deux prix, celui de "Meilleur acteur dans un drame" aux Golden Globes et celui, encore une fois, de "Meilleur acteur" au BAFTA film award (British Academy of Film and Television Art)...mais j'y reviendrai...
...Place bientôt à Gilbert Grape Wink

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marie
**
avatar

Nombre de messages : 2466
Localisation : Haute-Savoie
Date d'inscription : 09/06/2005

MessageSujet: Re: Léonardo di Caprio   Mar 6 Mar 2007 - 18:18

christine a écrit:
Génial ce travail Brit, ça me donne envie de voir "blessures secrètes" que je ne connais pas .

Idem pour moi.... Wink

marie-Claude

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/marieclaude53
tacha
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 1453
Date d'inscription : 19/03/2006

MessageSujet: Re: Léonardo di Caprio   Mer 7 Mar 2007 - 1:00

mon film préféré de Leo reste GILBERT GRAPE.... surprenant de réalisme.....
j'ai été bouleversée par l'interprétation de léonardo....

avec un johnny depp excellent
un film dur et simple
la vraie vie des vrais gens......



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Britanya
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 3387
Date d'inscription : 09/06/2005

MessageSujet: Re: Léonardo di Caprio   Mer 7 Mar 2007 - 19:13

Je suis entièrement d'accord avec toi, Tacha...sur l'interprétation de Léo dans ce film...une vraie prouesse qui surpasse l'interprétation de Dustin Hoffman dans " Rain Man" parce que l'acteur est si jeune et déjà si talentueux...il illumine le film, pourtant si dur, il est un rayon de soleil, non seulement pour sa mère dans le film mais aussi pour le réalisateur Lass Hallsträm et pour nous, public...

...mais il y a un autre film où il se montre remarquable, ce sera le prochain Wink ...The Basketball Diaries...je ne vais pas tout mélanger geek

Gilbert Grape , aussi connu sous le titre anglais "What's eating Gilbert Grape", est tourné dans la foulée de"Blessures secrètes"... réalisé en 1993 , il sortira l'année suivante...



...que se passe-t-il en cette fin d'année 93?

Un jeune acteur américain, surnommé le "nouveau James Dean" se trouve devant le Viper Room, dans Sunset Boulevard, le soir du 30 octobre. Il s'agit d'une boîte de nuit détenue en partie par...Johnny Depp...
...le jeune acteur, affublé d'un masque pour fêter Halloween, s'appelle River Phoenix....il vient jouer là avec son groupe et rencontrer ses potes Keanu Reeves , Depp et autres...



Di Caprio qui n'est plus tout à fait un inconnu et qui a terminé ses figurations dans les spots publicitaires et ses rôles dans les feuilletons TV... espère échanger quelques mots avec lui, l'îcone de la nouvelle génération d'acteurs, nés dans les années 70, sa génération ...
...malheureusement,ce soir là, le traffic est dense et il n'arrivera pas à le rejoindre...leurs chemins ne se croiseront jamais.
Dans la nuit du 30 au 31, River Phoenix, le gentil ado de "Stand by me", disparaît à l'âge de 23 ans, d'une overdose (un cocktail explosif d'héroine et de cocaïne...devant le fameux Viper Room...

L'Amérique n'a plus de James Dean... Johnny Depp est descendu par la presse...pas trop difficile à l'époque...il suffit de se rappeler ses frasques avec le mannequin Kate Moss ...

Di Caprio va alors devenir le nouveau-nouveau James Dean grâce à son interprétation dans "Gilbert Grape" et Johnny Depp va vivre des moments difficiles avant de se ranger définitivement...le film, lui, sera sublime!

Pourquoi je vous ai parlé de River Phoenix?

... parce Di Caprio et lui ont grandi pareil, avec des parents "hippies-bohémiens"...une enfance devant les projecteurs, une célébrité à l'adolescence mais pour l'aîné ce sera la plongée en enfer, pour l'autre, ce sera tout le contraire...(l'exemple peut être Rolling Eyes )

Histoire du film

Employé dans une épicerie de l'Iowa peu fréquentée depuis qu'un hypermarché a appâté tous les chalands du coin, Gilbert Grape ( Johnny Depp) mène une vie morne. Dragué par une femme mariée, il se désespère dans ce trou. Il couve son frère cadet, Arnie (Leonardo Di Caprio) un jeune handicapé mental de bientôt 18 ans, et veille sur sa mère infirme, avec ses soeurs....jusqu'à l'arrivée d'une jeune fille ( Juliette Lewis)voyageant avec sa mère dans une caravane


http://www.allocine.fr/film/casting_gen_cfilm=9835.html

Johnny Depp est magnifique dans ce rôle où il est à la fois patient, aimant, attentionné,responsable, amoureux mais aussi désespéré, révolté...quant à Di Caprio, il fait exploser l'écran par tant de réalisme...vraiment, il faut le voir... le DVD ne semble plus être en vente mais vous pourrez le louer...c'est un classique!











Photo de famille





A bientôt!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
christine
Membre actif
Membre actif
avatar

Nombre de messages : 213
Localisation : Finistère
Date d'inscription : 09/06/2005

MessageSujet: Re: Léonardo di Caprio   Mer 7 Mar 2007 - 23:05

Google me l'a trouvé sur ce site mais je ne connais pas l'enseigne et comme je suis méfiante pour commander quand je ne connais pas, j'hésite ... ceci dit pour le prix ...

http://www.pixmania.com/dvd-gilbert-grape/frfr189543_dvdart.html?itag=6053

Je l'ai regardé au moins 3 fois du temps de mon enregistrement sur VHS mais je ne le retrouve pas, j'aimerais le revoir parce que c'est un très beau film bien joué ... je me souviens avoir lu un commentaire sur Léonardo à l'époque où il est passé sur canal + : une personne interrogée qui ne connaissait pas le jeune acteur pensait qu'il était vraiment handicapé mental tellement il était juste dans son role.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Britanya
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 3387
Date d'inscription : 09/06/2005

MessageSujet: Re: Léonardo di Caprio   Jeu 8 Mar 2007 - 12:01

Pour te répondre Christine, j'avoue que je ne sais...je n'aime pas commander comme ça...mais parfois, dans des vidéo-shops, tu peux trouver d'anciens films à petits prix...


En ce qui concerne Gilbert Grape, voici les récompenses obtenus:

Golden Globe

Nommé en tant que "Best Supporting Actor "



Academy Award

Nommé en tant que "Best Supporting Actor "



National Board of Review

Best Supporting Actor Award




Chicago Film Critics

Most Promising Actor



Los Angeles Film Critics Association

New Generation Award



En rappel...

http://www.leonardodicaprio.com/leonardo/life/awards.html


Pour la petite histoire, lors de la remise des Oscars , Léo, accompagné de ses parents, a tellement peur de devoir monter sur scène qu'il est soulagé quand Tommy Lee Jones remporte le prix pour son interprétation dans "Le fugitif"....je ne sais pas s'il aurait dû confier ça parce que depuis, il est nommé mais n'est pas encore monté sur cette scène en tant que "winner"....allez! on va patienter.... Mad


...et puis, avec ce regard là, Leonardo va crouler sous des milliers d'offres...c'est déjà énorme...




_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tacha
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 1453
Date d'inscription : 19/03/2006

MessageSujet: Re: Léonardo di Caprio   Ven 16 Mar 2007 - 0:28

basket ball diaries................
ça aussi c'est un film qui m'a fait pleurer...... Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Britanya
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 3387
Date d'inscription : 09/06/2005

MessageSujet: Re: Léonardo di Caprio   Ven 16 Mar 2007 - 15:00

Mort ou vif, tourné en 1994, à la suite de ses deux premiers succès...



...Di Caprio a longtemps hésité avant d'accepter...on va dire que sous la pression de Sharon Stone ( à la production de ce film), alors célèbre avec son Basic Instinct, il finit par dire oui le dernier jour...

...belle brochette d'artistes: Gene Hackman, Russell Crowe et les deux déjà cités...

http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=12695.html


Ce n'est pas le film que je garderai en souvenir de Di Caprio...il joue bien, il est bien entouré, le sujet est bien ficellé mais celui qui suivra sera nettement mieux!...donc voilà, je ne vais pas m'étendre dessus...à voir pour voir mais sans plus geek



Quelques photos Wink








A plus! wavey

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mimi
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 3214
Date d'inscription : 10/06/2005

MessageSujet: Re: Léonardo di Caprio   Jeu 22 Mar 2007 - 0:28

J'ai vu dernièrement Les infiltrés avec Di Caprio...
L'histoire, l'intrigue est plaisante... mais je n'aime pas trop ce genre de film où on va y aller de la tuerie, de la perversité, du monde de dépravé qui existe, certes, mais qui ne mérite pas d'en faire des héros...
Je reconnais que Di Caprio joue bien... il est crédible, comme on dit !
En plus, il joue le rôle du "bon"...
Je pense qu'il est bon de montrer et Scorsése le fait admirablement, que dans le dur metier de flic, on fait appel à des infiltrés pour démanteler des réseaux...
Mais je sature un peu de ce genre de films... d'autant qu'aujourd'hui, les documentaires sont encore plus parlants... Rolling Eyes
Bref ! je suis forte heureuse que Léo ait reçu un prix pour ce film, mais ce n'est pas celui que je recommendrais sur sa filmographie... d'ailleurs, faut que je m'y penche plus sérieusement sur l'éventail de ses films... mdr...
A part Aviator ou le Titanic, c'est plutôt restreint... Embarassed

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Britanya
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 3387
Date d'inscription : 09/06/2005

MessageSujet: Re: Léonardo di Caprio   Jeu 22 Mar 2007 - 12:45

Pour la grande majorité du public français, la carrière de Léo commence avec le "Titanic", éventuellement "Roméo et Juliette"...c'est pour cette raison que j'essaie de faire connaître ce qui lui a permis d'arriver à ces rôles ...

...donc , aujourd'hui, retour dans Léoland pour un film que j'aime beaucoup...le regard de Léo, celui que je vous ai mis en dernier ( avant l'aventure western) va servir pour ce film Basketball Diaries





...C'est autobiographique, l'histoire de Jim Carroll, poète, écrivain, auteur et compositeur...il est contemporain de Lou Reed, d'Andy Warhol et de la faune qui existait à New York dans ces années là...et oui, encore eux!!!

http://fr.wikipedia.org/wiki/Jim_Carroll

Pour Patti Smith, il était le Rimbaud des temps modernes, pour Jack Kerouac, le meilleur écrivain de sa génération, il a travaillé avec ce milieu new yorkais, celui que fréquentait justement Mr Di Caprio père Wink ...il a eu plusieurs vies, plusieurs dérapages...mais il est toujours là...et ce film est l'adaptation de son roman qui porte le même nom...



L'histoire

Jim Carroll vit dans un quartier pauvre de New York. Il tient un journal intime qu'il ne quitte jamais, que ce soit chez lui



ou à l'extérieur



Il vit seul avec sa mère et passe du "good boy" à l'adolescent rebelle...le punk ! geek




Il fréquente un college catholique où les choses ne se passent pas trop bien...trop de rigidité et pas assez de dialogues







Il partage avec ses copains la passion pour le basket...d'où le titre...







...mais le dérapage survient lorsque le groupe perd l'un de leurs amis...ils affrontent pour la première fois la mort et ne trouve pas de réconfort auprès des adultes...c'est la descente aux enfers que ni le basket ni l'écriture n'arrêteront...











Je vous laisse vivre le reste ...Di Caprio joue un Jim Carroll à la perfection, à l'image de ses deux premiers films...

...Ceux qui ont lu le livre, le préfère au film...pour ceux qui ne l'ont pas lu, le film est un petit chef d'oeuvre...je fais partie de ce groupe et finalement, ça me suffira Wink

http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=17511.html

la Bande annonce

http://www.commeaucinema.com/bandes-annonces=4154.html


J'espère que vous pourrez le voir wavey

_________________


Dernière édition par le Jeu 22 Mar 2007 - 23:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Britanya
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 3387
Date d'inscription : 09/06/2005

MessageSujet: Re: Léonardo di Caprio   Jeu 22 Mar 2007 - 14:53

Ironie du sort...clin d'oeil à River Phoenix dont l'histoire avait marqué Léo...

La publication en 1978 du livre culte de Jim Carroll, "The Basketball Diaries", a tout de suite intéressé plusieurs producteurs. L'option sur les droits du livre est passée de studios en maisons de productions, qui espéraient monter le projet sur des jeunes acteurs comme Matt Dillon ou, signe du destin, River Phœnix. Mais l'esprit conservateur qui a gagné Hollywood durant les années Reagan-Bush a mis la pédale douce au projet et il semblait bien que le film ne devait jamais se faire.

15 ans après, le projet se concrétise et c'est Leonardo DiCaprio qui arpente les rues de New York où Jim Carroll a vécu. Le film montre des paysages urbains aussi divers que les falaises à pic le long de l'Hudson River (où la joyeuse bande montre ses fesses aux touristes médusés de la Circle Line) ou les toilettes du métro, lieu de drague homosexuelle. La majeure partie de BASKETBALL DIARIES a été tournée dans l'East Village où Jim Carroll est apparu pour la première fois sur la scène littéraire. Néanmoins, c'est dans l'Upper East Side, au 242 est de la 72ème Rue que furent tournées les scènes avec Winkie et Blinkie, les deux sœurs "amnésiques".

A noter enfin que toutes les séquences scolaires ont été filmées à la Forest Hills High School, justement à Forest Hills, dans l'Etat de New York. Le générique d'ouverture se déroule quant à lui sur le ferry qui relie Staten Island à la pointe sud de Manhattan.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mimi
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 3214
Date d'inscription : 10/06/2005

MessageSujet: Re: Léonardo di Caprio   Ven 23 Mar 2007 - 0:06

Britanya a écrit:
...donc , aujourd'hui, retour dans Léoland pour un film que j'aime beaucoup...le regard de Léo, celui que je vous ai mis en dernier ( avant l'aventure western) va servir pour ce film Basketball Diaries
Je viens de le voir... excellent film *****
Léonardo Di Caprio est époustoufflant dans ce rôle... j'ai même sorti la boite de Kleenex !
Alors celui-ci, je vous le recommande +++++
Je vais même le revoir une deuxième fois, et laisser décanter pour mieux en parler... monkey
C'est le genre de film qui reste gravé en mémoire, même bien des années plus tard... Rolling Eyes

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tacha
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 1453
Date d'inscription : 19/03/2006

MessageSujet: Re: Léonardo di Caprio   Ven 23 Mar 2007 - 1:08

je sais qu'on est dans le sujet sur Léo....mais quand j'ai vu ce film, il y a quelques années maintenant, j'ai voulu comprendre.....
alors j'ai découvert Jim Carroll que je ne connaissais que de nom....

Alors rien que pour vous....

People who died
http://www.youtube.com/watch?v=lBbuPnfG0Vo&NR

It's too late
http://www.youtube.com/watch?v=0kM9IRFmRlg&mode=related&search=

mais aussi....
Le poète conteur:
http://www.youtube.com/watch?v=7JIXFGw__Vg&mode=related&search=
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tacha
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 1453
Date d'inscription : 19/03/2006

MessageSujet: Re: Léonardo di Caprio   Ven 23 Mar 2007 - 1:11

Mimi a écrit:
C'est le genre de film qui reste gravé en mémoire, même bien des années plus tard... Rolling Eyes

ah oui.....................
ce que j'ai pu pleurer en regardant ce film....
tout y est
la qualité d'interprétation
la bande son (soundgarden en prime....grrrrrrrrrrrr)
le sujet de l'histoire...

bref.....
merci a Britanya de me l'avoir rappelé....

j'ai fait depuis le cheminement assez rare de lire le livre après le film....
un petit bijou

bises
Tacha
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Britanya
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 3387
Date d'inscription : 09/06/2005

MessageSujet: Re: Léonardo di Caprio   Ven 23 Mar 2007 - 1:27

Super tes liens ,Tacha... c'est toute une époque qui défile en voyant ces images Wink

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mimi
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 3214
Date d'inscription : 10/06/2005

MessageSujet: Re: Léonardo di Caprio   Ven 23 Mar 2007 - 12:25

tacha a écrit:
Alors rien que pour vous....

People who died
http://www.youtube.com/watch?v=lBbuPnfG0Vo&NR

It's too late
http://www.youtube.com/watch?v=0kM9IRFmRlg&mode=related&search=

mais aussi....
Le poète conteur:
http://www.youtube.com/watch?v=7JIXFGw__Vg&mode=related&search=
Super Tacha... merci pour ta recherche... ! Décidément ce Jim Caroll me plait de plus en plus Smile
Et je comprends mieux en le voyant, le choix de Di Caprio pour jouer le rôle de Jim Caroll...
Et Léo nous l'a très bien présenté ! :thumright:
Que dire de plus sur ce film Basketball Diaries, si ce n'est qu'il décrit admirablement l'époque punk dont on a parlé dans un autre sujet (au passage, merci Brit, on est dans la continuité du thème avec ce film).

Je crois qu'il est difficile de retenir ses larmes tellement certaines scènes vous prennent aux tripes ! en l'occurence celle où il supplie sa mère ! arf ! Sad

A priori, les acteurs du 7ème art devaient être très bons à l'époque où est sorti ce film, car je ne comprends pas encore pourquoi il n'a pas reçu d'oscar pour son interprétation dans ce film... Rolling Eyes
Mais bon ! mdr...

Franchement, à l'occasion d'une sortie en ville, procurez-vous ce DVD, c'est un film culte, à mon avis, qu'il faut garder dans sa cinémathèque perso... :thumright:

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Britanya
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 3387
Date d'inscription : 09/06/2005

MessageSujet: Re: Léonardo di Caprio   Ven 23 Mar 2007 - 13:25

En 1995, Léo tourne quatre films...Mort ou vif, Basketball diaries, Rimbaud Verlaine et Romeo et Juliette...c'est pour ce dernier film qu'il obtiendra quelques récompenses...

...mais pour répondre à ta question ,Mimi...aux Oscars 96 qui a gagné?

Meilleur film: LE PATIENT ANGLAIS

Meilleur acteur: Geoffrey Rush B pour son rôle dans SHINE...ça doit te dire! Wink ...en revanche, l'acteur ne me dit plus rien aujourd'hui alors que Léo, si... batman

Meilleur second rôle masculin: Cuba Gooding Jr pour son rôle dans JERRY MAGUIRE ( avec Tom Cruise)...

Voilà! A l'époque, Léo est encore un acteur de deuxième plan...enfin, pour certains!


Ses choix sont audacieux...comme disait son père "il n'a jamais peur"... Il ne cherche pas la célébrité à tout prix mais plutôt des thèmes porteurs...Lorsqu'il découvre l'histoire de Jim Carroll, il ne peut plus lâcher le script!...mais le réalisateur, Scott Kalvert, n'a jamais fait de film auparavant...il a surtout réalisé les vidéo-clips de "Marky Mark" Whalberg qui joue le rôle de Mickey et que Léo retrouvera dans "Les infiltés"...pas étonnant que ce film n'est pas été très connu...


...en tout cas, je suis bien d'accord avec toi, Basketball diaries est un film culte à avoir chez soi!

Wink

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mimi
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 3214
Date d'inscription : 10/06/2005

MessageSujet: Re: Léonardo di Caprio   Ven 23 Mar 2007 - 14:08

Britanya a écrit:
...mais pour répondre à ta question ,Mimi...aux Oscars 96 qui a gagné?

Meilleur film: LE PATIENT ANGLAIS

Meilleur acteur: Geoffrey Rush B pour son rôle dans SHINE...ça doit te dire! Wink ...en revanche, l'acteur ne me dit plus rien aujourd'hui alors que Léo, si... batman

MDR... ceci expliquant cela !!!!... j'avais parlé de ce film SHINE dans la rubrique "Quel film proposez-vous" justement...

Cliquez ici

Bon OK ! il n'a pas eu de chance le Léo... mauvaise année pour les Oscars... monkey

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Britanya
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 3387
Date d'inscription : 09/06/2005

MessageSujet: Re: Léonardo di Caprio   Ven 23 Mar 2007 - 14:18

Il sera plus chanceux l'année suivante...Titanic rafflera plein d'Oscars sauf celui du meilleur acteur mais il recevra d'autres prix pour son interpétation et tout le monde sait qu'il porte le film...

...d'ailleurs, le succès sera tel qu'il décidera , à partir de là , de prendre du recul...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mimi
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 3214
Date d'inscription : 10/06/2005

MessageSujet: Re: Léonardo di Caprio   Ven 23 Mar 2007 - 19:26

Cette fois, c'est à Eclipse Totale que je me suis attaquée...
J'attend que tu nous prépares une documentation sur ce film Brit, comme tu l'as si bien fait pour les autres Wink , mais je peux d'ores et déjà dire que j'ai adoré ...*****

Rimbaud ! le plus grand Punk que toute l'histoire ait connu... monkey
Décidément, on reste dans le thème !!!!
Magnifique interprétation de Léo dans le rôle de Rimbaud... l'impertinence, la grossiéreté, le non-respect des conventions... mdr... j'aime définitivement ces personnages qui dérangent "l'ordre établi" et qui font fi des bienséances...

Une pure merveille, ce film... :thumright:

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mimi
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 3214
Date d'inscription : 10/06/2005

MessageSujet: Re: Léonardo di Caprio   Mer 28 Mar 2007 - 21:32

Bon ! dans la foulée, j'ai vu Gilbert Grape, et Simples secrets...
De bons films également, mais plus "gentillets"... que Eclipse Totale et Basketball Diaries...

Les deux derniers cités, il faut absolument les voir... :thumright:

Quant à Roméo et Juliette, je n'ai pas réussi à voir la fin... lol ! Rolling Eyes
J'ai pourtant tenté deux fois... mais je n'accroche pas... Embarassed

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Léonardo di Caprio   

Revenir en haut Aller en bas
 
Léonardo di Caprio
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Anniversaire de Leonardo DiCaprio
» LEONARDO DICAPRIO ET ZAC EFRONT ENSEMBLES !!!!
» Léonardo Dicaprio
» Di Caprio/Vikings réalisé par Mel Gibson
» Léonardo DiCaprio

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Carpe Diem :: Films :: Acteurs, actrices, cinéastes...-
Sauter vers: