ConnexionS'enregistrerAccueilPortailRechercherCalendrierFAQMembresGroupesGalerie
Derniers sujets
» Ce que tu écoutes en ce moment...
par Dominique D Mar 28 Mar 2017 - 16:01

» Le Grand Orchestre du Tricorne
par Dominique D Mer 11 Jan 2012 - 11:07

» Skip The Use
par Dominique D Mer 21 Déc 2011 - 10:00

» Flying Pooh
par Dominique D Mer 19 Oct 2011 - 6:18

» ALLAIN LEPREST
par chantal Sam 20 Aoû 2011 - 15:01

» Message pour tous
par Mimi Dim 29 Mai 2011 - 23:33

» The Strokes
par Mimi Mar 10 Mai 2011 - 1:19

» Louis Ville
par anfantin Sam 9 Avr 2011 - 22:40

» Sanseverino
par Mimi Ven 8 Avr 2011 - 0:10

» Courir les Rues
par Swinging Sam 26 Mar 2011 - 10:55

» Anglo Dinelo
par Mimi Ven 25 Mar 2011 - 6:46

» Genesis
par Mimi Dim 20 Mar 2011 - 23:48

Voir mes statistiques SG
*
Cliquez sur le logo SG pour consulter les statistiques du forum

Partagez | 
 

 Léonardo di Caprio

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Britanya
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 3387
Date d'inscription : 09/06/2005

MessageSujet: Re: Léonardo di Caprio   Jeu 29 Mar 2007 - 13:41

Rimbaud Verlaine aussi connu sous le titre anglais Total Eclipse n'est pas un film sur la poésie mais plutôt sur le destin de ces deux génies de la poésie...tout comme le film Modigliani n'est pas tant sur l'oeuvre du peintre que sur sa vie, ses relations, ses amours...



Le film commence par la présence d'un jeune homme sur un quai de gare des Ardennes qui attend son train...à son approche, il fait mine de se jeter devant...on est tout de suite dans le bain! Il regarde droit devant lui. On sent dans son allure une envie d'avancer, de profiter de tous les instants...provoquer le destin! Son nom est Arthur Rimbaud. Il a 16ans.

Nous sommes en septembre 1871.

A Paris, Paul Verlaine qui a lu les poèmes de Rimbaud court le chercher à la gare...ils se croisent, se remarquent mais filent leur chemin. Ils ne se sont jamais vus!

Rimbaud fait irruption chez les Mauté de Fleurville, belle-famille de Verlaine chez qui le jeune couple vit depuis quelques mois...son comportement ne tarde pas à créer un tsunami chez ses gens trop propres, trop statiques. Il se montre insolent, rôte à table, vole le crucifix du "patron" monkey , casse son chien en porcelaine ""les chiens sont des libéraux" donnera-til comme excuse avant de sortir...

-vous habitez Charleville...charmante ville..., sussure la maîtresse de maison à table.

-Le cul du monde, sans aucun doute! répond Arthur sans retenue


Il se sauve donc! Rimbaud, "l'homme aux semelles de vent", épris de liberté, ne peut en supporter davantage . Lors d'une réunion des "vilains bonshommes", les Parnassiens, à laquelle Verlaine le convie, il fait scandale..." c'est de la merde!", clame-t-il




"seuls les mauvais poètes peuvent apprendre les uns des autres"

Rimbaud ne veut pas être publier...tout comme Modigilani ne veut pas vendre ses tableaux...une façon de rester libre dans leur Art!

"Je me fiche pas mal d'être édité...la seule chose qui compte est l'écriture...le reste n'est que littérature!"

Personne ne peut donc comprendre ce garçon sauvage, mal élevé et provocateur...Même les artistes sont à ses yeux plus bourgeois que les bougeois eux mêmes...Verlaine, ébranlé par tant de spontanéité, alors âgé de 27 ans, va reconnaître son talent précoce :

" il nous a tous balayé...la jeunesse se reconnaît en lui...il est la voix du futur" dira-t-il plus tard à la soeur de Rimbaud, Isabelle...

...une liaison passionnelle va naître qui se terminera mal, à Bruxelles...mais ils vont écrire leurs plus belles pages ensemble...



Rimbaud qui décida un jour d'être un génie et de créer le futur, devint le poète le plus influant et novateur du XIXème siècle...il inspira des Jack Kerouac et toute la Beat Generation, Cocteau, Jim Morrison, Gainsbourg et tant d'autres...tout ceux qui rêvaient de "changer la vie"...

Ce film, peu connu, est probablement sorti de l'ombre grâce à la présence de Léo qui allait devenir un artiste confirmé avec ses deux prochains films..."Roméo et Juliette" et bien sûr et surtout "Titanic"


Pour en savoir plus sur les interprètes et les critiques...

http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=14882.html


Wink

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mimi
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 3214
Date d'inscription : 10/06/2005

MessageSujet: Re: Léonardo di Caprio   Ven 30 Mar 2007 - 19:01

mdr... je suis allée faire un tour sur les commentaires de ce film... Rimbaud Verlaine... Celle-ci a retenu mon attention...

"Le film en lui même est pas mal mais ce qui lui fait défaut ce sont les personnages, ils sont tout simplement insupportables mais je sais que l'auteur n'a fait que retranscrire la vérité."

Je pense que cette personne sera déçue quand elle verra le film "Marie-Antoinette"... sans doute se dira t-elle : "Le film en lui même est pas mal mais ce qui lui fait défaut, c'est quand ils ont décapité Louis XVI"... monkey

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
christine
Membre actif
Membre actif
avatar

Nombre de messages : 213
Localisation : Finistère
Date d'inscription : 09/06/2005

MessageSujet: Re: Léonardo di Caprio   Ven 30 Mar 2007 - 22:51

mdr Mimi ça coupe tout, cette vérité monkey

J'avais raté "Rimbaud Verlaine" sur canal+ et je n'aurais pas dû ... j'aime bien les personnages insupportables, ça rassure quelque part lol

C'est bizarre, le premier poême de Rimbaud (du moins je croyais) qui m'est resté en mémoire est "le rêve familier" : "j'ai fait un rêve étrange et pénétrant d'un femme ...", un souvenir de lycée et j'étais sûre que c'était de lui, et c'est d'ailleurs le seul poême dont je connais par coeur une bonne partie ... puis je viens de trouver sur le net qu'il est de Verlaine, pourtant je ne connaissais pas leur lien très proche à l'époque ... bref! on en apprend tous les jours, même des erreurs de 30 ans ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mimi
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 3214
Date d'inscription : 10/06/2005

MessageSujet: Re: Léonardo di Caprio   Ven 30 Mar 2007 - 22:57

alors Cricri... plonge-toi dans les poêmes de Rimbaud... bravo

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mimi
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 3214
Date d'inscription : 10/06/2005

MessageSujet: Re: Léonardo di Caprio   Ven 30 Mar 2007 - 23:07


S'il est un artiste dont l'oeuvre fut profondément marquée par la jeunesse et la révolte c'est bien Arthur Rimbaud. La jeunesse d'abord, il serait même plus judicieux d'employer ici le terme de précocité car en effet, c'est entre 15 et 20 ans environs qu'Arthur écrit la totalité de son oeuvre.

Fait rare dans la littérature d'autant plus rare lorsque l'oeuvre en question est considérée comme "incontournable" dans l'histoire de la poésie. A 15 ans, Rimbaud a une tel maîtrise de la langue française que les poèmes qu'il écrit à cette période comme Sensation ou le Dormeur du val sont devenus aujourd'hui des références.

Vient ensuite la révolte. Révolte envers ses aînés (qu'il ne se privera pas de railler), révolte envers l'ordre établi, mais aussi et surtout révolte envers le carcan poétique de l'époque (alexandrin, hémistiche etc...) qu'il trouve au bout d'un certain temps trop lisse et trop prévisible...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
christine
Membre actif
Membre actif
avatar

Nombre de messages : 213
Localisation : Finistère
Date d'inscription : 09/06/2005

MessageSujet: Re: Léonardo di Caprio   Ven 30 Mar 2007 - 23:38

Mimi a écrit:
alors Cricri... plonge-toi dans les poêmes de Rimbaud... bravo

vi vi je vais le faire, tout peut se rattraper et peut-être aussi m'intéresser plus à sa vie et celle de ces poètes à la vie peu ordinaire et souvent tragique ... par contre, "le dormeur du val" est fort connu (ah! Reggiani et son déserteur) et je me demande si je ne me mélange pas les pinceaux ... mais je me souvenais de sa précocité, j'aurais eu 1 point Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mimi
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 3214
Date d'inscription : 10/06/2005

MessageSujet: Re: Léonardo di Caprio   Ven 30 Mar 2007 - 23:48

mdr... 1 point Cricri... thumleft

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Britanya
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 3387
Date d'inscription : 09/06/2005

MessageSujet: Re: Léonardo di Caprio   Sam 31 Mar 2007 - 18:04

En me rendant en ville, après avoir suivi un tracteur pendant un moment, je me suis retrouvée derrière une voiture électrique , vous voyez celles qui roulent à 40 km/h, puis j'ai eu droit à papy qui faisait sa virée de 3kms au même rythme...et à chaque fois, je murmurais "allez! allez! allez!"...et j'ai vu Rimbaud!....ça revient souvent dans le film ce "allez"...cette impatience, cette envie d'avancer...comme je le comprends!

C'était un clin d'oeil à ce poète qui avait envie de faire tant de choses!


Dans le film, il parle du jeune soldat qu'il a découvert alors qu'il fuguait de chez lui...c'était la guerre...1870...il pensait qu'il dormait....c'est très bien décrit en quelques mots...un peu comme dans le poème...la même surprise...

LE DORMEUR DU VAL

C'est un trou de verdure où chante une rivière,
Accrochant follement aux herbes des haillons
D'argent ; où le soleil, de la montagne fière,
Luit : c'est un petit val qui mousse de rayons.

Un soldat jeune, bouche ouverte, tête nue,
Et la nuque baignant dans le frais cresson bleu,
Dort ; il est étendu dans l'herbe, sous la nue,
Pâle dans son lit vert où la lumière pleut.

Les pieds dans les glaïeuls, il dort. Souriant comme
Sourirait un enfant malade, il fait un somme :
Nature, berce-le chaudement : il a froid.

Les parfums ne font pas frissonner sa narine ;
Il dort dans le soleil, la main sur sa poitrine,
Tranquille. Il a deux trous rouges au côté droit



J'ai appris ce poème à l'école...il y a si longtemps...en le relisant, j'ai l'impression de l'avoir appris hier Wink

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marie
**
avatar

Nombre de messages : 2466
Localisation : Haute-Savoie
Date d'inscription : 09/06/2005

MessageSujet: Re: Léonardo di Caprio   Dim 1 Avr 2007 - 13:36

J'ai toujours pas trouvé un des films que je voulais...mais bon j'ai pas demandé au monsieur-qui-est-derrière-son-ordi..lol!! donc la semaine prochaine, j'y vais avec ma liste et je vais le voir...je suppose que s'ils ne l'ont pas en magasin ils peuvent les commander...?!

marie-Claude

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/marieclaude53
tacha
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 1453
Date d'inscription : 19/03/2006

MessageSujet: Re: Léonardo di Caprio   Dim 1 Avr 2007 - 14:18

j'ai regardé Rimbaud-Verlaine.....

J'aime beaucoup de film
Léo a le regard des poèmes de Rimbaud... enfin il a dans le regard ce que j'ai souvent dans le coeur quand je lis des passages d'une saison en enfer.... (j'ai parfois des moments de décadence punk qui me poussent à lire ce livre encore et encore.... un jour je serais sure d'avoir tout compris et j'arrêterai.... donc jamais....mdr)

bref....
un film esthétique et punk.....
ce qui m'a manqué c'est une bonne bande son...

mais le film aurait été un autre film.....
Rimbaud verlaine par Baz Lurman avec léo....!!!!!
j'adorerais....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mimi
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 3214
Date d'inscription : 10/06/2005

MessageSujet: Re: Léonardo di Caprio   Dim 1 Avr 2007 - 18:24

Un site complet sur Rimbaud : http://www.mag4.net/Rimbaud/Poesie.html



_________________


Dernière édition par le Dim 1 Avr 2007 - 18:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Britanya
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 3387
Date d'inscription : 09/06/2005

MessageSujet: Re: Léonardo di Caprio   Dim 1 Avr 2007 - 18:39

"Gagne la mort avec tous tes appetits, et ton égoisme, et tous les péchés capitaux"....voilà un passage qui a dû en faire frémir plus d'un!

je parvins à faire s'évanouir toute l'espérance humaine...on le ressent bien dans le film quand il dit à Verlaine "L'amour n'existe pas..."

Ce site est excellent...allez sur cette page, en bas, vous pouvez entendre en audio...

http://www.mag4.net/Rimbaud/poesies/Vierge.html

Belle trouvaille , Mimi bravo

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mimi
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 3214
Date d'inscription : 10/06/2005

MessageSujet: Re: Léonardo di Caprio   Dim 1 Avr 2007 - 18:54

"- Tu vois cet élégant jeune homme, entrant dans la belle et calme maison : il s'appelle Duval, Dufour, Armand, Maurice, que sais-je ? Une femme s'est dévouée à aimer ce méchant idiot : elle est morte, c'est certes une sainte au ciel, à présent. Tu me feras mourir comme il a fait mourir cette femme. C'est notre sort à nous, coeurs charitables... "

"Hélas ! Il avait des jours où tous les hommes agissant lui paraissaient les jouets de délires grotesques : il riait affreusement, longtemps. - Puis, il reprenait ses manières de jeune mère, de soeur aimée. S'il était moins sauvage, nous serions sauvés ! Mais sa douceur aussi est mortelle. Je lui suis soumise. - Ah ! je suis folle !"

"Un jour peut-être il disparaîtra merveilleusement ; mais il faut que je sache, s'il doit remonter à un ciel, que je voie un peu l'assomption de mon petit ami !"

Drôle de ménage ! monkey


... nous n'y verrons pas dans ce texte de Rimbaud, la douce Mathilde, épouse de Verlaine... non, non...


Et voici ce que Verlaine dit de Rimbaud :

"Mon dernier mot ne peut être ici que ceci : Rimbaud fut un poète mort jeune mais vierge de toute platitude ou décadence - comme il fut un homme mort jeune aussi mais dans son voeu bien formulé d’indépendance et de haut dédain de n’importe quelle adhésion à ce qu’il ne lui plaisait pas de faire ni d’être."

N'était-ce pas un des courants majeurs du mouvement Punk ? Wink

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
christine
Membre actif
Membre actif
avatar

Nombre de messages : 213
Localisation : Finistère
Date d'inscription : 09/06/2005

MessageSujet: Re: Léonardo di Caprio   Dim 1 Avr 2007 - 20:33

bom faut que je voie ce film, faut que je me plonge dans ce site, faut que je lise ce texte dont Brit a mis l'extrait là tête bien reposée, faut, faut faut ... je suis restée suspendue à une phrase ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mimi
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 3214
Date d'inscription : 10/06/2005

MessageSujet: Re: Léonardo di Caprio   Dim 1 Avr 2007 - 20:45

Laquelle Cricri ? Wink

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
christine
Membre actif
Membre actif
avatar

Nombre de messages : 213
Localisation : Finistère
Date d'inscription : 09/06/2005

MessageSujet: Re: Léonardo di Caprio   Dim 1 Avr 2007 - 20:47

Mimi a écrit:
Laquelle Cricri ? Wink

han vie perso Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Britanya
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 3387
Date d'inscription : 09/06/2005

MessageSujet: Re: Léonardo di Caprio   Dim 1 Avr 2007 - 20:50

bon , Christine, ne t'inquiète pas, nous n'aurons pas assez d'une vie pour parler de Rimbaud...moi aussi, faut, faut, faut...et faut que je parte quelques jours alors je vais me contenter des quelques bouquins que j'ai...

Tacha, tu peux un peu en parler?


CHristine, c'est quoi la phrase?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mimi
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 3214
Date d'inscription : 10/06/2005

MessageSujet: Re: Léonardo di Caprio   Dim 1 Avr 2007 - 20:53

Britanya a écrit:
CHristine, c'est quoi la phrase?

mdr... "crache"... ou sinon c'est la torture... Wink

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
christine
Membre actif
Membre actif
avatar

Nombre de messages : 213
Localisation : Finistère
Date d'inscription : 09/06/2005

MessageSujet: Re: Léonardo di Caprio   Dim 1 Avr 2007 - 21:02

Désolée peux pas dire, peux plus me confier sur un forum sur mes choses perso comme je n'y arrive plus dans la vraie vie, je n'aurais pas dû commencer ... juste quelqu'un qui a 26 ans de mariage derrière elle et qui cherche trop à comprendre cheers, je suis ainsi pour trop de choses ... je n'en dirai pas plus et je tiendrai sous la torture marteau
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mimi
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 3214
Date d'inscription : 10/06/2005

MessageSujet: Re: Léonardo di Caprio   Dim 1 Avr 2007 - 21:23

Hihihi... bounce mais je crois que j'ai compris à demi-mots...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tacha
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 1453
Date d'inscription : 19/03/2006

MessageSujet: Re: Léonardo di Caprio   Lun 2 Avr 2007 - 1:45

Britanya a écrit:
Tacha, tu peux un peu en parler?



parler de quoi?
du film?
d'arthur?

Si je te dis que mon fil s'appelle Arthur et que ce n'est pas un hasard.... tu comprendras que je pourrais parler de Rimbaud toute ma vie....
d'ailleurs quand j'ai découvert Buckley... j'ai eu l'impression de retrouver des trucs que j'avais découvert avec rimbaud....

Spoiler:
 

Plus sérieusement.....
Le film avec léo est bluffant
ce regard de Léo...
cette candeur et cette dureté à la fois....
Tout Rimbaud.....

La cruauté de celui qui se sait aimé et qui ignore qu'il aime....
ce point important de la relation entre Rimbaud et Verlaine est très bien montré dans le film...Il explique beaucoup de ce que Verlaine a pu écrire sur Rimbaud
La déscente aux enfers de verlaine est magnifique
Mathilde est sublime


Ca me fait penser à ce poème de verlaine extrait de Sagesse qu'il a écrit en prison.....


Ecoutez la chanson bien douce

Ecoutez la chanson bien douce
Qui ne pleure que pour vous plaire,
Elle est discrète, elle est légère :
Un frisson d'eau sur de la mousse !

La voix vous fut connue (et chère ?)
Mais à présent elle est voilée
Comme une veuve désolée,
Pourtant comme elle encore fière,

Et dans les longs plis de son voile,
Qui palpite aux brises d'automne.
Cache et montre au coeur qui s'étonne
La vérité comme une étoile.

Elle dit, la voix reconnue,
Que la bonté c'est notre vie,
Que de la haine et de l'envie
Rien ne reste, la mort venue.

Elle parle aussi de la gloire
D'être simple sans plus attendre,
Et de noces d'or et du tendre
Bonheur d'une paix sans victoire.

Accueillez la voix qui persiste
Dans son naïf épithalame.
Allez, rien n'est meilleur à l'âme
Que de faire une âme moins triste !

Elle est en peine et de passage,
L'âme qui souffre sans colère,
Et comme sa morale est claire !...
Ecoutez la chanson bien sage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mimi
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 3214
Date d'inscription : 10/06/2005

MessageSujet: Re: Léonardo di Caprio   Lun 2 Avr 2007 - 12:08

Spoiler:
 

La cruauté des sentiments comme l'amour... exactement Tacha... Wink

Ps : je vois que tu sais utiliser la fonction "spoiler" Tacha... Si vous voulez un petite explication sur cette fonction

Rendez-vous ici

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tacha
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 1453
Date d'inscription : 19/03/2006

MessageSujet: Re: Léonardo di Caprio   Lun 2 Avr 2007 - 23:14

Grace...ptdr Mimi.. j'y avais pas pensé.... j'te jure..mdr !!!!!
je me ramollis.....

shaking shaking shaking shaking shaking shaking shaking
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mimi
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 3214
Date d'inscription : 10/06/2005

MessageSujet: Re: Léonardo di Caprio   Sam 14 Avr 2007 - 18:59

Je reviens sur Rimbaud... ce qui risque de pourrir le sujet Di Caprio... mdr... mais tant pis... Léo n'avait qu'à pas faire un film comme ça, d'abord !!! Wink


Rimbaud est l'un des poètes les plus contreversés de la poésie...
Déjà, il faut savoir que Rimbaud n'a écrit qu'entre 16 et 22 ans (bon ! peut-être jusqu'à 25, et c'est pas sûr)... pourtant, tout le monde connait Rimbaud... ne serait-ce que de nom !
Ce qu'il faut retenir, c'est que ce jeune garçon a ouvert sur une autre forme de poésie... et qu'aujourd'hui, à l'école, il est une "référence"... on éduque "vos enfants" avec les poésies de Rimbaud...

Il rejoint tout ce que des tas de personnalités artistiques ont tenté de faire... donner l'envie aux gens de ne pas suivre une normalité... d'être "choquant", "perturbateurs", "injurieux", bref... tout ce qui choque l'opinion public... !
Et Rimbaud, c'est encore plus que ça... parce que la vie qu'il a mené après avoir arrêté l'écriture... c'est tout ce que la société réprime... sans tout connaître non plus de la boulimie de la vie de ce personnage...

Ca, ça mériterait d'en discuter... bien plus qu'un candidat de téléréalité sur son devenir... ce personnage a vécu en marge de la société dans toute son existence, pourtant... ce qu'il reste... c'est une grande philosophie, de longues explications de texte... bref, quelque chose qui ne se tarrira jamais, parce que l'empreinte était forte...
Et pour moi, c'est ceux là qui comptent... pas ceux qui sont devenus célébres un temps, parce que le contexte s'y prétait... c'est au contraire ceux qui allaient à contre sens dans leur époque, même si l'ampleur de leur talent se résume à 6 ans... et qui restent toujours sujet à réflexion, à l'aube du nouveau siècle... Wink
Bon ! je suis comme Tacha... je m'embale... shaking

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tacha
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 1453
Date d'inscription : 19/03/2006

MessageSujet: Re: Léonardo di Caprio   Dim 15 Avr 2007 - 23:15

un mec qui à 22 ans décide d'arrêter d'écrire parce qu'il a tout dit....

Un génie?
ou un fou???

Probablement un génie puisqu'il a effectivement tout dit....

shaking
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Léonardo di Caprio   

Revenir en haut Aller en bas
 
Léonardo di Caprio
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Anniversaire de Leonardo DiCaprio
» LEONARDO DICAPRIO ET ZAC EFRONT ENSEMBLES !!!!
» Léonardo Dicaprio
» Di Caprio/Vikings réalisé par Mel Gibson
» Léonardo DiCaprio

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Carpe Diem :: Films :: Acteurs, actrices, cinéastes...-
Sauter vers: