ConnexionS'enregistrerAccueilPortailRechercherCalendrierFAQMembresGroupesGalerie
Derniers sujets
» Ce que tu écoutes en ce moment...
par Dominique D Mar 28 Mar 2017 - 16:01

» Le Grand Orchestre du Tricorne
par Dominique D Mer 11 Jan 2012 - 11:07

» Skip The Use
par Dominique D Mer 21 Déc 2011 - 10:00

» Flying Pooh
par Dominique D Mer 19 Oct 2011 - 6:18

» ALLAIN LEPREST
par chantal Sam 20 Aoû 2011 - 15:01

» Message pour tous
par Mimi Dim 29 Mai 2011 - 23:33

» The Strokes
par Mimi Mar 10 Mai 2011 - 1:19

» Louis Ville
par anfantin Sam 9 Avr 2011 - 22:40

» Sanseverino
par Mimi Ven 8 Avr 2011 - 0:10

» Courir les Rues
par Swinging Sam 26 Mar 2011 - 10:55

» Anglo Dinelo
par Mimi Ven 25 Mar 2011 - 6:46

» Genesis
par Mimi Dim 20 Mar 2011 - 23:48

Voir mes statistiques SG
*
Cliquez sur le logo SG pour consulter les statistiques du forum

Partagez | 
 

 Andrew Bird

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Marie57
Membre actif
Membre actif
avatar

Nombre de messages : 321
Localisation : Près d'une note de musique...
Date d'inscription : 19/07/2006

MessageSujet: Andrew Bird   Mar 22 Mai 2007 - 14:54

J’avais lu des critiques dithyrambiques sur son dernier album…J’aime beaucoup aussi. Une envie donc de vous présenter Andrew Bird.

http://youtube.com/watch?v=wRk2iHkOcNE


Andrew Bird
mériterait qu'on lui brise son violon sur le sinciput, qu'on lui fasse avaler quantité de sifflets et autres appeaux à piaf, qu'on l'étouffe sous son fauteuil, qu'on le tire comme un pigeon... Autant de châtiments mérités pour un musicien dont le crime est d'être l'un des songwriters les plus fabuleux de notre époque. Dans la droite lignée de ses deux prédécesseurs, Weather Systems et The Mysterious Production of Eggs, Armchair Apocrypha ne change rien à la donne, quand on est bon on est bon.
Violoniste qui semble prendre un malin plaisir à désosser sa formation classique, le bonhomme en est déjà à son dixième opus. Et malgré cette longévité, le plaisir de la découverte est intact, et ce pour une raison simple : tout en conservant les gimmicks et caractéristiques qui lui ont valu de régulières éloges (sifflements virtuoses, élégance de dandy distingué, mélodies de velours, arrangements bien dressés...), il a su se renouveler à chaque étape, dans l'expérimentation ou dans l'affinement. Pour l'occasion, son batteur s'est vu remplacé par Martin Dosh, que les amateurs de disques fureteurs ont pu repérer sur le label Anticon, la chanteuse Haley Bonar est venue prêter son organe, et un bassiste et un multi-instrumentiste ont épaulé le volubile volatile. Car le reste du temps, Bird officie dans la solitude, et cela lui va comme un gant. Dans un cas comme dans l'autre, l'album évite à merveille l'écueil de la surcharge, de l'avalanche pompière, s'imposant comme un condensé de pop aussi humble que racé, aussi ciselé que transportant.

De sa voix flottante et grelottante (dans la lignée de Buckley père et fils) et de son instrument magique, cet oiseau de bon présage signe ici douze compositions où l'humour et l'érudition font à nouveau bon ménage. De Fiery Crash et son chant feutré aux notes qui becquettent d'Imitosis, du refrain nonchalamment orchestral de Plasticities aux essors post-rock du monumental Dark Matter, de la rythmique electro-jazzy du fluet Simple X au dépouillement assassin de Cataracts, balade folk gracieuse à se damner, l'emplumé évince d'un battement d'aile ses pâles copies (Final Fantasy) et en quelques mouvements conserve sa place au firmament. Et celui-ci de conclure sur un instrumental sensible et solennel, preuve que le talent, quand il est réel, se joue des formes ou des registres.
Armchair Apocrypha
ne mérite pas que l'on épilogue des heures sur son cas ou que l'on dissèque la moindre de ses mesures. Dès les premières secondes, c'est l'évidence qui s'impose : Andrew Bird a pondu un nouveau chef d'oeuvre, énigmatique et rêveur, pensif et promeneur. De là à dire que cet Américain est le Phénix des hôtes des bois pop de ce vingt-et-unième siècle... Il n'y a qu'un pas aisé à franchir.

http://www.krinein.com/musique/Andrew-Bird-Armchair-Apocrypha-5933.htm


http://www.myspace.com/andrewbird

http://www.blogotheque.net/article.php3?id_article=2968

Concert unique à La Cigale à Paris le 4 juin

Bisous,
Marie-Jo wavey

…Pas là souvent ces temps-ci…Entre mes horaires déments dans mon travail et le réaménagement de ma maison, c’est difficile…indecis
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tacha
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 1453
Date d'inscription : 19/03/2006

MessageSujet: Re: Andrew Bird   Mar 22 Mai 2007 - 22:34

http://youtube.com/watch?v=jqnPGX3WrCU&mode=related&search=

Il y a tout ce que j'aime dans cette chanson...

sauf peut-être les lunettes Lol...monkey

merci de la découverte mari57..... connaissais pas....shaking
bises
tacha
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tacha
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 1453
Date d'inscription : 19/03/2006

MessageSujet: Re: Andrew Bird   Mar 22 Mai 2007 - 22:40

Il y a du géni chez ce monsieur....
Ce type fait du al Di Meola avec un violon.....
que du bonheur.....

http://youtube.com/watch?v=o6tfkD0odHo&mode=related&search=

et puis la voix est magnifique...

bref... je craque....
encore merci

shaking
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Britanya
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 3387
Date d'inscription : 09/06/2005

MessageSujet: Re: Andrew Bird   Mar 22 Mai 2007 - 23:48

J'aime quand le violon sort des orchestres! Belle voix, j'aime "Imitosis", trouvé sur myspace

http://youtube.com/watch?v=cETSst3rCIk

un côté JB qui ne me déplaît pas non plus Wink



Merci Marie Jo shaking

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tacha
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 1453
Date d'inscription : 19/03/2006

MessageSujet: Re: Andrew Bird   Mar 22 Mai 2007 - 23:54

JB?????
C'est qui????????

monkey monkey monkey monkey monkey
oui c'est vrai ....
totalement d'accord.....
son côté hors norme....
la voix surtout...
le son de la guitare et du violon aussi....
son côté mal fagoté aussi....Embarassed Embarassed Embarassed Embarassed

un petit quelque chose.....Rolling Eyes

mais ....bom

franchement ça reste un ovni unique en son genre.......Wink

shaking shaking shaking shaking shaking
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marie57
Membre actif
Membre actif
avatar

Nombre de messages : 321
Localisation : Près d'une note de musique...
Date d'inscription : 19/07/2006

MessageSujet: Re: Andrew Bird   Mer 27 Juin 2007 - 16:48

Wink

Concert avril 2005 :

http://www.kcrw.com/music/programs/mb/mb050406andrew_bird/media_player_archives?action=watch

wavey
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Andrew Bird   

Revenir en haut Aller en bas
 
Andrew Bird
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Vachss, Andrew] La sorcière de Brooklyn
» Kanoko Sakurakouji - Black Bird T2
» Like a bird on a wire
» Andrew
» Bis : plus de capacité sur Hot Bird

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Carpe Diem :: Musique :: Pop-Rock-
Sauter vers: