ConnexionS'enregistrerAccueilPortailRechercherCalendrierFAQMembresGroupesGalerie
Derniers sujets
» Ce que tu écoutes en ce moment...
par Dominique D Mar 28 Mar 2017 - 16:01

» Le Grand Orchestre du Tricorne
par Dominique D Mer 11 Jan 2012 - 11:07

» Skip The Use
par Dominique D Mer 21 Déc 2011 - 10:00

» Flying Pooh
par Dominique D Mer 19 Oct 2011 - 6:18

» ALLAIN LEPREST
par chantal Sam 20 Aoû 2011 - 15:01

» Message pour tous
par Mimi Dim 29 Mai 2011 - 23:33

» The Strokes
par Mimi Mar 10 Mai 2011 - 1:19

» Louis Ville
par anfantin Sam 9 Avr 2011 - 22:40

» Sanseverino
par Mimi Ven 8 Avr 2011 - 0:10

» Courir les Rues
par Swinging Sam 26 Mar 2011 - 10:55

» Anglo Dinelo
par Mimi Ven 25 Mar 2011 - 6:46

» Genesis
par Mimi Dim 20 Mar 2011 - 23:48

Voir mes statistiques SG
*
Cliquez sur le logo SG pour consulter les statistiques du forum

Partagez | 
 

 Beirut

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Marie57
Membre actif
Membre actif
avatar

Nombre de messages : 321
Localisation : Près d'une note de musique...
Date d'inscription : 19/07/2006

MessageSujet: Beirut   Mar 5 Juin 2007 - 19:32

Complètement transportée par l’ambiance de cet album, je vous présente mon coup de cœur du moment, l’album : Gulag Orkestar de Beirut…

http://www.myspace.com/beruit

http://youtube.com/watch?v=kjeh6P4sRfw

Zach Condon, jeune songwriter américain d’à peine 2O ans ( je crois), est fasciné par la musique d’Europe de l’Est. Il lui rend hommage avec "Gulag Orkestar".

" Ce sont parfois les choses les plus simples qui font naître l'affection le plus facilement et le plus naturellement du monde. Gulag Oskestar fait justement partie de ces albums qui vous agrippent dès les premières secondes, et vous tiennent scotché jusqu'aux toutes dernières. Le compositeur et multi-instrumentaliste américain qui se cache sous le nom de Beirut, Zach Condon, vous entraîne irrésistiblement dans un folklore des pays de l'Est plus ou moins fantasmé, festif et improbable. Difficile de résister à ce petit ouvrage débordant d'enthousiasme.
C'est donc à un voyage à travers l'Europe que nous convie Beirut, lequel est mené au gré de ses pérégrinations dans les pays de l'Est évidemment (Bratislava), mais surtout - et étonnamment - en Allemagne, des rives du Rhin (Rhineland) aux quartiers de la capitale (Prenzlauerberg). Sa balade le mène parfois même jusqu'en Italie, pour un Postcards from Italy qui n'a guère d'italien que le titre, mais qu'importe : le thème instrumental d'une simplicité enfantine se révèle irrésistible, de même que les tonalités un peu vieillies qui se dégagent de l'ensemble (à l'image d'ailleurs de l'artwork merveilleusement approprié qu'a su dénicher Zach Condon). Si Postcards From Italy n'a pas achevé de vous chavirer le coeur, Mount Wroclai s'en chargera sans mal, grâce à ses deux lignes mélodiques évidentes et ses choeurs galvanisants. D'un bout à l'autre du disque (et malgré quelques longueurs et répétitions), c'est donc à un joyeux fouillis mélodique que l'on assiste, mêlant allègrement trompettes, piano, accordéon, ukulélé, mandoline, clarinette, puis encore violon et violoncelle, le tout rehaussé de cette rythmique claudicante typique qui donne tout son relief à ce capharnaüm, et du chant approximatif qui sied à celui-ci.
Aux explosions de gaieté pleines de dynamisme (Scenic World, joyeux et pétillant), succèdent également des titres languissants et empreints d'une puissante mélancolie - pas de celles qui vous sapent le moral pour le restant de la journée, mais plutôt de celles qui vous transportent et vous enivrent jusqu'à plus soif. C'est ainsi que l'on se retrouve submergé par le romantisme irrésistible et presque désespéré de Rhineland ou le très beau rythme ternaire alangui de Prenzlauerberg. Dans tous les cas, l'immédiateté fantaisiste de la musique de Beirut fait mouche et s'incruste dans l'imaginaire avec son cortège d'ambiances gentiment décalées, un peu biscornues et résolument attachantes.
A un album tel que Gulag Orkestar, on ne demande rien de plus que de se laisser transporter, de préférence loin de nos habitudes occidentales, et, pourquoi pas, dans un monde finalement plus imaginaire que réellement typique des Balkans. Seul compte le plaisir immédiat ressenti à l'écoute de cet album, et les réminiscences vaporeuses (à l'image du titre conclusif, After the Curtain) qu'il ne manquera pas d'engendrer. Une expérience revigorante comme on aimerait en vivre plus souvent. "
http://www.krinein.com/musique/Beirut-Gulag-Orkestar-5418.html

{1 Marie-Jo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mimi
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 3214
Date d'inscription : 10/06/2005

MessageSujet: Re: Beirut   Mar 5 Juin 2007 - 22:54

Mount Wroclai m'évoque une chanson de Yann Tiersen... je ne sais plus laquelle... "J'y suis jamais allée" peut-être... Rolling Eyes

C'est pas mal non plus Marie-Jo... car très diversifié... je découvre... Wink

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mimi
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 3214
Date d'inscription : 10/06/2005

MessageSujet: Re: Beirut   Mer 6 Juin 2007 - 19:51

En poussant un peu plus, finalement, je trouve que c'est un peu trop fouilli... un peu de mal à m'évader dessus... Wink

par contre j'ai retrouvé la chanson de Tiersen qui me fait penser à Mount Wroclai de Beirut... enfin, tout au moins le début... parce qu'après, je prefère nettement la chanson de Tiersen... Rolling Eyes

Les jours tristes de Tiersen

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Beirut   

Revenir en haut Aller en bas
 
Beirut
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Beirut Gulag Orkestar
» 30 Juin - 03 Juillet 2011/ Openair St-Gallen. St-Gall
» Electric Picnic 2011 - Irelande 2-4.09.2011
» USN PORTE AVIONS LEGERS CLASSE SAIPAN
» Kinshasa : Ces Bons Apparatchiks Bons Genres du régime Joseph Kabila qui ont bénéficié l'argent du Hezbollah de la Banque Congolaise ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Carpe Diem :: Musique :: Pop-Rock-
Sauter vers: