ConnexionS'enregistrerAccueilPortailRechercherCalendrierFAQMembresGroupesGalerie
Derniers sujets
» Ce que tu écoutes en ce moment...
par Dominique D Mar 28 Mar 2017 - 16:01

» Le Grand Orchestre du Tricorne
par Dominique D Mer 11 Jan 2012 - 11:07

» Skip The Use
par Dominique D Mer 21 Déc 2011 - 10:00

» Flying Pooh
par Dominique D Mer 19 Oct 2011 - 6:18

» ALLAIN LEPREST
par chantal Sam 20 Aoû 2011 - 15:01

» Message pour tous
par Mimi Dim 29 Mai 2011 - 23:33

» The Strokes
par Mimi Mar 10 Mai 2011 - 1:19

» Louis Ville
par anfantin Sam 9 Avr 2011 - 22:40

» Sanseverino
par Mimi Ven 8 Avr 2011 - 0:10

» Courir les Rues
par Swinging Sam 26 Mar 2011 - 10:55

» Anglo Dinelo
par Mimi Ven 25 Mar 2011 - 6:46

» Genesis
par Mimi Dim 20 Mar 2011 - 23:48

Voir mes statistiques SG
*
Cliquez sur le logo SG pour consulter les statistiques du forum

Partagez | 
 

 Le disque du jour

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Britanya
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 3387
Date d'inscription : 09/06/2005

MessageSujet: Re: Le disque du jour   Mar 28 Oct 2008 - 11:49

Je ne vois pas les danseuses Embarassed

...sinon, très agréable ces musiques thumleft

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
chantal
Membre actif
Membre actif
avatar

Nombre de messages : 346
Date d'inscription : 21/12/2007

MessageSujet: Re: Le disque du jour   Mar 28 Oct 2008 - 12:02

http://www.michelrauscher.com/page.php3?JumpTo=peintures.php3&img=13


bon je n'ai toujours pas compris comment il fallait procéder pour avoir l'image dans le message joker
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mimi
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 3214
Date d'inscription : 10/06/2005

MessageSujet: Re: Le disque du jour   Mar 28 Oct 2008 - 12:42

celle-ci donc...



Clic droit sur la photo à copier => Propriétés => Copier l'url en face de "Adresse url" => Coller l'url entre les balises

ou Clic sur le bouton "Image" en haut à droite du corps de message, et copier l'url dans la petite fenêtre qui s'ouvre puis OK...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
chantal
Membre actif
Membre actif
avatar

Nombre de messages : 346
Date d'inscription : 21/12/2007

MessageSujet: Re: Le disque du jour   Mar 28 Oct 2008 - 12:52

oui celle là! merci Mimi, je l'ai fait l'autre jour et là pas moyen.... certains jours certaines cases de mon cerveau ne fonctionnent pas selon la même logique Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mimi
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 3214
Date d'inscription : 10/06/2005

MessageSujet: Re: Le disque du jour   Mer 29 Oct 2008 - 13:27

The Acorn : Glory Hope Mountain

The Acorn est un groupe de folk rock indie basé à Ottawa. Sa musique est largement influencée, d'un côté, par le folk de Neil Young (dont on sent l'esprit aussi lors des superbes guitares « disto » sur Even while you're sleeping), et par XTC, du côté composition.
Souvent, comme le trio anglais, les mélodies des Acorn ne sont pas évidentes à première écoute, mais on s'y attache une fois qu'on s'y est attardé. Après un premier album en 2004 suivi par deux EP, Glory hope mountain débute en force avec Flood, une mélodie complexe (à la XTC justement), mais chantée de façon viscérale, ce qui n'est pas sans rappeler Arcade Fire.
Deux autres titres font beaucoup penser à John Vanderslice par la juxtaposition de la voix et des guitares sèches (Hold your breath et Crooked legs).

En milieu d'album, la bande menée par Rolf Klausener se réfugie dans un folk plus ordinaire, et c'est peut-être là qu'on décroche plus facilement.
Sans mélodies dominantes, The Acorn souffre d'un manque d'originalité et doit se payer rien de moins que d'excellents arrangements pour garder l'attention de l'auditeur. Ils fournissent un bien meilleur effort sur Low gravity, un habile mélange de joli « picking » et d'un rythme presque industriel. À la limite de l'agression, même ! Les périodes d'accalmies sont aussi appréciées (Sister Margaret) et la jolie voix de Casey Mecija clôture l'album en beauté (Lullaby (Mountain)).

Desc. : Indie folk rock
R.S.V.A. : John Vanderslice, XTC, Neil Young
Par Nicolas Pelletier


J'ai eu un peu de mal à accrocher au début, mais à la deuxième écoute, j'avoue que cet album a un petit quelque chose qui se différencie de la masse... son côté "aérien", à la Devendra Banhart sans doute... Wink

Je vous ai mis des extraits de leur myspace sur le portail, pour écouter...



et une vidéo...


_________________


Dernière édition par Mimi le Sam 1 Nov 2008 - 16:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Britanya
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 3387
Date d'inscription : 09/06/2005

MessageSujet: Re: Le disque du jour   Mer 29 Oct 2008 - 21:45

L'élément "nature" est présent dans leur album, parfois même je crois entendre les tamtams des indiens...c'est le rapprochement avec le sieur Devendra mais je ne retrouve pas sa "folie", sa bonne humeur, ce jeu qui vibre en lui...

...pour l'instant, j'ai encore du mal à entrer dans l'album ...un peu trop uniforme?

shaking

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mimi
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 3214
Date d'inscription : 10/06/2005

MessageSujet: Re: Le disque du jour   Sam 1 Nov 2008 - 15:59

Franchir l’obstacle.

La première chose qui frappe est évidemment cette ressemblance indiscutable avec Norah Jones. Presque gênante, car de toutes les jeunes femmes qui sont apparues dans la lignée de l’album “Come away with me” depuis 2001, on n’a jamais vu similitude aussi frappante.
Mais si l’on franchit ce premier obstacle, un vrai bel album nous attend et il serait dommage de le bouder. Le grain de voix est porteur des mêmes charmes : subtilité, douceur, grâce, groove léger, mélancolie, sérénité…

Cette jeune auteur-compositeur de 22 ans mérite l’oreille attentive que des millions de gens lui accordent déjà. Son parcours étonnant explique en partie le choix de son style musical : “Je suis plutôt attirée par la musique qui adoucit, souvent dans un genre doux et sans prétention. La musique peut accomplir des miracles au niveau de l’esprit, surtout quand le genre est apaisant.”
Elle commence à jouer dans des bars pour gagner un peu d’argent. “A l’époque je ne pensais pas finir par faire de la musique, je jouais le samedi et le dimanche, à raison de quatre heures par nuit. Mais j’étais atypique: je ne jouais que les choses que j’aimais. Je mélangeais le nouveau et l’ancien… de tout, que ce soit Duke Ellington, The Mamas & The Papas ou Radiohead.”

Mais Melody Gardot est alors victime d’un accident de vélo et subit de multiples fractures : bassin, colonne, tête… Aujourd’hui encore, elle marche à l’aide d’une canne et doit porter des lunettes teintées pour se protéger de la lumière.
C’est lors d’un contrôle médical que son médecin lui suggère d’essayer une thérapie musicale. Le médecin lui explique que la musique peut souvent réparer une névropathie du cerveau après ce type de traumatisme. Elle suit le conseil et commence à même à composer et enregistrer ses chansons sur un magnétophone, dans son lit… “J’ai commencé à enregistrer mes chansons pour me souvenir de ce que j’avais fait; j’avais de gros problèmes de mémoire immédiate,” explique-t-elle. “En fin de journée je ne me souvenais pas de la matinée.”
Ces premiers enregistrements donneront lieu à un mini album de six titres intitulé ‘Some Lessons: The Bedroom Sessions’. “Worrisome Heart” est le premier vrai album de Melody Gardot.

“Worrisome Heart ” - Universal Jazz – 2008

Pour écouter...


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fanfan
Membre actif
Membre actif
avatar

Nombre de messages : 525
Localisation : val d'oise
Date d'inscription : 04/04/2007

MessageSujet: Re: Le disque du jour   Sam 1 Nov 2008 - 21:03

Mimi a écrit:


j'aime beaucoup le deuxième morceau ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mimi
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 3214
Date d'inscription : 10/06/2005

MessageSujet: Re: Le disque du jour   Sam 8 Nov 2008 - 18:34

Gee Whiz but this is a Lonesome Town

Moriarty, de la famille Folk, Nomade & Cie. Une belle voix, des mélodies simples et efficaces, un univers rétro, folk et jazzy, tout en douceur.

Article de Rock in France


Il nous suffit de deux notes pour tomber raide dingue de l’album de cette formation Franco/Américaine. Le fait d’avoir été enregistré dans un grenier en Bretagne, prés de la forêt de Brocéliande, apporte certainement un plus à la magie de cet album, mais l’évidence nous fait dire qu’il a surtout été élaboré par des artistes de grande facture.
Un blues-folk d’une pureté acoustique, associé à la voix peu commune de Rosemary Moriarty vous fait dresser les poils sur les bras.
Cet album nous projette instantanément sur écran en cinémascope. A nous les grandes plaines poussiéreuses, affublés de nos santiags et éperons scintillants, chevauchant notre pur sang tant bien que mal. Mais au-delà de nous faire voyager, leur musique possède une telle profondeur d’âme qu’on en reste béa d’admiration.
« Motel » nous prouve combien leur talent de musiciens est immense, mais qu’ils jouent également leur musique en tant qu’acteur, chaque chanson étant une scène.
En l’écoutant on ne peut s’empêcher de se remémorer les merveilleux films berçants notre adolescence comme « Dead Man », « Little Big Man », « Un homme nommé cheval » ou « Dawn By Law ». Un road movie traversant le sud d’une Amérique comme on aime, riche de ses personnages singuliers tant dans leur simplicité que dans leur authenticité.
Qu’on nous offre plus d’album de cet acabit et je vous assure que la crise du disque sera résolue. A classer d’office dans les albums cultes.

Pour écouter c'est ICI

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Britanya
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 3387
Date d'inscription : 09/06/2005

MessageSujet: Re: Le disque du jour   Mar 11 Nov 2008 - 13:14

Abd Al Malik vient de sortir un nouvel album Dante



Vous pouvez l'écouter dans son intégralité ICI

Voici un article:

Cela commence par un duo pas si improbable que cela entre un jeune rappeur originaire d'une cité et une grande dame de la chanson française, intitulé Roméo et Juliette. Abd Al Malik et Juliette Gréco marient miraculeusement la scansion du hip-hop et le phrasé classique de la belle tradition littéraire. Ce pont jeté entre deux cultures pas si antagonistes que cela n'est pas le moindre des mérites du troisième album d'Abd Al Malik. On avait remarqué l'ancien leader du collectif NAP a vec son deuxième disque, Gibraltar, qui imposait une écriture et une exigence musicales peu communes dans le rap français. Le lauréat du prix Constantin 2007 y dévoilait les contours d'une belle personnalité, affranchie des codes souvent par trop réducteurs du genre.

Dante, paru hier (Polydor/Universal), enfonce le clou et affiche une ambition plus grande encore. « La cité du Neuhof a été ma Sorbonne » y livre-t-il, sur un ton qui rappelle les meilleurs moments de Nougaro. Une bonne majorité des titres a été composée par Gérard Jouannest, pianiste de Brel et accompagnateur de Mme Gréco de longue date. Certains arrangements sont signés Alain Goraguer, qui collabora avec Vian et Gainsbourg. Quand le hip-hop américain puise ses samples et son inspiration dans son patrimoine blues et soul, quoi de plus naturel pour un Français que d'aller chercher chez les grands maîtres de la chanson d'ici.

Sans jamais tomber dans le travers du second degré, Abd Al Malik cite ses sources avec une jolie malice. Il se paie même l'audace de rapper en alsacien sur Conte alsacien, manière de rappeler qu'il a grandi à Strasbourg, et cela ne sonne jamais déplacé. Abd Al Malik ne saurait être pris pour un symbole de quoi que ce soit. En l'affirmant puissamment comme un artiste de premier plan, au-delà des catégories, la sortie de l'album Dante est une date importante pour la musique française. Alors que l'on publie une compilation de ses œuvres de jeunesse (N.A.P, Best of, XIII Bis Records), le nouveau disque d'Abd Al Malik montre l'étendue des ressources de son auteur. Loin de masquer son propos, la richesse instrumentale de l'ensemble porte ses mots encore plus haut.
"Le Figaro"


...et l'ITW de France Info, cliquez ICI

Le site officiel
http://www.abdalmalik.fr/


A découvrir ! wavey

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Swinging
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 2013
Date d'inscription : 13/08/2006

MessageSujet: Re: Le disque du jour   Mar 11 Nov 2008 - 13:29

bon, pas fan, faut dire que j'y suis arrivé par l'intermédiaire de Nougaro et de son Paris Mai transformé en Paris mais, j'aime pas trop le genre déclamant, dommage Abd Al Malik est plutôt sympathique en interview et il évite les clichés du rappeur de banlieue macho avec grosses chaines et filles à grosses poitrines pendues à son cou.

pour faire jeune, je préfère Hocus Pocus

Découvrez Hocus Pocus!

plus musical à mon gout
Wink

_________________
le bonheur c'est d'arriver à désirer ce qu'on a déjà.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://swinging.blog4ever.com
denis
Membre actif
Membre actif


Nombre de messages : 386
Date d'inscription : 26/01/2007

MessageSujet: Re: Le disque du jour   Mer 12 Nov 2008 - 0:18

si on laisse le coté rap qui n'est pas ma tasse de thé, par contre je l'ai vu hier midi au journal avec comme invité benoit hammon que j'aime bien d'ailleurs.
Il m'a vraiment scotché sur tous ce qu il a dit sur la politique sur la société en général, avec beaucoup de bon sens et de clairvoyance, vraiment si il y avait des idées a allez chercher et bien il faut lui demander son avis a ce garçon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Britanya
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 3387
Date d'inscription : 09/06/2005

MessageSujet: Re: Le disque du jour   Sam 15 Nov 2008 - 18:50

Album COUP DE COEUR! Sorti en 2007...AFRIKI

pour écouter l'ensemble


Son myspace ICI...vous pourrez y écouter quelques unes des chansons de cet album...y'a soudain plein de soleil qui entre dans la maison!




Qui est-il?

Originaire de la région de Kayes, à l'ouest du Mali, Habib Koité appartient à la grande lignée de griots Khassonké. Un grand père paternel virtuose du djely n'goni (instrument traditionnel à quatre cordes associé aux chasseurs de la région du Wassolou), un père guitariste et une mère "griotte", qui accompagnent les cérémonies traditionnelles de la vie malienne (naissance, mariage, décès), toutes les conditions semblent réunies pour qu'Habib reprenne le flambeau musical.

"Personne ne m'a réellement appris à chanter ou à jouer de la guitare... j'ai regardé mes parents et cela a déteint sur moi", se souvient le chanteur-compositeur-guitariste, né en 1958. Et pourtant, les talents innés dont fait preuve le jeune homme laissent insensibles ses parents, qui le destinent plutôt à une carrière d'ingénieur. Il faudra finalement la ténacité de son oncle pour les convaincre de l'inscrire à l'Institut National des Arts (INA) de Bamako, au Mali. Habib y étudie la musique et se retrouve, après seulement six mois de cours, propulsé à la tête du "Star", le prestigieux orchestre de l'école. Quatre ans plus tard, en 1982, l'ancien élève devient professeur de guitare à l'Institut, et ce jusqu'en 1998. Habib profite de cette longue période pour côtoyer toute une série d'artistes maliens reconnus tels que Kélétigui Diabaté (joueur de balafon) et Toumani Diabaté (maître de kora). Si le premier joue actuellement à ses côtés, le second l'invite en revanche à participer au magnifique album "Shake the World" (1991).
En 1988, en guise de clin d'œil aux résidents de Bamako, Habib Koité forme avec une bande d'amis d'enfance le groupe Bamada (littéralement "dans la bouche du crocodile", Bamako étant le dos du crocodile ), qui l'accompagne jusqu'à aujourd'hui. Parmi les musiciens, l'excellent percussionniste traditionnel Baba Sissoko, lui aussi issu d'une grande famille de griots, Souleymane Ann à la batterie et au chant, Abdoul Wahab Berthe à la basse et enfin, Boubacar Sidibé à la guitare, à l'harmonica et au chant. Ensemble, ils partent à l'assaut des scènes du pays et façonnent leur identité musicale, à mi-chemin entre folklore traditionnel malien et influences occidentales (blues, flamenco, musique cubaine). Sous le charme, le public reste coi.

L'année 1991 marque un tournant dans la carrière de l'artiste. En effet, aidé par un ami français (Maurice Cimalando), Koité se rend à Perpignan et remporte le premier prix du Festival Voxpole, ce qui lui permet d'enregistrer aussitôt deux chansons, dont l'incontournable Cigarette A Bana ("La cigarette, c'est fini"), un hit à travers toute l'Afrique de l'Ouest. Son deuxième single, "Nanalé" (L'hirondelle), obtient le prix "Media-Adami" décerné par Radio France Internationale (RFI) et lui ouvre de nouvelles perspectives. Dans la foulée, Habib effectue une première tournée extra-africaine durant l'été 1994 (Francofolies de Spa et de la Rochelle, Cactusfestival à Bruges, Festival des Nuits d'Afrique à Montréal... ) et fait la connaissance, grâce à la complicité de Souleymane Koly (directeur de l'Ensemble Koteba), de son futur manager-producteur, Michel De Bock, fondateur de l'agence artistique Contre-Jour. Cette rencontre déterminante lui permet d'enregistrer enfin un premier album, Muso Ko, présenté lors du MASA (Marché des Arts du Spectacle Africain) à Abidjan. S'ensuit une tournée mondiale (Europe, Etats-Unis, Canada et Afrique). Très vite, Habib Koité & Bamada imposent un style à part, hors du temps, où s'entremêlent des compositions nourries de nombreuses traditions du Mali et des textes marqués par la fable et l'allégorie. Pour évoquer sa musique, Habib utilise volontiers les termes "danssa-doso", un néologisme bambara, qui combine le nom d'un rythme populaire provenant de sa ville natale Kayes avec le mot désignant la musique des chasseurs (doso), une des plus anciennes et plus puissantes traditions musicales.

Plus acoustique et introspectif que son prédécesseur, Ma Ya ("L'Etre humain"), le deuxième album paru en 1998, arrive en tête des charts world music des radios européennes et américaines, venant définitivement asseoir la réputation du groupe malien. Les retombées médiatiques sont excellentes. Pendant l'année 2000, de nouveau sur la route, le guitariste-chanteur croise l'Art Ensemble of Chicago, la grande diva malienne, Oumou Sangaré et séduit Jackson Browne et Bonnie Raitt, qui deviennent ses meilleurs ambassadeurs outre-atlantique.

Dans "Baro" (le troisième album), sorti en 2001 et distribué par Putumayo World Music, le groupe malien reprend le fameux tube "Cigarette A Bana" à la sauce latino, histoire de souligner l'influence de la musique cubaine en Afrique et notamment au Mali (dans les années 60). Voix douce et apaisante, mélodies enjôleuses et subtiles, Habib Koité, le griot des temps modernes, n'a pas fini de nous envoûter.
Source Mondovix



Voilà, j'adore! wavey

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Britanya
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 3387
Date d'inscription : 09/06/2005

MessageSujet: Re: Le disque du jour   Lun 17 Nov 2008 - 17:04

COCOON " My friends all died in a plane crash"



A peine plus d'un an après avoir commencé à jouer tous les deux, Mark Daumail (22 ans, chant, guitare, banjo, ukulélé, beatbox) et Morgane Imbeaud (19 ans,harmonies vocales, claviers, arrangements) atteignent déjà une sorte de plénitude quand ils écrivent, enregistrent ou se produisent sur scène.

Les harmonies et l'atmosphère captivante de Cocoon en font un groupe dans la lignée de Nick Drake, Elliott Smith ou Sufjan Stevens... Sur la base de mélodies imparables rehaussées par des textes mélancoliques ou légers, Cocoon compose une musique belle et évidente.

Leurs délicates chansons savent séduire sur disque et aussi s'imposer en douceur sur scène. Leur premier E.P. From Panda Mountains sorti en Avril et en édition limitée à 3000 exemplaires s'est trouvé très vite épuisé. Le titre On my way était en playlist tout l'été sur France Inter.

My Friends All Died In A Plane Crash, l'album que l'on attendait avec impatience, est sortit le 29 Octobre 2007. Il aborde des thèmes qui relèvent d'un registre plutôt naïf comme les animaux, la mer, la montagne, la vie au quotidien en extrapolant ces thèmes vers une dimension plus dure, comme le viol ou encore le meurtre. Les paroles drôles et parfois trash écrites par Mark contrastent avec leur musique douce et captivante.

L'album s'ouvre sur Take off, une ballade mélancolique en forme de décollage sur laquelle Morgane et Mark racontent des choses sordides comme précisément "My Friends All Died In A Plane Crash" mais avec des voix d'anges, contraste qui donne le ton de la suite. C'est un album plein de ressources qui marie des titres résolument tristes comme Tell me , à des titres plus gais et entraînants comme Chupee, mais aussi à On my way et Vultures des titres plus fédérateurs au rythme plus enlevé.

La force de cet album c'est de manier, avec une dextérité certaine, des sentiments très variés. Et c'est aussi parce que ce disque en appelle aux sentiments qu'on ne peut s'en défaire, et qu'on aurait tendance à le laisser tourner en boucle sur sa platine...


www.myspace.com/listentococoon

*Ce groupe fait partie des dix albums sélectionnés pour le Prix Constantin qui sera décerné ce soir...

http://www.prixconstantin.com/pages/accueil-bienvenue.html

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mimi
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 3214
Date d'inscription : 10/06/2005

MessageSujet: Re: Le disque du jour   Mar 18 Nov 2008 - 11:33

J'aime beaucoup Cliffhanger...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Britanya
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 3387
Date d'inscription : 09/06/2005

MessageSujet: Re: Le disque du jour   Mar 18 Nov 2008 - 17:01

Mimi a écrit:
J'aime beaucoup Cliffhanger...

Sympa, n'est ce pas?...un peu de douceur et de légèreté dans un monde de brutes....

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tacha
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 1453
Date d'inscription : 19/03/2006

MessageSujet: Re: Le disque du jour   Mer 19 Nov 2008 - 23:55

sympa la première écoute....
doux naif
sans être idiot
j'aime bien

_________________
"I saw the best minds of my generation destroyed by madness..." Allen Ginsberg - Howl
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Britanya
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 3387
Date d'inscription : 09/06/2005

MessageSujet: Re: Le disque du jour   Sam 6 Déc 2008 - 14:40

Album à découvrir! Un ptit air des 60's-70's!



ICI

http://www.deezer.com/#music/album/211110

Big easy



Love that girl




Le clip : http://www.youtube.com/watch?v=1vWao-hB69g


Suave et pétillant, un hommage à l'âge d'or de la pop noire. So elegant !
Il suffit parfois d'une chanson. Celle-ci est particulièrement enlevée et tire l'album de Raphael Saadiq vers les sommets de l'élégance soul. C'est une complainte pour la Nouvelle-Orléans de l'après-Katrina (Big Easy), l'histoire toute simple d'un type qui cherche désespérément une fille dans les ténèbres d'une ville soufflée par l'ouragan. Les paroles lorgnent vers le blues des années 30, tout en citant le Marvin Gaye de 1970 (« Somebody tell me what's going wrong... »), et les arrangements tissent une dentelle légère dans la grande tradition swinguante du doo-wop et des Temptations première manière. Des souffles de fanfares décalées pimentent encore l'affaire et donnent à l'exercice de style des airs de mini-classique. Le reste de l'album vibre au diapason de cette perle rétro et rend hommage à l'âge d'or de la pop noire américaine, sans toucher au répertoire mais en revisitant l'ivresse de ses mélodies.
Raphael Saadiq, ancien leader de Tony ! Toni ! Toné ! puis de Lucy Pearl, a toujours été un producteur élégant et romantique. Il signe là un album de noceur idéalement taillé pour les fêtes. Pétillant, fervent, enjoué et malin, parfait pour sabrer le champagne à l'occasion du prochain cinquantenaire (janvier 2009) de la Tamla Motown.
Source: Télérama

http://www.myspace.com/raphaelsaadiq

Sympa non?!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Swinging
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 2013
Date d'inscription : 13/08/2006

MessageSujet: Re: Le disque du jour   Dim 7 Déc 2008 - 11:34

c'est étonnant, on m'aurait dit que c'était un vieil enregistrement des 60' 70', je l'aurai cru, si ce n'est qu'il n'y a pas le son chaud des enregistrements analogiques et du disque. ça fait très rythm and blues des années Rya et ses railettes...

_________________
le bonheur c'est d'arriver à désirer ce qu'on a déjà.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://swinging.blog4ever.com
Mimi
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 3214
Date d'inscription : 10/06/2005

MessageSujet: Re: Le disque du jour   Dim 7 Déc 2008 - 16:49

oui, mais c'est toujours avec plaisir qu'on écoute ces années là... comme dirait Clo Clo... Smile

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Britanya
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 3387
Date d'inscription : 09/06/2005

MessageSujet: Re: Le disque du jour   Dim 7 Déc 2008 - 19:03

Swinging a écrit:
c'est étonnant, on m'aurait dit que c'était un vieil enregistrement des 60' 70', je l'aurai cru, si ce n'est qu'il n'y a pas le son chaud des enregistrements analogiques et du disque. ça fait très rythm and blues des années Rya et ses railettes...

Question de dame Smile : Qu'est ce que c'est que les années Rya et ses rillettes?


king

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Swinging
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 2013
Date d'inscription : 13/08/2006

MessageSujet: Re: Le disque du jour   Dim 7 Déc 2008 - 23:41

ray Charles et ses railettes pas ses rillettes, ... monkey



les messages ont une présentation bizarre ici, avec l'avatar au milieu on croirait un avis de décès j'ai bien fait de pas mettre ma photo Razz

_________________
le bonheur c'est d'arriver à désirer ce qu'on a déjà.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://swinging.blog4ever.com
Mimi
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 3214
Date d'inscription : 10/06/2005

MessageSujet: Re: Le disque du jour   Lun 8 Déc 2008 - 15:06

Swinging a écrit:

les messages ont une présentation bizarre ici, avec l'avatar au milieu on croirait un avis de décès j'ai bien fait de pas mettre ma photo Razz
Oui, très curieux... uniquement dans ce sujet, et que lorsqu'on n'est pas connecté... indecis
Brit... t'as fait quoi dans ce sujet ? monkey
Embarassed chirolp-wkiss2

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Britanya
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 3387
Date d'inscription : 09/06/2005

MessageSujet: Re: Le disque du jour   Lun 8 Déc 2008 - 15:33

je suis non coupable....king

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Britanya
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 3387
Date d'inscription : 09/06/2005

MessageSujet: Re: Le disque du jour   Jeu 19 Fév 2009 - 21:40

Pour les amateurs de Folk: Sortie du nouvel album d' ALELA DIANE: " TO BE STILL", le 17 Février



Du folk, encore du folk, toujours du folk... Bien sûr, la lassitude pointele bout de son nez. Mesquinerie que cela. Alela Diane revient avec un second album, To Be Still, et il faut se rendre à l'évidence : une reine du genre est née. Son premier opus, The Pirate's Gospel, touchait déjà à l'essence de la musique populaire américaine. Une voix chargée et angélique à la fois, qu'accompagnent à peine une guitare et une mélodie, sur des chants d'innocence perdue et de mystères éthérés.

« Je n'ai aucune influence, expliquait alors Alela Diane. Je chante comme ma mère m'a appris. Je ne connais rien à la musique d'aujourd'hui et, à la maison, on n'écoutait jamais de disques, uniquement les amis de papa à la guitare. » Le succès a poussé la jeune femme sur les routes. Pour étoffer son tour de chant et se sentir un peu moins seule, elle y convia quelques musiciens. Ceux du premier cercle, dont son père et un vague tonton au banjo. Et Mariee Sioux, amie d'enfance et chantonneuse de talent. Naturellement, les nouvelles compositions d'Alela Diane, écrites sur les routes, s'en sont nourries. « Mes chansons sont ma vie. Si ma vie est voyageuse, mes chansons le sont également. » Les bienheureux qui ont eu la chance de croiser la troupe en 2008 n'en sont probablement toujours pas revenus. Leurs chansons folk, pures et bienfaitrices tournent encore dans leur tête. Hosanna ! Encore plus amples, pleines d'une mélancolie en cinémascope, ces ritournelles de joie ont été gravées sur un album. Pour que les gourmands puissent suçoter sans modération ces onze cachous de bonheur, et garder, toujours, leur goût à l'oreille. ■

Benjamin Chapon / 20 minutes.fr



Vous pouvez écouter des extraits ICI

Un rappel du premier album...



J'en ai parlé là...

http://carpedi.forumactif.com/country-folk-f9/alela-diane-t1471.htm

Deuxième album à découvrir!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le disque du jour   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le disque du jour
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» [INFO] Mise à jour pochette album
» Mise à jour du programme interne du lecteur SuperDrive 3.0
» Mise à jour 1.4 conseillée par la FNAC
» Enregistrement HD sur disque USB depuis une TV Philips
» décodeur TNT avec disque dur

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Carpe Diem :: Musique :: Mosaïque-
Sauter vers: