ConnexionS'enregistrerAccueilPortailRechercherCalendrierFAQMembresGroupesGalerie
Derniers sujets
» Ce que tu écoutes en ce moment...
par Dominique D Mar 28 Mar 2017 - 16:01

» Le Grand Orchestre du Tricorne
par Dominique D Mer 11 Jan 2012 - 11:07

» Skip The Use
par Dominique D Mer 21 Déc 2011 - 10:00

» Flying Pooh
par Dominique D Mer 19 Oct 2011 - 6:18

» ALLAIN LEPREST
par chantal Sam 20 Aoû 2011 - 15:01

» Message pour tous
par Mimi Dim 29 Mai 2011 - 23:33

» The Strokes
par Mimi Mar 10 Mai 2011 - 1:19

» Louis Ville
par anfantin Sam 9 Avr 2011 - 22:40

» Sanseverino
par Mimi Ven 8 Avr 2011 - 0:10

» Courir les Rues
par Swinging Sam 26 Mar 2011 - 10:55

» Anglo Dinelo
par Mimi Ven 25 Mar 2011 - 6:46

» Genesis
par Mimi Dim 20 Mar 2011 - 23:48

Voir mes statistiques SG
*
Cliquez sur le logo SG pour consulter les statistiques du forum

Partagez | 
 

 AVATAR

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Swinging
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 2013
Date d'inscription : 13/08/2006

MessageSujet: AVATAR   Mar 22 Déc 2009 - 0:33

Incroyable mais vrai,je suis encore allé au ciné, j’explose mes statistiques 2 fois en mois, et en prime pour un film de plus de 2 heures.
Donc je suis allé voir Avatar, en relief. J’ai connu les lunettes relief en carton avec un verre rouge et l’autre vert, je dis verre mais c’était plutôt un film donc ça se gondolait et ça rajoutait au relief, je me souviens d’un somptueux navet projeté au ciné de mon enfance pendant des vacances « la créature du lac noir », son seul titre de gloire est certainement d’être à l’affiche quand Marylin Monroe fait du stand by sur une aération de métro dans 7ans de réflexion.
Donc Avatar est en relief qui coûte cher, on nous l’a abondamment dit dans la promo, du relief moderne obtenu avec des verres polarisants, et ça fait un vrai relief parfois assez bluffant comme les parc animaliers en raffolent en ce moment quand ils vous montrent un doc prétendument pédagogique pour justifier d’embastiller des bestiaux.
A part le relief, il y a une histoire, et oui, j’avais peur souvent quand il y a un procédé technique innovant le scénario fait 3 lignes (rappelez vous la bataille de Midway et la tour infernale en surrround à la fin des seventies), une histoire avec de nombreux personnages comme savent le faire les américains donc avec un certain nombre de stéréotypes : le militaire borné, la militaire humaniste, les hommes d’affaires cyniques et froids, les savants prêts à tout pour le pognon et les savant qui ont une conscience, le mercenaire sans état d’âme comme tout bon mercenaire et que l’amour transformera, les extra terrestres tout bleus, gentils mais avec leurs valeurs à eux, surtout basées sur une certaine communion avec la nature, vaguement parfumée d’encens bouddhiste pour aller avec le reste et peut être suivre la mode des states.

Là vous voyez arriver le message : on se croit très forts avec nos techniques mais ces gens qui vivent à poil ou presque (il nous manque quelques infos sur la conformation précise de ces schtroumpfs géants que sont les habitants de Pandora, mais ils sont plutôt beaux selon les canons de la haute couture, très longs et filiformes avec une poitrine sympathique pour les filles, et très musclés genre pub de parfum pour les garçons) et se battent avec des flèches et des lances en chevauchant des espèces de reptiles volants sont capables de nous apprendre beaucoup de choses car ils sont restés en contact avec la nature.

Ainsi mis à plat, on craint le pire, quand on me demande de raconter, j’ai un peu de mal, et pourtant, j’ai tenu les 2heures 41 sans m’ennuyer, j’aurais bien accéléré certaines scènes mais c’est tout à fait jouable, et même agréable pour peu qu’on accepte le postulat de départ et qu’on soit prêt à se laisser embarquer dans une histoire d’héroïc-fantasy bien sympathique avec les traditionnelles scènes de batailles façon star wars mâtiné Apocalypse now et des séquences digne de Rambo, sans oublier les scènes classiques des comédies sentimentales à l’américaine sur le schéma première rencontre, ils s’engueulent et à la fin c’est le big love en toute pudeur. Comme dans tout classique américain, les méchants sont punis et certains qu’on aurait pu croire méchants se rachètent par leur comportement, si ça se passait comme ça en Amérique du sud les wayanas n’auraient pas de soucis à se faire et le chef Raoni pourrait aller balader ses deux sous tasses qu’il met pour ressembler à Donald et faire rire les mômes , dans la forêt au lieu de se les geler à poil et à plumes aux côtés de Sting quand il a besoin de promo.

Je ne vais pas bouder mon plaisir puisque vraisemblablement j’y retourne avec ma fille, les mamans et mamies déclinant l’offre pour ce genre de film. En passant, ce film est souvent évoqué par les mômes comme le film qu’ils veulent voir, honnêtement, je doute fort qu’ils captent le sens du message, les garçons s’arrêteront aux scènes de bataille d’hélicos, les filles à la love story pudique ; en revanche ça risque de leurs sembler long, il y avait 2 gnards d’une dizaine d’année au premier rang qui ont passé pas mal de temps les pieds en l’air à se tordre dans tous les sens ne sachant que faire. J’avais bien fait de choisir une séance à priori sans môme (début 17H30 fin 21H en plein dans l’heure du miam des monstres) et de me mettre au milieu de la salle, le bonheur aurait été parfait sans la bouffeuse de je ne sais quoi dans un sac bruyant à 2 fauteuils de moi, à la fin elle guettait les moments bruyants pour se ravitailler et nourrir son « doudou » (elle a arrêté assez vite les "t’en veux doudou" car ça l’agaçait Doudou), mon regard perçant et réprobateur devait percer les verres polarisant et une nana de la rangée juste devant se retournait à chaque fois en poussant un gros soupir… ah les plaisirs de la promiscuité, je vais me faire un loto pour m’acheter une salle perso.


_________________
le bonheur c'est d'arriver à désirer ce qu'on a déjà.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://swinging.blog4ever.com
Pao

avatar

Nombre de messages : 60
Date d'inscription : 07/12/2009

MessageSujet: Re: AVATAR   Mar 22 Déc 2009 - 12:04

Ben, toi, on peut dire que quand tu racontes un film, tu racontes le film et le film du film... c'est génial ça, en plus tu fais exploser ta statistique en allant 2 fois au cinéma dans le même mois... Houlà, faut continuer à la faire exploser, Swinging parce que nous faire des petits résumés comme ça, c'est pas mal du tout.

Concernant le film, j'hésitais justement un peu à aller le voir, surtout à cause du "battage" médiatique mais, même si je ne suis ni un garçon, ni un enfant, ni un sac bruyant, je pense que je vais me laisser tenter pendant les fêtes. Je vous dirai... alors merci de ne pas avoir dévoilé la fin de l'intrigue (hum).

Ha oui, un petit bémol quand même, je suis déçue que tu n'aies pas mis en lien l'extrait de la scène "t'en veux Doudou", j'aurais bien voulu voir sa tête au Doudou, moi, mais je pense que tu l'as fait exprès pour que le suspens reste intact... bon, mais tu pourrais nous en dire un peu plus quand même?
Et puis bonne chance pour le loto, tu nous tiens au courant si jamais !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
denis
Membre actif
Membre actif


Nombre de messages : 386
Date d'inscription : 26/01/2007

MessageSujet: Re: AVATAR   Mar 22 Déc 2009 - 16:46

Bonjour,
je suis allé le voir en avant première mardi soir avec les binocles, c'est vrai que par rapport au lunettes carton rouge et bleu, quel changemnt, j'avais un peu peur vu le genre de film avec tous les stéréotipes américains, et bien non, 3h qui sont passées les doigts dans le nez, un très bon film de SF, voir même excélent pour le genre, une histoire qui est mis valeur par la 3D et non l'inverse chose rare, et du super beau boulot pour réaliser tous çà.
Je pense que je vais aller le revoir, tellement cela ma plus, par contre c'est vrai qu'il faut pas trop y aller avec de trop jeunes enfants, y a tout de même des messages à captés donc des fois peut être un peu difficile pour des trops jeunes à rester attentif.
En tout cas bravo james cameron...même si il surfe sur la vague écolo, de toute fàçon vu le merdier dans lequel on est, il faut plus que moins...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Britanya
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 3387
Date d'inscription : 09/06/2005

MessageSujet: Re: AVATAR   Mar 22 Déc 2009 - 18:36

Je n'étais pas tentée d'aller le voir pour les mêmes raisons que PAO, en plus je n'aime pas trop la Science Fiction...seulement avec trois avis positifs dans la même journée, je vais peut être changer d'avis d'autant que ma grande avait envie d'y inviter sa petite soeur...et puis avec des lunettes 3D, si je dors, ça ne se verra pas... monkey

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Britanya
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 3387
Date d'inscription : 09/06/2005

MessageSujet: Re: AVATAR   Lun 1 Fév 2010 - 13:27

Voilà! Je l'ai vu hier...je ne vais pas revenir sur ce que tu as dit précédemment, Swinging, c'est tout à fait ça!

Le film est long mais aucune envie de dormir...je retiendrai de ce film les effets spéciaux et les couleurs car pour le reste, on dira que tout a déjà été vu et revu...le mea culpa indien-cow boys/ guerre en Irak ...même sentiment d'écoeurement sur les bombardements de l'arbre...j'ai revu ceux de Bagdad, en pleine nuit...et puis, la musique, elle aussi, a un petit rappel Titanic...si si, minime mais perceptible...d'ailleurs, après vérification, James Cameron a rappelé James Horner...


Bref, un beau spectacle!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Swinging
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 2013
Date d'inscription : 13/08/2006

MessageSujet: Re: AVATAR   Mar 2 Fév 2010 - 9:08

il y a même le petit coup de flûte irlandaise et les inévitables violons sirupeux http://www.deezer.com/listen-4828154

et pourtant ça fonctionne, en tout cas sur moi, beaucoup mieux que les out of africa ou into the wild. indecis

_________________
le bonheur c'est d'arriver à désirer ce qu'on a déjà.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://swinging.blog4ever.com
denis
Membre actif
Membre actif


Nombre de messages : 386
Date d'inscription : 26/01/2007

MessageSujet: Re: AVATAR   Mer 3 Fév 2010 - 1:46

moi par contre je suis complètement passé à coté de la musique de ce film, ça ne ma pas laissé le moindre souvenir, j'étais trop pris dans les images du film et l'histoire, contrairement à out of affrica ou c'est la musique qui ma emporté dans les paysages ou l'inverse peut être, et into the wild par l'histoire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: AVATAR   

Revenir en haut Aller en bas
 
AVATAR
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» AVATAR Exhibition : La convention de Pandora - 4 Juin 2011
» demande d'avatar 2fight et signature pti reuf
» avatar loup bleu/vert
» Avatar Manga
» Avatar de la mort

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Carpe Diem :: Films-
Sauter vers: