ConnexionS'enregistrerAccueilPortailRechercherCalendrierFAQMembresGroupesGalerie
Derniers sujets
» Ce que tu écoutes en ce moment...
par Dominique D Mar 28 Mar 2017 - 16:01

» Le Grand Orchestre du Tricorne
par Dominique D Mer 11 Jan 2012 - 11:07

» Skip The Use
par Dominique D Mer 21 Déc 2011 - 10:00

» Flying Pooh
par Dominique D Mer 19 Oct 2011 - 6:18

» ALLAIN LEPREST
par chantal Sam 20 Aoû 2011 - 15:01

» Message pour tous
par Mimi Dim 29 Mai 2011 - 23:33

» The Strokes
par Mimi Mar 10 Mai 2011 - 1:19

» Louis Ville
par anfantin Sam 9 Avr 2011 - 22:40

» Sanseverino
par Mimi Ven 8 Avr 2011 - 0:10

» Courir les Rues
par Swinging Sam 26 Mar 2011 - 10:55

» Anglo Dinelo
par Mimi Ven 25 Mar 2011 - 6:46

» Genesis
par Mimi Dim 20 Mar 2011 - 23:48

Voir mes statistiques SG
*
Cliquez sur le logo SG pour consulter les statistiques du forum

Partagez | 
 

 The Strokes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 5, 6, 7 ... 16 ... 27  Suivant
AuteurMessage
Mimi
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 3214
Date d'inscription : 10/06/2005

MessageSujet: Re: The Strokes   Jeu 26 Oct 2006 - 11:07

monkey monkey monkey

Voila la nouvelle Star... prière d'être tolérent... mdr... il y met tout son coeur...

http://www.dailymotion.com/video/xh4jm_strokes-har-mar-superstarunder-cont

monkey monkey monkey "Houuuu... I love that man"... dixit Julian vers la fin... mdr

En plus la chanson s'appelle " Sous contrôle"... Rolling Eyes

_________________


Dernière édition par le Jeu 26 Oct 2006 - 19:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Britanya
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 3387
Date d'inscription : 09/06/2005

MessageSujet: Re: The Strokes   Jeu 26 Oct 2006 - 12:24

Har Mar semble être un artiste...avec tout ce rose, il me fait penser à Katerine...

http://youtube.com/watch?v=NImP737isE0

Ou la! c'est chaud!


bounce je comprends pourquoi il dit qu'il aime ce gars...sa vidéo Juice box...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mimi
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 3214
Date d'inscription : 10/06/2005

MessageSujet: Re: The Strokes   Jeu 26 Oct 2006 - 12:39

Hey Bien vu la miss... j'adore le string rose... mdr

Sa performance sur scène avec Julian n'en est que plus admirable... monkey monkey monkey

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Britanya
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 3387
Date d'inscription : 09/06/2005

MessageSujet: Re: The Strokes   Jeu 26 Oct 2006 - 12:52

J'ai la nette impression qu'il aime être à l'aise ce jeune homme

http://youtube.com/watch?v=XkcKvSzYAUk&mode=related&search=

...il y a un relâchement sur scène...même Devendra le fait....sont-ce les sopts?...en tout cas, Julian garde son col mao ou son cuir, lui!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mimi
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 3214
Date d'inscription : 10/06/2005

MessageSujet: Re: The Strokes   Jeu 26 Oct 2006 - 14:16

Britanya a écrit:
...il y a un relâchement sur scène...même Devendra le fait....sont-ce les sopts?...en tout cas, Julian garde son col mao ou son cuir, lui!

C'est vrai qu'il ne se dénude pas beaucoup le Julian... est-ce par pudeur ? je crois que le maxi qu'il ait fait sur scène, ce sont les bras nus au Japon en 2003... mais avec le petit bain de foule sur la fin, on a craint le pire... Le service d'ordre a du lacher le ben, au risque de se retrouver avec dans les mains... sans son propriétaire... mdr

Désolée pour la qualité des photos, mais je n'ai pas trouvé mieux pour faire des captures... Rolling Eyes



Purée... ça devient hot là ! afro

_________________


Dernière édition par le Ven 27 Oct 2006 - 23:19, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Britanya
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 3387
Date d'inscription : 09/06/2005

MessageSujet: Re: The Strokes   Jeu 26 Oct 2006 - 15:09

Si tu veux mon avis, c'était un essai dangereux...mais ça ne sert à rien de retenir....regarde Cali, ça se passe bien






....il faut dire qu'il fait ça tous les soirs....le froc y serait déchiré depuis longtemps monkey

..de plus, les tites japonaises ne font pas le poids pour retenir un grand gaillard comme ça....le public de Cali, si tu regardes bien, il y a des hommes qui le retiennent ....

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mimi
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 3214
Date d'inscription : 10/06/2005

MessageSujet: Re: The Strokes   Jeu 26 Oct 2006 - 15:20

La foule hystérique, ça peut être très dangereux... quand le service d'ordre l'a récupéré, il etait un peu sonné le Julian...

Il ne réfléchit pas assez ce garçon... il fonce à l'instinct... mdr !
Après on s'étonne qu'il hésite à se dénuder... lol !

Les photos parlent d'elles-mêmes... un peu KO, une fois récupéré de cette hystérie collective... Shocked
La personne dans les bras du monsieur costaud entre les vigiles mauves sur la droite, c'est ce qui reste de Julian... joker


_________________


Dernière édition par le Jeu 26 Oct 2006 - 20:20, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Britanya
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 3387
Date d'inscription : 09/06/2005

MessageSujet: Re: The Strokes   Jeu 26 Oct 2006 - 15:25

De toute façon, si c'est pour faire du Har Mar, il ne vaut mieux pas... Thumb down


...je préfère de loin une certaine discrétion ou comme Devendra le faire sans vulgarité....plus par commodité...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mimi
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 3214
Date d'inscription : 10/06/2005

MessageSujet: Re: The Strokes   Jeu 26 Oct 2006 - 15:37

Moi itou... Wink

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cicise
*


Nombre de messages : 1879
Date d'inscription : 10/06/2005

MessageSujet: Re: The Strokes   Jeu 26 Oct 2006 - 20:21

Je viens de regarder la vidéo amusante...
monkey monkey plus doué pour la musique que pour le basket pbball pbball
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Britanya
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 3387
Date d'inscription : 09/06/2005

MessageSujet: Re: The Strokes   Jeu 26 Oct 2006 - 20:50

Mimi a écrit:

La personne dans les bras du monsieur costaud entre les vigiles mauves sur la droite, c'est ce qui reste de Julian... joker


Il m'a fallu du temps, je ne le reconnaissais pas... heureusement qu'il y a le micro...

...maintenant, il va réfléchir...c'est comme pour le basket, vaut mieux pas insister dans certaines circonstances, étudier le terrain et le panier!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mimi
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 3214
Date d'inscription : 10/06/2005

MessageSujet: Re: The Strokes   Sam 28 Oct 2006 - 19:45

Britanya a écrit:
Har Mar semble être un artiste

Ce qui me plait Brit dans le "délire" de cette chanson interprétée entre Julian et Har Mar...
Je remet la vidéo pour ceux qui ont zappés : http://www.dailymotion.com/video/xh4jm_strokes-har-mar-superstarunder-cont

c'est que Casablancas arrive à remettre des titres de "noblesse" dans la mélodie... autant l'autre massacre...
Comme quoi, peu importe le personnage... c'est l'oreille qui parle... Wink

bounce j'aime bien quand Julian met la main sur son oreille... "arrêtes le massacre"... mdr

_________________


Dernière édition par le Lun 30 Oct 2006 - 13:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mimi
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 3214
Date d'inscription : 10/06/2005

MessageSujet: Re: The Strokes   Dim 29 Oct 2006 - 23:58

En revisionnant le montage que je vous avais mis... d'un fan avec les extraits de leur film DVD en tournée 2001... l'année de leur tout prermier album... Rolling Eyes j'aime beaucoup ce qu'il en ressort... http://www.youtube.com/watch?v=H2Ffi0GmcqI
Déjà d'avoir choisi leur chanson 12:51 en fond musical pour illustrer ce montage... bravo
Ensuite, qu'est-ce qu'on voit ?

De la vie...

On se fait frotti-frotti sur les fesses du manager pour lui prouver qu'on l'aime (Oooooh ! Rolling Eyes ) ... "terrible"...
dans le film complet, on voit Julian attraper la tête de leur manager et lui hurler dans les oreilles "I love you like a sssonnnn"... et le manager de répondre "I'm affraiiiiid''... Evil or Very Mad mdr

On y voit leur avion privé qui est toujours une galère... ils détestent l'avion...

Le geste emblématique rock'n roll de Nicolaï... le majeur levé... histoire de dire "et alors ?"

Des courses-poursuite dans un aéroport, pour tuer le temps...

On les voit s'éclater comme des "gosses" dans les manèges... en disant "oh shit"...

Un look around... toujours pour dire... regarde autour de toi...

Des divergences d'opinion... et aussi leur put* de caractère qui dit "si, si... j'ai raison"... ou encore... "soit..." monkey

Le montage en spectre couleur qui évoque le film "Tron"... un univers parallèle...

Un travelling sur "l'horizon" en bateau...

Un flash-back sur leur quotidien, leur vie jour après jour... nazes, mais toujours open, avec cette phrase et son intonation qui veut tout dire "Hello ze Strokes"... gnark, gnark... mdr

Une image d'atterrissage... ils naviguent toujours entre deux avions... en route pour une nouvelle aventure...

Répétitions, encore et encore... avec le geste de Julian qui simule avec sa main un revolver posé sur la tempe et qui appuie... "Stop ! ça devient dément là"...

Un petit pétard histoire de se détendre entre deux... (pas bien houuuu... mdr) j'aime bien l'image de l'équipe derrière qui s'affaire...

On danse, on ondule, on se rapproche en se touchant les uns les autres avant le concert... pour être en osmose... (re Oooooh ! Embarassed : )

On se fait aussi la petite montée d'adrénaline en prennant des risques sur ce mûret bien étroit... devant le "vide"...

On se rassure dans l'avion, qui est un stress permanent, en plaisantant...

On lance le ballon sur les parties du mec qui filme, histoire de dire... "tu prends ton pied mec à filmer ?"

Une petite virée en moto de nuit... une masturbation en pleine ITW dans un studio de radio pour dire "yeah ! elle est vachement jouissive ton Itw"... (cette fois I'm offended Shocked ) comprend qui veut Wink ... leur panier de basket raté... avec la voix transformée de Julian... "nooooooo"... pas ça... monkey


Bref, je trouve que le fan qui a fait ce montage connaît très bien les Strokes... il résume assez bien leur univers... en tous cas ce que j'en ai perçu aussi thumleft

Ca peut aider à mieux les comprendre... Les Strokes, en fait, ce sont des "croqueurs de vie à pleine dent"... Wink

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mimi
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 3214
Date d'inscription : 10/06/2005

MessageSujet: Re: The Strokes   Mar 31 Oct 2006 - 15:23

Vision of Division au concert T in the Park

http://www.youtube.com/watch?v=y7hMKvnauzY

Julian a la voix abimée, cassée, mais il donne tout ce qu'il a, s'accrochant à son micro, grimaçant de douleur pour arriver à chanter quand même...
Ca prend aux tripes, parce qu'on sent la souffrance de l'artiste qui va chercher ses dernières ressources, repoussant les limites pour satisfaire son public...

Sur le solo de guitare, regardez la vitesse à laquelle joue Albert, celui qui a la guitare blanche... impressionant !! affraid

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mimi
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 3214
Date d'inscription : 10/06/2005

MessageSujet: Re: The Strokes   Mer 1 Nov 2006 - 20:01

J'ai l'impression de parler dans le vide dans ce salon, mdr... mais ce n'est pas grave... il y aura bien quelqu'un qui postera un jour...

Je vous mets quelques photos... en attendant...


Je vous ai mis celle-ci, car si on en croit la presse, les Strokes sont homosexuels !!! Leurs femmes respectives ne seraient qu'une "couverture" médiatique... que dire des enfants qu'elle attendent pour certaines... "in vitro" ?
quoi de mieux, donc, que poser tous les 5 dans une chambre d'hôtel unique pour ne pas "démentir"...
(j'adore le clin d'oeil avec le fouet posé sur la cuisse de Nick... monkey )




Celle-ci est amusante aussi... une photo des Strokes sur un immeuble dans une rue !




_________________


Dernière édition par le Jeu 16 Nov 2006 - 3:17, édité 16 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cicise
*


Nombre de messages : 1879
Date d'inscription : 10/06/2005

MessageSujet: Re: The Strokes   Mer 1 Nov 2006 - 21:39

rasleb le monde rasleb
Je viens d'écouter "Vision of Division" ,
D'accord avec ta vision sur cette chanson, Mimi, on ressent très bien toute la souffrance dans sa voix Wink
J'avais déjà remarqué la fascinante dextérité des guitaristes. bravo
Merci pour les photos, bravo et tout, et tout, et tout, mais je ne les connais pas aussi bien que toi... wavey alors je ne fais que lire Wink rasleb
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mimi
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 3214
Date d'inscription : 10/06/2005

MessageSujet: Re: The Strokes   Mer 1 Nov 2006 - 23:45

Une itw de Julian Casablancas... il parle peu, mais quand il s'y met, c'est assez particulier...
Cette itw doit dater de 2002 ou 2003, mais elle est intéressante, pour comprendre le personnage... Wink


« J'ai les mêmes buts, les mêmes idéaux, les mêmes tous... En gros, j'ai l'impression que quand on fait quelque chose de bien tout le monde s'en tape »...
« Tout ce que je sais, c'est que depuis le début, je voulais quelque chose qui serait... plus cool que le reste, en ne faisant pas la même chose que tout le monde. »


« Je suppose qu'il y a quelque chose qu'on a mal fait, ou alors qu'on n'a pas travaillé assez dur. »

Il n'est pas nécessaire de passer beaucoup de temps avec les Strokes, surtout avec Julian Casablancas, pour réaliser que derrière les sourires et les blagues, ils ne pourraient pas être plus sérieux ou plus ambitieux à propos de ce qu'ils font, et ce qu'ils veulent faire. Quand on en arrive à leurs explications sur ce qu'ils veulent vraiment, elles peuvent paraître un peu maladroites, ou même banales, mais c'est peut-être parce que ce sont des jeunes gens qui essayent d'expliquer ce que les mots décrivent mal : ça parle de musique, de faire quelque chose qui se démarque, et que les gens puissent ressentir.
Mais même s'ils sont aussi sérieux que possible et qu'ils ont connu le succès, les Strokes sont frustrés...


- Tout le monde imagine qu'en ce moment vous passez le meilleur moment de votre vie...

« En fait, je passerais le meilleur moment de ma vie si mon seul rêve était d'être un rock star et de m'envoyer en l'air... Mais c'est pas pour ça que je me suis engagé là-dedans.
Quand tu connais la vraie douleur et la vraie dépression, genre "qu'est-ce que je peux faire?", tu serres les poings, et il faut que tu fasses quelque chose sinon tu vas finir par te tuer, parce que tu n'y comprends rien. Et c'est tellement frustrant. Et la seule chose que tu puisses faire contre ça, c'est travailler très dur, peu importe sur quoi. Je parle de bosser comme un chien. Tu te concentres sur une chose. Ca devient spécial. Ne plus penser qu'à la musique. C'est tout ce que je veux faire. »

- Comment tu crois que cette douleur et cette dépression sont apparues?

« J'en sais rien » sourit-il. « Je veux dire, regarde autour de toi. Je suppose que j'avais un problème. Je crois que je pensais peut-être trop, quoiqu'il en soit, je me sentais mal... J'essaye pas de me plaindre à propos de quoique ce soit. Le truc bizarre c'est que j'ai été malheureux tellement souvent, pour tellement de raisons différentes, et je n'aime pas trop en parler... »

- Sur quoi les gens se trompent le plus à propos des Strokes?

« les gens croient qu'on est des gens hyper snobs. Et pour ce que j'en sais je me sens normal. »

- Pourquoi vous vous appelez The Strokes?

« Parce que ça peut signifier plein de trucs artistiques et forts. On fait tous des trucs intéressants de façon différente, et c'est ce que ce mot veut dire. »

- Quand tu avais à peu près sept ans, le mariage de tes parents s'est écroulé. Tu...

« J'essaye pas d'expliquer... Je ne sais pas... Tout était, je ne sais pas. Ma mère était très malheureuse et je vivais avec elle, elle pleurait tous les jours, c'était ma vie... Enfin, peu importe...
Quand j'avais onze ou douze ans, à l'école à New York, j'ai réalisé que mon rôle de clown de la classe ne me convenait pas: Etre le clown voulait dire que les filles voulaient seulement être mes amies. Alors j'ai changé. Je me souviens que tout à coup, je me suis mis à être vachement sérieux. C'était bizarre... Mon père a suggéré de m'envoyer dans cette école privée ultra chic en Suisse, dans laquelle il avait été lui-même et qu'il avait adorée. Mon père était européen et aimait le sport; moi j'ai grandi à New York. C'était un choc total. Il pouvait pas savoir. Il n'aimait pas vraiment New York. Moi, j'adore New York.
J'ai détesté la Suisse. Le pire c'était les week-ends. Tous ces gamins sortaient en ville, alors que moi je n''avais pas d'argent de poche comme les autres, et je passais tous mes week-ends assis tout seul dans ma chambre. En fait, j'étais vachement déprimé. »

- C'est ton beau-père, un peintre qui s'appelle Sam Adoquei, qui t'a montré la voie ?

« Mon beau-père m'a donné un CD: le Best of des Doors. Je suis resté allongé sur mon lit tout un week-end, à écouter, et j'ai eu l'impression de comprendre: Il y avait tous ces trucs différents ! des trucs instrumentaux cools, des paroles cools, cette façon cool de chanter. Je me suis dit "c'est ça que je veux faire".
De retour à New York, évadé de mon exil Suisse, j'ai écouté mon beau-père me parler d'art, de ce qui fait de toi un artiste, et de combien il faut travailler dur. Je me suis intéressé de plus près à Pearl Jam, et à Nirvana... tout ce qui avait un rapport avec ma vie,... l'adolescence... l'angoisse. C'est juste que j'étais complètement seul. Totalement. Il y avait tellement de gens qui avaient des amis et qui traînaient ensemble en ville, et moi-même je parlais avec quelques personnes, mais c'était une expérience très solitaire, et écouter Nirvana et Pearl Jam me faisaient sentir... positif
J'avais l'impression que, si j'immergeais mon esprit là-dedans, ça pouvait me faire me sentir heureux. Comme si on m'aidait. Je déteste la musique qui dit, "Tout fait c****, j'emm**** ça, on va mourir, suicide toi", et je déteste les paroles qui disent "tout va bien se passer, tout est parfait". L'aspect le plus puissant de la musique, c'est que ça peut t'ouvrir les yeux sur toute cette frustration, et te donner assez d'adrénaline et d'espoir pour que tu partes avec l'idéal que tu peux rendre les choses meilleures si tu fais ton propre truc.
A l'école, J'ai aussi commencé à étudier la musique. J'ai pu étudier la musique jusqu'à la fac en écrivant des petits morceaux classique; J'ai demandé à un coréen que je connaissais de jouer du violon et j'ai emprunté un clavier dans un magasin pendant une offre 'ramenez-le dans un mois si vous ne l'aimez pas'. Les gens ne comprennent pas combien j'ai travaillé dur. Vraiment dur, tu vois ce que je veux dire?
J'ai étudié la composition classique. J'ai toujours cru que je devais connaître les règles avant de les enfreindre. Ca m'a aidé à comprendre ce qui était nul, ce qui était caractéristique, quels étaient les accords et les rythmes les plus courants, ça m'a donné les bases pour pouvoir ensuite penser à des trucs plus originaux... Toute ma vie j'ai réalisé que j'étais à ch***. Toujours. Tout ce que j'ai fait. C'était nul. C'était mon mantra dans tout ce que je faisais: il faut que je fasse mieux. Il faut que je travaille plus dur. C'était le mantra de la musique. Mais je serais jamais vraiment satisfait. C'est comme une courbe exponentielle. Tu t'en approches mais tu n'y es jamais.
Même si j'écris toutes les chansons des Strokes, je partage l'argent récolté en cinq. Sans eux ça ne marcherait pas... Je veux juste écrire de bonnes chansons, et si j'écris de bonnes chansons, je veux qu'elles soient bien jouées, et je pense qu'on peut le faire au mieux, tous les cinq... »

- Jusqu'à quel point les Strokes sont-ils égaux ?

« En tant que potes, on se dispute, mais quand on en arrive à la musique, on est tous au même niveau. J'essaye d'y mettre les idées en lesquelles je crois fort. Mais je ne pense pas qu'un moment viendra où je m'entendrai dire 'c'est comme ça'. Ca ne se passe pas comme ça. On essaye de se mettre d'accord sur ce qui est le meilleur, et à la fin de la journée on se sent plus forts. »

- quelle est la phrase d'accroche la plus couramment employée par les journalistes quand ils parlent des Strokes ?

« Punk 70s new-yorkais inspiré du Velvet Underground... » il sourit... « J'ai lu une citation vraiment marrante de Frank Zappa: 'Les journalistes rock sont des gens qui ne savent pas écrire, qui interviewent des gens qui ne savent pas parler, pour des gens qui ne savent pas lire'. J'ai une théorie... Si tu remplaces tous les fans d'Elvis par des fans de Johnny Cash et les fans des Rolling Stones par des fans du Velvet Underground le monde deviendra meilleur car les gens auront une vision des choses plus juste. »

- et la drogue ?

« Des trucs qu'on doit éviter pour des raisons évidentes relatives à la santé physique et mentale, mais ceci dit j'ai toujours cru qu'il y avait une certaine partie du cerveau avec laquelle il était drôle de déc*****... »

- Quelle est la drogue que tu ne prendras jamais?

« J'essaye vraiment de rester loin de l'héroïne. Est-ce que tu as envie de voir ton groupe se séparer, jouer de la musique pourrie, penser que t'es génial quand t'es à mourir...? Il n'y a aucun aspect positif là-dedans. Tu prends plein de m***** c'est comme un orgasme ! C'est génial, mais ça dure pas longtemps. Et pour moi, la musique est plus importante. Il y des gens qui font de la musique pour illustrer ce qui leur arrive, et puis ils se mettent à prendre de la drogue et ils n'illustrent rien du tout. Pour moi, le seul moyen d'exprimer les choses, c'est la musique. Alors tout ce qui peut m'en empêcher, c'est mon ennemi.
Toutes ces con***** sur le rock. Tout ces clichés. C'est tellement inintéressant. C'est marrant en tant qu'individu qui aime s'éclater, mais ça n'a rien à voir avec ce que je veux faire à l'origine. Je m'en tape si les gens pensent que je suis un c**. »


Bon, je vous mettrais la deuxième partie de l'itw une autre fois... c'est assez long en fait ! Atypique ce personnage... c'est soit il dit trois mots, soit il fait un roman... monkey

_________________


Dernière édition par le Ven 3 Nov 2006 - 11:38, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tacha
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 1453
Date d'inscription : 19/03/2006

MessageSujet: Re: The Strokes   Jeu 2 Nov 2006 - 0:27

Citation :
Si tu remplaces tous les fans d'Elvis par des fans de Johnny Cash et les fans des Rolling Stones par des fans du Velvet Underground le monde deviendra meilleur car les gens auront une vision des choses plus juste

pourquoi j'y avais pas pensé avant lui?

ça parait drôle ce qu'il dit ....mais pas du tout....

merci Mimi....

PS-tu parles pas dans le vide....rhooooooooooooo shaking
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mimi
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 3214
Date d'inscription : 10/06/2005

MessageSujet: Re: The Strokes   Jeu 2 Nov 2006 - 10:04

... suite de l'ITW...

- Tu n'aimes pas parler de ta vie

« Je me sens mal de parler de ça, j'ai l'impression que c'est tellement ennuyeux. Je n'aime pas quand les choses ralentissent.
Tu as lu Crime et Châtiment? Comment tu te sentais après? Probablement très différent de moi. Alors qu'est-ce que tu vas dire sur ton papelard ? On n'a pas besoin de savoir à quoi pensait Dostoevsky. Parce que ce qu'il avait dans la tête, s'il l'avait dit dans une interview, est-ce qu' on aurait abordé son bouquin différemment ? Est-ce que c'est dommage que Dostoevsky n'ai jamais fait d'interview ? Non, merci mon dieu. C'est pour ça qu'il est si bon. S'il l'avait fait, les gens se seraient dit "oh ok je vois, il est comme ci et comme ça".
Je déteste qu'on range les Strokes dans une catégorie, comme celle de 'gosses de riches', non pas parce que ma famille n'a pas d'argent (quoique la plupart de cet argent soit celui de mon père, et donc pas sur mon orbite) mais parce que ça met en doute la sincérité, et la quantité de travail accomplie. Quand j'entends la musique qu'on joue, je penses qu'on est cool, si je lisais ce qu'on raconte sur moi, alors je me trouverais merdique. »

- Quelles sont tes inffluences ?

« Je suis particulièrement dingue de Bob Marley. Ce qui m'ennuie, c'est qu'étant donné que les Strokes ne jouent ni de reggae, ni de country, les gens ne se rendent pas compte de toutes ces influences. Les journalistes en savent si peu sur la musique, parfois, s'il y a quelque chose qu'ils n'arrivent pas à expliquer dans une phrase, alors ils ne l'écriront pas. »

- Que s'est-il passé avec le représentant de ta maison de disques à Paris ?

« Quand tu es en tournée, tu en arrives à un point où des gens te poussent dans tous les sens et ta carrière semble être sur le point de se terminer, où tout ce que tu fais semble pouvoir être détruit par une personne qui ne pense qu'au business. Etre sur la route et être tout le temps occupé, en soi c'est déjà pas évident. Pour que ça marche comme ça marche en ce moment, pour qu'on s'entende tous bien, il faut avoir cette attitude avec les gens extérieurs, qui dit 'ne nous poussez pas à nous détester les uns les autres'. Kurt Cobain, je pense que c'est pour ça qu'il s'est tué... On peut apprendre des erreurs des autres.
Quand tu penses qu'il y a des gens qui sont là pour organiser tes journées et tout, ça paraît ridicule. Et dans la réalité, quand tu passes ton temps à faire que des m*****, rester unis et être créatif, ça devient très dur. »

- Alors qu'est-ce que les membres de Nirvana auraient du faire?

« C'est ce que j'essaye de m'imaginer. Faire tout ce qu'une maison de disques te dit de faire, à la base, c'est pas bon.
Et c'est ce qui s'est passé en France. Ils nous ont menti. »

- Tu crois en Dieu ? A ton avis, que pense Dieu des Strokes?

« Des fois je me demande s'il veut qu'on soit des martyrs pour les riches, qui n'ont rien à faire, mais qui inspirent d'autres gens à faire quelque chose. » Il rit malicieusement.

- Est-ce que les Strokes ont déjà été proches de la séparation?

« C'est facile de rester dans un groupe tout en s'entendant mal. Le truc qui est vraiment dur c'est de rester ensemble, comme tu étais au commencement. C'est ce que je veux faire. Et pour ça, il faut mettre des gens à l'écart. La maison de disques... Enfin, peu importe. Avec eux, on en était arrivés à un point où, dans le futur, il n'y aurait plus eu de fun. A un point où on n'allait plus avoir de temps pour écrire de nouvelles chansons, pour s'amuser ensemble, pour se voir en tant que potes.
On a failli en arriver là et ce n'était pas de notre faute. Alors on s'est dit 'qu'ils aillent se faire voir'. On sera peut-être moins connus, mais au moins on écrira de bonnes chansons. »

- Parfois tu sembles t'éteindre...

Il soupire... « Je ne sais pas. Je pense à plein de choses différentes. Je pense à la musique. Des fois je pense à d'autres trucs. Je préférerais être ailleurs qu'à l'endroit où je suis. En fait, je suis attristé de savoir que ça se remarque tant que ça. »... Il regarde par-dessus mon épaule pour voir ce que j'écris, et secoue la tête une fois de plus. « Des gribouillages de dingue ! C'est déjà assez dur, tout ça, sans qu'on soit en plus obligés de se soucier de savoir si les gens nous comprennent ou pas. »

Il est maintenant minuit largement passé à Los Angeles. Les Strokes ont passé la soirée à répéter pour un passage à la télé demain, et ont aussi travaillé leurs nouvelles chansons.
« Ca pourrait être bien » dit-il « mais là, tout de suite, ça l'est pas. Une nouvelle chanson n'en est une que si elle est meilleure que les précédentes ! c'est ça le critère. »

Interview pour le magazine Rock NME.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mimi
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 3214
Date d'inscription : 10/06/2005

MessageSujet: Re: The Strokes   Dim 5 Nov 2006 - 13:41

Résultats des MTV Europe Awards 2006 qui se sont déroulés dernièrement...


-Meilleur artiste masculin: Justin Timberlake
-Meilleure artiste féminine: Christina Aguilera
-Meilleur groupe: Depeche Mode
-Meilleur artiste Rock: The Strokes
-Meilleur artiste Hip/Hop: Kanye West
-Meilleur artiste R&B: Rihanna
-Meilleur artiste alternatif: Muse
-Meilleure chanson: Gnarls Barkley avec "Crazy"
-Meilleur album: Red Hot Chili Peppers avec "Stadium Arcadium"
-Meilleur clip: Justice Vs Simian avec "We Are Your Friends"
-Meilleur artiste français: Diam's
-Meilleur artiste Pop: Justin Timberlake

Quand je te disais Cicise que les Strokes etaient une ouverture de qualité sur le Rock... Wink
2006 est vraiment leur consécration... et dire qu'ils n'ont que 5 ans d'age à peine... Basketball



Et également un autre article paru sur les Strokes dans Cyberpresse :

The Strokes : de l'art brut et convaincant

Alexandre Vigneault
La Presse

Premier groupe à «ressusciter» le rock au tournant du millénaire, The Strokes ne l'ont pas eu aussi facile que certains qu'on a découverts dans la foulée, Franz Ferdinand entre autre.
First Impressions of Earth, lancé en début d'année, semble en train de relancer un groupe que la hype a bien failli tuer.
Julian Casablancas est encore meilleur, capable de moduler sa voix pour mieux raconter ses chansons. Coup d'envoi réussi et convaincant.
Moins tendus et moins figés qu'auparavant, les gars des Strokes donnent aujourd'hui l'impression d'être de vieux pros. Nick Valensi et Albert Hammond Jr. plaquent leurs accords avec aplomb en affichant un air décontracté (surtout Valensi) et découpent les mélodies avec précision. Du bon boulot, efficace sans être enlevant. Constat semblable du côté de la section rythmique.

L'essentiel du spectacle repose en fait sur les épaules de Julian Casablancas. Les pieds sur le solide plancher de rock construit avec ses collègues, il pousse sa voix rauque à la limite de la cassure, laissant son corps se tendre avec l'effort. Brut, mais aussi fragilisé par l'excès, il semble toujours au bord du précipice et c'est ce danger qui plaît.

Après avoir passé 45 bonnes minutes de succès, les Strokes ont marqué une pause en reprenant Walk on the Wild Side, de Lou Reed. Ce n'est qu'après que le groupe a fait plaisir à ses fans en alignant quelques titres tirés de son premier disque: Someday, Last Nite et Hard to Explain.

Un spectacle solide, relevé d'un cran...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Britanya
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 3387
Date d'inscription : 09/06/2005

MessageSujet: Re: The Strokes   Lun 6 Nov 2006 - 13:13

Une chose revient souvent dans l'ITW et dans ce que j'ai déjà lu sur Casablancas : :"J'essaie pas d'expliquer"

Il y a un passage que j'aime bien et qui résume bien sa pensée..."....Tu as lu Crime et Châtiment? Comment tu te sentais après? Probablement très différent de moi. Alors qu'est-ce que tu vas dire sur ton papelard ? On n'a pas besoin de savoir à quoi pensait Dostoevsky. Parce que ce qu'il avait dans la tête, s'il l'avait dit dans une interview, est-ce qu' on aurait abordé son bouquin différemment ? Est-ce que c'est dommage que Dostoevsky n'ai jamais fait d'interview ? Non, merci mon dieu. C'est pour ça qu'il est si bon. S'il l'avait fait, les gens se seraient dit "oh ok je vois, il est comme ci et comme ça".
Je déteste qu'on range les Strokes dans une catégorie..."


L'article est intéresant pour mieux le cerner....un être qui a ses failles "...Je crois que je pensais peut-être trop, quoiqu'il en soit, je me sentais mal..."
"....Toute ma vie j'ai réalisé que j'étais à ch***. Toujours. Tout ce que j'ai fait. C'était nul. C'était mon mantra dans tout ce que je faisais: il faut que je fasse mieux. Il faut que je travaille plus dur. C'était le mantra de la musique. Mais je serais jamais vraiment satisfait. C'est comme une courbe exponentielle. Tu t'en approches mais tu n'y es jamais."


Ceci explique peut être cette phrase..."Je pense à plein de choses différentes. Je pense à la musique. Des fois je pense à d'autres trucs. Je préférerais être ailleurs qu'à l'endroit où je suis. "....toujours à la recherche de quelquechose de nouveau et/ou de meilleur?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mimi
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 3214
Date d'inscription : 10/06/2005

MessageSujet: Re: The Strokes   Lun 6 Nov 2006 - 18:31

Oui Brit... "toujours à la recherche de quelquechose de nouveau et/ou de meilleur?"

La musique est un langage, ce ne sont plus les mots qui sont importants... mais les émotions que transmettent les sons ! un bon compositeur, un bon musicien est capable d'illustrer un sentiment, une douleur, une joie... te faire ressentir une histoire, en utilisant ce sens "l'ouie"...

Il y a plein de choses intéressantes et constructives dans cet ITW...
D'abord, "chapeau bas" à ce journaliste qui a transcrit "mot pour mot", l'échange... même si au passage, sa profession en a pris un coup !

« Les journalistes en savent si peu sur la musique, parfois, s'il y a quelque chose qu'ils n'arrivent pas à expliquer dans une phrase, alors ils ne l'écriront pas... »... « Les journalistes rock sont des gens qui ne savent pas écrire, qui interviewent des gens qui ne savent pas parler, pour des gens qui ne savent pas lire... »


Il y a le regard sur le business et l'exploitation...
« Quand tu es en tournée... tout ce que tu fais semble pouvoir être détruit par une personne qui ne pense qu'au business. Pour que ça marche ... il faut avoir cette attitude avec les gens extérieurs, qui dit 'ne nous poussez pas à nous détester les uns les autres'... dans la réalité, quand tu passes ton temps à faire que des m*****, rester unis et être créatif, ça devient très dur. »

... et toujours cet esprit rebelle... la musique, ça ne "s'achète pas"
« La maison de disques... Enfin, peu importe. Avec eux, on en était arrivés à un point où, dans le futur, il n'y aurait plus eu de fun... de temps pour écrire de nouvelles chansons, pour s'amuser ensemble, pour se voir en tant que potes... Alors on s'est dit 'qu'ils aillent se faire voir'... On sera peut-être moins connus, mais au moins on écrira de bonnes chansons. »

On y sent aussi beaucoup d'ambition, l'envie de faire bien tout en sachant qu'on ne sera jamais satisfait du résultat...

et cette dernière phrase :

« C'est déjà assez dur, tout ça, sans qu'on soit en plus obligés de se soucier de savoir si les gens nous comprennent ou pas. »

Take it or Leave it... Wink

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mimi
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 3214
Date d'inscription : 10/06/2005

MessageSujet: Re: The Strokes   Sam 11 Nov 2006 - 14:42

de nouvelles photos assez récentes...





Leur trophée du meilleur groupe de rock international 2006 décerné par NME, le magazine rock de référence dans le monde... Ce trophée symbolise bien le rock ! majeur pointé... l'image du rock Wink

_________________


Dernière édition par le Dim 12 Nov 2006 - 1:25, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Britanya
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 3387
Date d'inscription : 09/06/2005

MessageSujet: Re: The Strokes   Sam 11 Nov 2006 - 15:27

Elles sont chouettes ces photos Mimi Wink ....il y a toutes sortes d'expression là dedans....et j'aime bien celle-là


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mimi
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 3214
Date d'inscription : 10/06/2005

MessageSujet: Re: The Strokes   Sam 11 Nov 2006 - 17:03

J'aime bien aussi... je me suis toujours demandé ce que représentait son tatouage... je croyais que c'était une ancre au début... mdr !
Non, là, on voit bien que c'est un glaive (ou plutôt une épée du temple américain) et une francisque qui se croisent... Wink

_________________


Dernière édition par le Sam 11 Nov 2006 - 21:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: The Strokes   

Revenir en haut Aller en bas
 
The Strokes
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 6 sur 27Aller à la page : Précédent  1 ... 5, 6, 7 ... 16 ... 27  Suivant
 Sujets similaires
-
» The Strokes - Angles
» Diff'rent Strokes
» Rock Werchter 2010 - 1 au 4 juillet 2010
» Rock Werchter 2011
» Main Square Festival - 1-3. 07. 11

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Carpe Diem :: Musique :: Hard-Rock, Punk, Grunge-
Sauter vers: