ConnexionS'enregistrerAccueilPortailRechercherCalendrierFAQMembresGroupesGalerie
Derniers sujets
» Ce que tu écoutes en ce moment...
par Dominique D Mar 28 Mar 2017 - 16:01

» Le Grand Orchestre du Tricorne
par Dominique D Mer 11 Jan 2012 - 11:07

» Skip The Use
par Dominique D Mer 21 Déc 2011 - 10:00

» Flying Pooh
par Dominique D Mer 19 Oct 2011 - 6:18

» ALLAIN LEPREST
par chantal Sam 20 Aoû 2011 - 15:01

» Message pour tous
par Mimi Dim 29 Mai 2011 - 23:33

» The Strokes
par Mimi Mar 10 Mai 2011 - 1:19

» Louis Ville
par anfantin Sam 9 Avr 2011 - 22:40

» Sanseverino
par Mimi Ven 8 Avr 2011 - 0:10

» Courir les Rues
par Swinging Sam 26 Mar 2011 - 10:55

» Anglo Dinelo
par Mimi Ven 25 Mar 2011 - 6:46

» Genesis
par Mimi Dim 20 Mar 2011 - 23:48

Voir mes statistiques SG
*
Cliquez sur le logo SG pour consulter les statistiques du forum

Partagez | 
 

 John Mayall, une légende du Blues

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
cicise
*


Nombre de messages : 1879
Date d'inscription : 10/06/2005

MessageSujet: John Mayall, une légende du Blues   Ven 24 Fév 2006 - 23:17

JOHN MAYALL
Chanteur au style inimitable, pianiste et harmoniciste, John Mayall fait partie de cette génération de musiciens anglais qui fit du blues et de ses dérivés la musique la plus populaire dans le monde à la fin des années soixante. John Mayall forma tardivement son groupe mythique, les Blues Breakers en 1963. Presque tous les grands noms du blue rock british ont accompagné dans cette formation : Eric Clapton et Jack Bruce, Peter Green, John Mc vie, Mick Taylor ...

Biographie
John Mayall est né le 29 novembre 1933. Très tôt, sous l'influence de ses parents, il s'intéresse au auzz et au blues. A l'âge de 14 ans, il apprend les bases de la guitare et du piano boogie woogie.
De 1956 à 1962, John fait ses premières armes au sein de divers groupes semi-professionnels. A l'âge de 29 ans, inspiré par la "Alexis Korner's Blues Incorporated", il s'en va à Londres, où il fonde les désormais légendaires "Bluesbreakers".
En 1964, il enregistre son premier single. Il s'associe avec Eric Clapton, et ils enregistrent un album qui se retrouve en haut des charts anglais.
Puis J Mayall s'installe à Los Angeles, et en 1979, il fait la connaissance de la musicienne auteur interprète Maggie Parker, qui rejoint son groupe et devient également sa femme.
Le voila maintenant en tournée en France, il sera à Ste Savine (près de Troyes) le 11 mars...

Alors, au 11 mars pour la suite....

Pour écouter et vous faire une idée...
http://www.artistdirect.com/nad/store/artist/album/0,,3271904,00.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cicise
*


Nombre de messages : 1879
Date d'inscription : 10/06/2005

MessageSujet: Re: John Mayall, une légende du Blues   Mer 15 Mar 2006 - 20:23

Entre la Belgique et la Suisse, John Mayall (73 ans) a fait vibrer le public samedi dernier. Cette légende bien vivante du blues fut accompagné de son groupe les Bluesbreackers.
J'ai découvert un personnage et un musicien que je ne connaissais pas, un grand bonhomme, fidèle à sa musique, à ses idées musicales.

Depuis 1960, le groupe de Mayall a enregistré plus d'une cinquantaine d'albums et a longtemps été considéré comme une sorte d'école révélatrice de talents, qui lança entre autres les carrières de Mick Fleetwood (Fleetwodd Mac), Mick Taylor (Rolling Stones) et ou encore Eric Clapton pour ne citer qu'eux. Le public a reconnu ses valeurs : intégrité, passion et plaisir. Il a acclamé chaque solo ou virtuosité instrumentale et vocale comme autant de cadeaux.
La guitare tantôt veloutée tantôt survoltée de Buddy Whittington, la batterie feutrée ici punchy là de Joe Yuele, la basse affûtée d'Hank Van Sickle et les talents multiples de Monsieur Mayall aux claviers, à l'harmonica, à la guitare ou au chant, ont offert de grands moments musicaux, emportant le public à travers les grands paysages du blues, des plaines des complaintes aux sommets du swing, en passant par les bayous évidemment.
Une légende est passée, les émotions resteront.
Journaliste de mon hebdo, (il n'a pas mis son nom indecis )


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
John Mayall, une légende du Blues
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Comment Morrison est devenu John Wayne et le DUKE.
» Le Roi Arthur et ses preux chevalier de John Steinbeck
» Pocahontas et John Smith Vs Pocahontas et John Rolfe
» John Rambo
» Rocky Balboa : Une légende s'écrit jusqu'au dernier round.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Carpe Diem :: Musique :: Jazz, Blues, Soul-
Sauter vers: