ConnexionS'enregistrerAccueilPortailRechercherCalendrierFAQMembresGroupesGalerie
Derniers sujets
» Ce que tu écoutes en ce moment...
par Dominique D Mar 28 Mar 2017 - 16:01

» Le Grand Orchestre du Tricorne
par Dominique D Mer 11 Jan 2012 - 11:07

» Skip The Use
par Dominique D Mer 21 Déc 2011 - 10:00

» Flying Pooh
par Dominique D Mer 19 Oct 2011 - 6:18

» ALLAIN LEPREST
par chantal Sam 20 Aoû 2011 - 15:01

» Message pour tous
par Mimi Dim 29 Mai 2011 - 23:33

» The Strokes
par Mimi Mar 10 Mai 2011 - 1:19

» Louis Ville
par anfantin Sam 9 Avr 2011 - 22:40

» Sanseverino
par Mimi Ven 8 Avr 2011 - 0:10

» Courir les Rues
par Swinging Sam 26 Mar 2011 - 10:55

» Anglo Dinelo
par Mimi Ven 25 Mar 2011 - 6:46

» Genesis
par Mimi Dim 20 Mar 2011 - 23:48

Voir mes statistiques SG
*
Cliquez sur le logo SG pour consulter les statistiques du forum

Partagez | 
 

 Le jardin de Noirette,

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
cicise
*


Nombre de messages : 1879
Date d'inscription : 10/06/2005

MessageSujet: Le jardin de Noirette,   Lun 24 Avr 2006 - 20:48

Je remercie Noirette du site "Le coin des poètes" qui a la gentillesse de m'autoriser à vous rapporter tous ses combats de jardinage.
Elle a eu la générosité de me transmettre ses secrets depuis le début . cool Encore Merci, Noirette bravo
Tout est humour, et j'adore la lire, un vrai moment de récréation. Razz

Mon pays des merveilles

Ce n’est plus un jardin, c’est une forêt vierge
Orties et framboisiers s’en donnent à cœur joie
Envahissent mes parterres et grignotent la pelouse
Qui me donnera du foin si je ne la tonds pas

Un vieux jardin perché au dessus d’un rocher
Il est presque aussi haut que le toit du grenier
Il surplombe la rue et me donne belle vue
Des ruines magnifiques du vieux château comtal

Un jardin en terrasse de trois étages ma foi
Quand j’arrive au troisième, j’ai les jambes qui crient
Trois volées d’escaliers, ça muscle les mollets
Mais toute la récompense est dans l’panorama

Ca va j’ai fait le tour, non pas trop de dégâts
Toutes mes amies fleuries sont là rien que pour moi
La sauge, le romarin causent au serpolet
Le thym et l’estragon courtisent la lavande

Les pivoines en boutons me saluent de loin
Les iris tous contents frétillent de santé
Mes rosiers font la gueule, paf ! Déjà des pucerons
Les autres sortent à peine la tête du terreau

Quand elles seront toutes là ça va être magique
Des couleurs à gogo, comme s’il en pleuvait
Qui changent à chaque étage pour donner du relief
Aux massifs et buissons étalé çà et là

Mon jardin près du ciel est tellement joli
Il caresse la lune , câline les étoiles
Quand revient le matin s’enivre de soleil
Et moi l’après midi sous mon grand parasol
Je me prends pour Alice aux pays des merveilles.

Noirette.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cicise
*


Nombre de messages : 1879
Date d'inscription : 10/06/2005

MessageSujet: Re: Le jardin de Noirette,   Lun 24 Avr 2006 - 20:49

La cata ! Au jardin de Noirette


Fini le parasol, on a mis un auvent
Un beau, un grand tout vert avec des lignes dedans
Encore une idée folle de moi bien entendu
Pour l’inauguration de cette toile de tente
Il n’a fait que pleuvoir, on était tout mouillé
Déjà, je suis déçue, il perce mon auvent
Des grands tubes en fer blancs, un peu trop espacés
Qui donnent l’occasion à cette toile de chiottes
De se gonfler de l’eau qui nous tombe dessus
Depuis bientôt quinze jours sans discontinuer
Au lieu du parasol de Dame « Marie Poppins »
Me voilà donc dotée d’une citerne aérienne
Toute remplie d’eau de pluie qui distend l’attirail
A quatre endroits précis, on dirait des ballons
Qu’il me faut bien vider en y allant doucement
Sinon c’est un scaphandre qu’il me faudra vétir
Je pousse légèrement avec un grand ballais
Et vlan, tout dégringole sur moi, je suis noyée
Et quand pour mon bonheur il fait un peu soleil
Tous les oiseaux du coin surpris de cette merveille
S’en donnent à cul joie, pour repeindre le toit
De leurs fientes blanchâtres qui tachent et salissent
Mon nouvel ornement de jardin sinistré
Mais quelle idée aussi de faire ça en volant.


Pourtant mille millions de… ça aurait pu être beau
Pour compléter le tableau on avait recouvert
Le mur de la terrasse de bambou couleur paille
Qui donnait un cachet entre Corse et Provence
Je me disais, c’est beau, ouf ! Quel changement
Mais ce ciel tout couvert qui pleure comme vache qui pisse
M’a bien vite enlevé toutes mes illusions
Tous mes pots en terre cuite sont trempés jusqu’aux os
Les fleurs n’en parlons pas elles sont tristes à mourir
Leurs têtes lourdes penchées vers le sol en pleurant
Ou bien elles font l’autruche pour ne pas regarder
Le spectacle désolant de leur délabrement
Les plus heureuses là dedans, bien sûr c’est les limaces
Avec tous ces pétales qui leur tendent les bras
Elles bouffent à qui mieux, se remplissent la panse
Mais attention les filles, demain c’est le soleil
Là, Noirette va régner et reprendre l’entraînement
Du lancer de lasso et comme il faut bien sûr
Que jamais rien ne se perde, avec vous je ferai
Un bon sirop épais, pour soigner à bas prix
La toux très agaçante de mon cher vieux mari.
Beurk !

Noirette


Dernière édition par le Lun 24 Avr 2006 - 20:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cicise
*


Nombre de messages : 1879
Date d'inscription : 10/06/2005

MessageSujet: Re: Le jardin de Noirette,   Lun 24 Avr 2006 - 20:51

limace alcoolique (le jardin suite3


Ben voilà, c’est foutu, il pleut
Pas possible de jardiner
Les fourmis sont rentrées au nid
N’ai plus personne à engueuler
Pourtant, peut-être en cherchant bien…
C’est quoi là-bas dans les iris
Et plus loin tout près des tagettes
Et mes dahlias, sacré tonnerre ?
Plus une feuille, sont rentrés en terre
Ces sales bêtes là ont tout bouffé
Mes beaux iris en érection
N’ont plus rien pour les soutenir,
Que des trucs verts remplis de trous.
Les tagettes sont rasées de près
Les pivoines font d’la résistance,
Mais avec cette pluie démentielle
Tous leurs pétales se font la malle.
Oups ! Bon sang voilà que je glisse,
Sur une épaisse traînée luisante
Ca va j’ai reconnu la trace,
Des limaces et des escargots,
Qui sont en train de savourer
Tout ce qui faisait ma fierté.
Ha ! ha ! Mes belles ça va saigner.
Les granulés c’est trop facile
Et puis c’est pas écologique,
Un bon bain de bière des trappistes
Ne peut pas trop vous faire de mal.
J’en ai mis à ras la coupelle.
Les v’là qui arrivent en rampant,
C’est un fameux rassemblement
De rouges, de noires et de p’tits gris
Allez les filles ont va trinquer
A ces joyeuses retrouvailles
Et quand vous serez bien beurrées,
Le voisin va vous héberger.
Avec la cuite que vous tenez,
Vous n’êtes pas près de rappliquer.
Hop ! Au-dessus de la barrière .
V’la qu’elles tortillent du popotin,
Elles font même de la marche arrière.
Allez ! En avant les douairières,
LUI : des dahlias, il en a plein.

Noirette,
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cicise
*


Nombre de messages : 1879
Date d'inscription : 10/06/2005

MessageSujet: Re: Le jardin de Noirette,   Lun 24 Avr 2006 - 20:52

Et le voisin…. (jardin suite) 4

Oh ! là ! là ! Quel sale temps !
Les orages ont tapé bien dur
Ma pauvre coupelle de bière
En était toute remplie d’eau
Et toutes mes belles fleurs en pot
Vroum ! Emportées par le vent
Puis, dispersées aux quatre coins
D’une espèce de marécage
Qui n’avait plus rien d’un jardin
Etaient redevenues la proie
De ces salopes de limaces
Que mon voisin un peu avare
N’avait pas voulu abreuver.…

Et bien alors : Je vais vous dire
Que ce monsieur un peu péteux
A fait aménagé une mare
Et ben oui, c’est sûr, mais voilà
Dans sa mare il y a des poisons
Et ma foi, des beaux rouges dites donc…
Et là, rien que pour l’embêter
Un magnifique « héron cendré »
S’en vient pécher tous les matins
Pendant que monsieur l’imbécile
En perd ses cheveux clairsemés
Et creuse son cerveau peu musclé
Pour inventer une parade
Contre ce volatile moqueur
Qui lui bouffe tous ses alevins
J’ai entendu à la radio
Sa femme demander des conseils
Oh ! Cher monsieur, vite aidez- nous !
Que faire contre ce monstre cruel ?
J’ai pendus des « cd » aux arbres
Pour effrayer la bête
Ca ne l’a pas découragé
Il doit connaître la musique
Mon mari a sculpté un clone
De cet animal insensible
Qui mange sans peur et sans vergogne
Mes p’tits poissons couleur corail
Ben, madame, mettez un filet
Comme ça, ce bel oiseau gourmand
Ne pourra plus tremper le bec
Dans l’eau trouble de votre étang.
Et de grâce ne laissez pas
Votre clone en poussière de bois
Au-dessus de ces p’tites bêtes là
Qui auront peur en voyant l’ombre
Des hérons de bois et de plumes
S’acharnant à se faire l’amour
Comme votre mari, l’imbécile !
Merci monsieur pour vos conseils
Mais une dernière question
Qui vous a dit que mon mari
N’était pas un foudre de guerre ?
Madame il faut rendre l’antenne
Merci beaucoup pour votre appel !

Noirette
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cicise
*


Nombre de messages : 1879
Date d'inscription : 10/06/2005

MessageSujet: Re: Le jardin de Noirette,   Lun 24 Avr 2006 - 20:53

Et voilà, c’est reparti


Et voilà, plantées les bulbes
En vrac, en mélange ou en ligne
Jardin expérimental assuré
Pas grave, je verrai bien, quand ça poussera
Tout ce que je n’avais enlevé ?
Ben, gelé évidemment
Les rosiers taillé par moi à l’œil près
Malheureusement, je n’ai jamais compris
Par où ils voyaient clair
Comme, ils sont aussi teigneux que moi
Mais pas aussi intelligents
Ils refleurissent tous les ans quand même,
Ils ne sont pas rancuniers, ces cons là
Et déjà les limaces qui montrent leur nez
Vais encore être obligée de les saouler
En prenant leur pitance sur ma réserve personnelle
Plus la rate qui, j’en suis sûre va se régaler
Des bulbes de glaïeuls et autres oignons floraux
Va falloir que je lui fasse sa fête aussi
Je n’avais même pas besoin de plantoir
C’était accès direct à la galerie
Mais bon, j’en ai planté beaucoup
Elle m’en laissera bien quelques uns
Le tout garni des mottes de terre retournée
Par ces saletés de petites fourmis brunes
C’est le droguiste qui va être content
Les écolos vont râler, mais bon,
Vais pas me laisser bouffer les fleurs et les nerfs
C’est sensé être un jardin, pas un zoo
Question épouvantail à moineaux
J’ai ce qu’il faut à la maison
Je suis sûre que vous avez compris
Tout ça pour vous dire que
La guerre des jardins est déclarée
En avant toute, ça va saigner.


Noirette
_________________
Ecrire pour ne rien dire , j'vous jure , c'est pas facile .
Mais ça me fait du bien de jouer les imbéciles
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cicise
*


Nombre de messages : 1879
Date d'inscription : 10/06/2005

MessageSujet: Re: Le jardin de Noirette,   Lun 24 Avr 2006 - 23:40

Je dois dire aussi que Pollux est un fervent admirateur des poèmes de Noirette. Wink Wink
mais je ne suis pas jalouse marteau marteau
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marie
**
avatar

Nombre de messages : 2466
Localisation : Haute-Savoie
Date d'inscription : 09/06/2005

MessageSujet: Re: Le jardin de Noirette,   Mar 25 Avr 2006 - 15:50

monkey le coup des limaces saoulées à la bière... cat

Très drôle et pleine d'humour Noirette..merci en tout cas de permettre la diffusion de vos poèmes-jardinage ici... cool

Marie-Claude
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/marieclaude53
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le jardin de Noirette,   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le jardin de Noirette,
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Oiseau dans la savane (jardin Africain)
» The cement garden/Le jardin de ciment
» Le jardin de Claude Monet à Giverny
» Le jardin indonésien de Pairi Daiza
» L'écureuil de mon jardin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Carpe Diem :: Carpe Diem Café -
Sauter vers: