ConnexionS'enregistrerAccueilPortailRechercherCalendrierFAQMembresGroupesGalerie
Derniers sujets
» Ce que tu écoutes en ce moment...
par Dominique D Mar 28 Mar 2017 - 16:01

» Le Grand Orchestre du Tricorne
par Dominique D Mer 11 Jan 2012 - 11:07

» Skip The Use
par Dominique D Mer 21 Déc 2011 - 10:00

» Flying Pooh
par Dominique D Mer 19 Oct 2011 - 6:18

» ALLAIN LEPREST
par chantal Sam 20 Aoû 2011 - 15:01

» Message pour tous
par Mimi Dim 29 Mai 2011 - 23:33

» The Strokes
par Mimi Mar 10 Mai 2011 - 1:19

» Louis Ville
par anfantin Sam 9 Avr 2011 - 22:40

» Sanseverino
par Mimi Ven 8 Avr 2011 - 0:10

» Courir les Rues
par Swinging Sam 26 Mar 2011 - 10:55

» Anglo Dinelo
par Mimi Ven 25 Mar 2011 - 6:46

» Genesis
par Mimi Dim 20 Mar 2011 - 23:48

Voir mes statistiques SG
*
Cliquez sur le logo SG pour consulter les statistiques du forum

Partagez | 
 

 AaRON

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Marie57
Membre actif
Membre actif
avatar

Nombre de messages : 321
Localisation : Près d'une note de musique...
Date d'inscription : 19/07/2006

MessageSujet: AaRON   Ven 9 Fév 2007 - 21:46

Je suis tombée par hasard sur la présentation de leur album : « Artificial Animals Riding On Neverland » thumleft

http://www.youtube.com/watch?v=wJRh0PlWB6g


AaRON, duo pop mélancolique, est composé de deux personnages comme arrachés à l'étrange réalité d'un Lynch ou d'un Basquiat : Simon Buret (chant/auteur/compositeur) et Olivier Coursier (compositeur/arrangeur).

L'histoire d'AaRON est parsemée d'incroyable, de doutes, de ruelles nocturnes, mais aussi de beautés cachées luminescentes, de soleils et de lunes éphémères...
"Notre musique reflète le monde parallèle de chacun". Le refuge où l'enfant intérieur panse le monde qu'il se doit d'endosser. Simon parle juste, et comme dans ses textes, laisse place à l'essentiel, aux sentiments du souterrain, il conte le non-dit, les à-côtés du quotidien.

La genèse d'AaRON consiste en un accidentel hasard qui avait décidé ce jour-là que ces deux artistes avaient quelque chose à nous dire. "On se complète, il existe un réel équilibre où nous respectons le cadre de chacun, parfois jusqu'aux limites", ainsi Olivier définit-il leur relation artistique.

Début 2004, Simon est invité par une relation commune, à passer chez Olivier, qui travaille sur plusieurs projets dans son home-studio parisien. Simon, de père américain, devait apporter quelques textes en anglais, il repartit avec une rencontre scellée sous le nom d'AaRON et un premier titre "Endless Song".

En 2 mois, 8 chansons voient le jour. Puis les obligations de chacun, tournage de film pour Simon, comédien de prime profession ; et tournée pour Olivier, musicien au long cours, raréfient leurs rencontres. Mais au bout d'un an, une vingtaine de chansons sont créées et réalisées, toujours dans le home-studio d'Olivier. La création est pour Simon une obsession, un besoin instinctif nommé plaisir.
Il s'en détache alors et laisse l'auditeur maître du jeu, seul juge.

Chose rare, de l’aveu de l’auteur lui-même, tous les textes sont autobiographiques : amour espéré, fantasmé, parfois contrarié, ou même trahi. Les faux-semblants, les paradis artificiels sont autant de détours racontés sans fard.

Parmi ces thèmes, une reprise : « Strange Fruit », dont l’une des interprétations les plus célèbres fut celle de Billie Holiday qui décrit les lynchages couramment pratiqués dans le sud des Etats Unis dans les années 30/40.

Chez AaRON, le prétexte n'existe pas. Verbe et note sont à l'unisson, fidèles et indissociables.
Le mot brut et instinctif isole les maux, la note vient alors les bousculer (Endless Song, Blow, War Flag), ou les apaiser (Angel Dust, Lost Highway), toujours les façonner.
Il en va de même pour les titres en français, entités propres et fluides et non pas adaptées.

"U-Turn (Lili)", premier single extrait de l'album "Artificial Animals Riding On Neverland" (sortie 29 janvier 2007), et chanson du film de Philippe Lioret "Je vais bien, ne t'en fais pas", porte tous les stigmates de l'histoire d'AaRON.

Simon vient à passer des essais pour Philippe Lioret. Olivier et Simon viennent juste de finaliser "U-Turn (Lili)", et le font parvenir au réalisateur. Philippe Lioret décide non seulement d'intégrer cette chanson dans son film comme véritable personnage (thème récurrent du frère absent), mais décide également de baptiser l'héroïne "Lili" (interprétée par la comédienne Mélanie Laurent) d'après cette chanson.

Près d'1 million de spectateurs après, la musique demeure. "U-Turn (Lili)" s'est vue plébiscitée par des milliers d'internautes en 2 mois (105.000 connexions sur www.myspace.com/aaronrecordings),
70.000 streaming vidéo sur YouTube et n° 1 sur I-Tunes pendant 1 mois.

AaRON nous emmène dans le dédale de nos vies, au détour d’une rue, d’un souvenir, l’enfance accrochée à nos regards, portant la lumière nécessaire à toute vision, « Dont’ care what people say, I’m dreamin’ louder every day ». http://www.aaronwebsite.com/


http://www.myspace.com/aaronrecordings

wavey
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tacha
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 1453
Date d'inscription : 19/03/2006

MessageSujet: Re: AaRON   Dim 11 Fév 2007 - 1:08

j'ai découvert Aaron.... au cinéma....
tout au long du film cette chanson... cette voix.... cette mélancolie....cette force..... cette émotion....
le film est une merveille....
la chanson vous donne des frissons.... elle est le personnage central du film ....
elle reste longtemps en nous après la fin du film
elle fait remonter l'émotion qu'elle a créée dans ce film
elle est plus vivante, plus vibrante que jamais...
....
Encore aujourd'hui j'aime écouter cette chanson.... je ferme les yeux et l'émotion redémarre.. intacte comme ce soir là au cinéma....
c'est le genre de chanson qui me fait frissonner
le genre de chanson qui fait se dresser tous les petits poils de mon corps....
qui ravive la petite boule dans mon estomac
et qui me fait me sentir à la fois incroyablement bien et forte et tellement vulnérable
Est-ce le film?
Est-ce la chanson seule?
je ne le saurais jamais....
Peu importe en fait
Seule l'émotion et le plaisir sont vraiment important....

Bises
Tacha
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
denis
Membre actif
Membre actif


Nombre de messages : 386
Date d'inscription : 26/01/2007

MessageSujet: Re: AaRON   Sam 30 Juin 2007 - 1:31

bonjour tacha, moi aussi j'ai decouvert aaron hier en ecoutant son disque artificial animals riding on neverland....

juste un mot.....magnifique

j'ai de la chance il sont en concert a reims a la cartonnerie le 12 ocotbre

bizz denis
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Swinging
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 2013
Date d'inscription : 13/08/2006

MessageSujet: Re: AaRON   Sam 30 Juin 2007 - 7:39

la cartonnerie... Reims?

encore quelqu'un que je ne connais pas, mais s'il reprend strange fruit de Billie Hollyday, c'est quelqu'un de bien, voilà un texte que j'aurai bien vu à la fin de Mississippi Burning, Ilene Barnes la reprend aussi de façon magistrale.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://swinging.blog4ever.com
Mimi
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 3214
Date d'inscription : 10/06/2005

MessageSujet: Re: AaRON   Dim 1 Juil 2007 - 11:52

J'aime beaucoup également... on y sent des influences plus qu’évidentes comme Muse, Radiohead, Peter Gabriel ou encore Pink Floyd.
De jolis morceaux de pianos, une voix magnifique, du rythme varié…
Sa petite touche française est palpable, même si c'est très pop anglaise... en tous cas une voix qui ne laisse pas insensible dans son interprétation... bravo

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tacha
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 1453
Date d'inscription : 19/03/2006

MessageSujet: Re: AaRON   Dim 1 Juil 2007 - 16:28

je peux pas résister à ce moment de grace.....

Strange fruit..... Aaron
http://www.youtube.com/watch?v=B0B-wwtudEM
Southern trees bear strange fruit,
Blood on the leaves and blood at the root,
Black bodies swinging in the southern breeze,
Strange fruit hanging from the poplar trees.

Pastoral scene of the gallant south,
The bulging eyes and the twisted mouth,
Scent of magnolias, sweet and fresh,
Then the sudden smell of burning flesh.

Here is fruit for the crows to pluck,
For the rain to gather, for the wind to suck,
For the sun to rot, for the trees to drop,
Here is a strange and bitter crop
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: AaRON   

Revenir en haut Aller en bas
 
AaRON
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Catch 44 de Aaron Harvey
» Problème de couple [PV Aaron Hotchner]
» David et Aaron, une grande histoire d'amitié ?
» Blood Reaver d'Aaron Dembski-Bowden
» [Horus Heresy] Aurelian d'Aaron Dembski-Bowden

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Carpe Diem :: Musique :: Pop-Rock-
Sauter vers: