ConnexionS'enregistrerAccueilPortailRechercherCalendrierFAQMembresGroupesGalerie
Derniers sujets
» Ce que tu écoutes en ce moment...
par Dominique D Mar 28 Mar 2017 - 16:01

» Le Grand Orchestre du Tricorne
par Dominique D Mer 11 Jan 2012 - 11:07

» Skip The Use
par Dominique D Mer 21 Déc 2011 - 10:00

» Flying Pooh
par Dominique D Mer 19 Oct 2011 - 6:18

» ALLAIN LEPREST
par chantal Sam 20 Aoû 2011 - 15:01

» Message pour tous
par Mimi Dim 29 Mai 2011 - 23:33

» The Strokes
par Mimi Mar 10 Mai 2011 - 1:19

» Louis Ville
par anfantin Sam 9 Avr 2011 - 22:40

» Sanseverino
par Mimi Ven 8 Avr 2011 - 0:10

» Courir les Rues
par Swinging Sam 26 Mar 2011 - 10:55

» Anglo Dinelo
par Mimi Ven 25 Mar 2011 - 6:46

» Genesis
par Mimi Dim 20 Mar 2011 - 23:48

Voir mes statistiques SG
*
Cliquez sur le logo SG pour consulter les statistiques du forum

Partagez | 
 

 Philippe Noiret,

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
cicise
*


Nombre de messages : 1879
Date d'inscription : 10/06/2005

MessageSujet: Philippe Noiret,   Ven 24 Nov 2006 - 14:41

Le comédien Philippe Noiret, monstre sacré du cinéma français, s'est éteint ce jeudi 23 novembre. Il a succombé à une longue maladie, à l'âge de 76 ans.

Le film qui m'a bouleversée, c'est "Le vieux fusil" avec Romy Schneider.
Il passera sur la 3 dimanche soir, d'après ce que j'ai cru comprendre. J'essaierais de le regarder Wink



La Rédaction d'AlloCiné avec AFP

Sale semaine pour la planète-cinéma... Après Jack Palance, Francis Girod et Robert Altman, c'est au tour de Philippe Noiret de nous quitter, après cinquante années de carrière sur les planches et à l'écran. Inoubliable dans Alexandre le Bienheureux, La Grande Bouffe, Vieux Fusil, Cinema Paradiso ou Les Ripoux, le comédien français est décédé à l'âge de 76 ans ce 23 novembre, des suites d'une longue maladie.

Débuts sur les planches, entre classique et comique

Après avoir échoué plusieurs fois à son baccalauréat, Philippe Noiret prend des cours d'art dramatique et entre en 1953 au Théâtre National Populaire dirigé par Jean Vilar. Il y connaît la vie de troupe pendant sept ans, côtoie Gérard Philipe, interprète plus de quarante rôles et y rencontre l'actrice Monique Chaumette, qu'il épousera en 1962. Parallèlement, il forme un duo comique de cabaret avec Jean-Pierre Darras, loin des pièces classiques du TNP.

La révélation "Alexandre le Bienheureux"

Il tient un premier rôle au cinéma en 1956 dans La Pointe courte d'Agnès Varda, mais doit attendre 1960 pour apparaître à nouveau sur grand écran dans Zazie dans le métro de Louis Malle. Hormis son rôle dans Therese Desqueyroux de Georges Franju en 1962, Philippe Noiret enchaîne des seconds rôles sans percer jusqu'à La Vie de château de Jean-Paul Rappeneau, en 1966. Mais c'est le personnage de paysan rêveur et bucolique d'Alexandre le Bienheureux, réalisé par Yves Robert, qui le fait remarquer des professionnels et du grand public en 1967, au point de pouvoir se consacrer exclusivement au cinéma et d'abandonner le théâtre.

Un "Monsieur Tout-le-monde" roi de la composition


Conscient qu'il ne tiendra jamais des rôles de jeune premier, le comédien enchaîne les apparitions en Monsieur Tout-le-monde (La Vieille fille, 1971), n'hésitant pas à bousculer son image bonhomme avec des longs-métrages polémiques comme La Grande Bouffe de Marco Ferreri, récit d'un suicide collectif par la nourriture qui provoque un véritable scandale à Cannes en 1973. Il se fait une spécialité des personnages de composition, avec une prédilection pour certains réalisateurs comme Bertrand Tavernier (L' Horloger de Saint-Paul, 1973; Que la fete commence, 1974), Yves Boisset (L' Attentat, 1972; Un taxi mauve, 1977), ou encore Philippe de Broca (Les Caprices de Marie, 1970; Tendre poulet, 1977).

"Le Vieux fusil", "Les Ripoux", "Cinéma Paradiso"...

Philippe Noiret passe au statut de star hexagonale grâce à l'immense succès populaire du Vieux Fusil de Robert Enrico qui lui vaut un César du Meilleur Acteur en 1976. Mais le comédien n'abandonne pas pour autant son goût de la composition, nuançant d'une pointe d'humanité ses rôles de salaud (Coup de torchon, 1981), ou de perversité ses personnages de bourgeois honorables (Le Temoin, 1974). Il suit par ailleurs une carrière en Italie, principalement sous la direction de Mario Monicelli (Mes chers amis, Pourvu que ce soit une fille), et devient la figure incontournable des comédies françaises à succès dans les années 80 et 90 avec Twist again à Moscou de Jean-Marie Poiré et surtout Les Ripoux de Claude Zidi, en 1984. Le succès de ce film donne lieu cinq ans plus tard à une suite intitulée Ripoux contre ripoux, et le tandem de flics formé par Noiret et Thierry Lhermitte remettra le couvert en 2003 pour Ripoux 3, du même réalisateur. L'acteur remporte son second César en 1990 pour La Vie et rien d'autre et figure même en haut de l'affiche de productions internationales comme Cinema Paradiso (1988).

Derniers rôles chez Blier et Boujenah


Moins sollicité par le cinéma au milieu des années 90, Philippe Noiret remonte sur les planches en 1997 dans Les Cotelettes de Bertrand Blier puis joue dans l'adaptation cinématographique de la pièce en 2003, toujours signée Blier. Mais c'est en jouant la même année le rôle d'un père tendre et maladroit sous la direction de Michel Boujenah dans Père et fils qu'il renoue, à 73 ans, avec le succès. En 2005, il est à l'affiche de la comédie policière Edy, portée par François Berléand. Le dernier rôle d'une carrière énorme, marquée par près de 150 films, deux César, deux David di Donatello (les César italiens) et un BAFTA.

La Rédaction d'AlloCiné avec AFP
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mimi
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 3214
Date d'inscription : 10/06/2005

MessageSujet: Re: Philippe Noiret,   Ven 24 Nov 2006 - 15:10

Ca m'affecte beaucoup... Philippe Noiret etait un grand acteur...
Mais il nous a laissé ces merveilleux films que j'aurais plaisir à revoir... papillon vert papillon rouge

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marie
**
avatar

Nombre de messages : 2466
Localisation : Haute-Savoie
Date d'inscription : 09/06/2005

MessageSujet: Re: Philippe Noiret,   Ven 24 Nov 2006 - 17:04

Comme toi cicise...le Vieux fusil..terrible, bouleversant, il aura marqué les esprits ce film, c'est clair

Un grand acteur s'en va..j'aimais beaucoup... papillon vert

Marie-Claude
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/marieclaude53
cicise
*


Nombre de messages : 1879
Date d'inscription : 10/06/2005

MessageSujet: Re: Philippe Noiret,   Lun 27 Nov 2006 - 1:38

Je viens de regarder '"Le vieux fusil" avec Romy Schneider.
J'ai toujours adoré ces deux artistes.

Il y a eu samedi une rediffusion d'une ITW sur europe 1, je vous mets le lien...
http://www.europe1.fr/antenne/references.jsp?id=46
Cliquez sur la date du 25 nov. et sur play.

Très humble, M. Noiret colors
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Britanya
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 3387
Date d'inscription : 09/06/2005

MessageSujet: Re: Philippe Noiret,   Lun 27 Nov 2006 - 12:47

"Coup de torchon" passe mardi mais je ne sais plus sur quelle chaine Embarassed ....

....je ressens la disparition de Philippe Noiret comme celle de Lino Ventura...un acteur qui n'a jamais eu des rôles de jeune premier, certes ,mais qui avait une belle place dans le paysage cinématographique...j'ai adoré son personnage dans "Cinema Paradiso" mais aussi dans bien d'autres dont "le vieux fusil", "Coup de torchon", "le facteur"...

...je vais écouter l'ITW Wink

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marie
**
avatar

Nombre de messages : 2466
Localisation : Haute-Savoie
Date d'inscription : 09/06/2005

MessageSujet: Re: Philippe Noiret,   Lun 27 Nov 2006 - 19:37

Et hier soir il y avait "les Ripoux" sur TF1...mais en deuxième partie de soirée... Rolling Eyes je trouve ça un peu léger de reléguer un hommage à un si grand acteur en 2ème partie de soirée... Rolling Eyes

J'ai enregistré..je connais, bien sûr, mais bon, ça fait un moment que je ne l'ai pas vu.. Wink

Marie-Claude
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/marieclaude53
Mimi
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 3214
Date d'inscription : 10/06/2005

MessageSujet: Re: Philippe Noiret,   Lun 27 Nov 2006 - 20:06

Le film de Noiret qui me plait par excellence, c'est Alexandre le bien-heureux...
Et oui ! le talent de l'artiste, je le situe là; parce que Noiret, c'était "Alexandre"... pour ceux qui le connaissent un peu et l'ont cerné... Wink
J'écoutais hier son itw en direct... quelle personnalité, quel charisme, et quel naturel... avec sa façon très "théatrale" de se moquer de lui-même... monkey

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chris 83
Membre actif
Membre actif
avatar

Nombre de messages : 218
Localisation : Provence
Date d'inscription : 29/05/2007

MessageSujet: Re: Philippe Noiret,   Sam 2 Juin 2007 - 16:36

Il raconte dans sa biographie que même en Uruguay on connaissait " Alexandre le Bienheureux", et que lorsqu'un joueur était un peu flemmard , ils criaient tous " Alejandro"
La notoriété!Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Britanya
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 3387
Date d'inscription : 09/06/2005

MessageSujet: Re: Philippe Noiret,   Sam 2 Juin 2007 - 16:48

Allez, un petit cadeau pour les bienheureux et ceux qui rêvent de l'être ... Razz

http://www.youtube.com/watch?v=RP1yIMPP2d0



rasleb

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marie
**
avatar

Nombre de messages : 2466
Localisation : Haute-Savoie
Date d'inscription : 09/06/2005

MessageSujet: Re: Philippe Noiret,   Sam 2 Juin 2007 - 17:04

Ben j'ai jamais vu moi Alexandre le bienheureux... bom faut peut-être que je comble cette lacune.. Wink

Marie-claude

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/marieclaude53
Chris 83
Membre actif
Membre actif
avatar

Nombre de messages : 218
Localisation : Provence
Date d'inscription : 29/05/2007

MessageSujet: Re: Philippe Noiret,   Sam 2 Juin 2007 - 18:09

Le petit chien d'Alexandre avait un sacré caractère lors du tournage... Philippe Noiret aurait préféré le sien ... "Ogre" dans le rôle...
Il faut voir " Alexandre le bienheureux" surtout ici chez " Carpe Diem".. Un vrai régal!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Britanya
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 3387
Date d'inscription : 09/06/2005

MessageSujet: Re: Philippe Noiret,   Sam 2 Juin 2007 - 19:03

Qui a vu Cinema Paradiso? Merveilleux film...voici la scène finale où , le petit garçon devenu adulte, retrouve une bande comportant tous les "interdits" de l'époque...quand Philippe Noiret le faisait entrer dans son cinéma...rhooo, toujours aussi émouvant...

http://www.youtube.com/watch?v=wEFugVbzsSo&mode=related&search=


...et celle là ... l'histoire d'une amitié entre un vieil homme et l'enfant...shaking

http://www.youtube.com/watch?v=9k_EaHKn8Pk




Kleenex nécessaires:geek:

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chris 83
Membre actif
Membre actif
avatar

Nombre de messages : 218
Localisation : Provence
Date d'inscription : 29/05/2007

MessageSujet: Re: Philippe Noiret,   Sam 2 Juin 2007 - 20:33

Le Chef d'oeuvre absolu... Jacques Perrin enfant, si l'on peut dire.. Mais le gosse- Salvatore Cascia- est trop mignon... Et Noiret est bouleversant en Paysan Sicilien... Bourru mais si gentil... La Dernière scène me fait toujours pleurer... Ah! âmes sensibles...Quel bonheur de voir et revoir ces instants...
Tous les plus beaux baisers du Cinéma qu'il lui avait conservés et mis bout à bout...Merci!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Philippe Noiret,   

Revenir en haut Aller en bas
 
Philippe Noiret,
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mémoire cavalière - Philippe Noiret
» Décès de Philippe Noiret
» Gianluca Pessotto et sa Patek Philippe 5110J
» Discution sur l'etoile
» Portrait Philippe Noiret

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Carpe Diem :: Films :: Acteurs, actrices, cinéastes...-
Sauter vers: